Gleb PANFILOV
Глеб ПАНФИЛОВ
Gleb PANFILOV
URSS, 1979, 98mn 
Couleur, fiction
Le Thème
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Тема

 

 Theme

 Tema

 
Réalisation : Gleb PANFILOV (Глеб ПАНФИЛОВ)
Scénario : Gleb PANFILOV (Глеб ПАНФИЛОВ), Aleksandr TCHERVINSKI (Александр ЧЕРВИНСКИЙ)
 
Interprétation
Stanislav LIOUBCHINE (Станислав ЛЮБШИН) ...Andreï, le fossoyeur
Evguenia NETCHAIEVA (Евгения НЕЧАЕВА) ...Maria Alexandrovna
Sergueï NIKONENKO (Сергей НИКОНЕНКО) ...Sinitsyne
Mikhaïl OULIANOV (Михаил УЛЬЯНОВ) ...Kim Essenine
Natalia SELEZNIOVA (Наталья СЕЛЕЗНЕВА) ...Svetlana
Inna TCHOURIKOVA (Инна ЧУРИКОВА) ...Sacha
Evgueni VESNIK (Евгений ВЕСНИК) ...Pachtchine
 
Images : Leonid KALACHNIKOV (Леонид КАЛАШНИКОВ)
Décors : Marksen GAOUKHMAN-SVERDLOV (Марксен ГАУХМАН-СВЕРДЛОВ)
Musique : Vadim BIBERGAN (Вадим БИБЕРГАН)
Ingénieur du son : Evgueni BAZANOV (Евгений БАЗАНОВ), Evguenia INDLINA (Евгения ИНДЛИНА)
Production : Mosfilm
Distribution en France : Arkeïon Films
Date de sortie en Russie : 05/03/1987
 
Sites : Page Allociné, page IMDb
Date de sortie en France : 1987-03-25, Site

Prix et récompenses :
Ours d'Or Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1987
Prix de la FIPRESCI Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1987
OCIC Award Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1987

A noter :
Chanson écrite et interprétée par : Anatoli PANFILOV (Анатолий ПАНФИЛОВ)

DVD avec sous-titres
Editeur : Potemkine. 2014. Titre : Coffret Panfilov-Tchourikova.
Ce coffret contient 4 films :
- Pas de gué dans le feu
- Le Début
- Je demande:br /> - Le Thème

Synopsis
Un auteur dramatique célèbre, Kim Essenine, va chercher l’inspiration à Souzdal, dans l’ancienne Russie. Il est irrité par les tracasseries et la surveillance policière du milicien Sinitsyne et par le manque d’égards auquel sa notoriété ne l'a pas habitué. Cependant, la séduisante Sacha, qui lui sert de guide au musée, le réconcilie avec la vie étriquée d'une ville de province. Au cours d’un dîner où il rencontre un écrivain célèbre comme lui, Pachtchine, et sa femme, il se livre à des variations mondaines sur les difficultés de l’inspiration artistique. Cependant Sacha, hostile au snobisme intellectuel, s’insurge contre ces propos stéréotypés et résiste aux tentatives de séduction de Kim.
 

Commentaires et bibliographie
Gleb Panfilov : Le Thème , Florian BEZAUD, dvdclassik.com, 2014
Le Thème [de Gleb Panfilov, 1979, Ours d'or à Berlin 1987] [Dossier Positif n°315, traductions Joël Chapron], Joël CHAPRON, Gleb PANFILOV, Éric DEROBERT, Positif, n° 315, mai 1987, 1987
 
Le film, achevé en 1979, n’est sorti en salle qu’en 1987. Il fut soumis à la censure, sous prétexte qu’il donnait une image négative de l’écrivain soviétique.

Kim Essénine, écrivain de renom, souffre d’une panne d’inspiration. Il pense se ressourcer à Souzdal, au cœur de le Russie profonde (certains extérieurs d’Andreï Roublev y furent tournés) en compagnie de sa dernière conquête, une jeune nigaude. Mais le vieux pays n’est pas accueillant : tracasseries administratives, défiance du milicien local trop zélé, atmosphère provinciale étriquée. Et toujours pas d’idées. La rencontre avec Sacha, guide au musée local, le ravigote un moment. Mais elle oppose à sa gloire frelatée l’œuvre modeste d’un humble poète du terroir, un inconnu. C’est comme comparer un peintre pompier officiel et un peintre naïf du dimanche. La scène du cimetière avec le fossoyeur devient hautement symbolique. L’identité de l’écrivain est tout un programme. Kim est un acronyme datant de l’époque héroïque des Soviets, initiales des mots Internationale de la Jeunesse Communiste. Et le nom renvoie au célèbre poète Serge Essénine, d’origine paysanne, qui s’est suicidé en 1925 d’alcool et de désespoir devant l’évolution du pays. Terminé en 1976, le film subit les foudres de la censure pour deux motifs. Primo, le portrait trop caustique d’un romancier soviétique établi. Secundo, l’épisode abordant, en pointillés, le thème de l’émigration juive, dissidente à l’époque. La Pérestroïka, parenthèse de liberté dans l’histoire russe, permit une sortie normale dix ans après. Ce délai, parfois fatal aux œuvres censurées, n’a pas altéré la force et la beauté du film. Françoise Navailh

Sélections dans les festivals ou événements :
- Festival du film russe pour une autre Russie (anciennement Festival du film russe Paris et Ile de France), Paris / Taverny (France), 2024
- Festival du film russe pour une autre Russie (anciennement Festival du film russe Paris et Ile de France), Paris / Taverny (France), 2023
- Films russes ou soviétiques primés à Berlin, Cannes ou Venise, kinoglaz.fr (France), 2023
- Festival du film russe pour une autre Russie (anciennement Festival du film russe Paris et Ile de France), Paris / Taverny (France), 2018
- Festival international du film d'histoire de Pessac, Pessac (France), 2016
- Festival international du film de Marrakech : FIFM, Marrakech (Maroc), 2016
- Festival de cinéma dans le cadre des journées européennes du livre russe, Paris (France), 2015
- Cycle de cinéma soviétique à la Cinémathèque d'Alger, Alger (Algérie), 2011
- Festival international du cinéma Tarkovski "Le Miroir", Ivanovo (Russie), 2009
- Festival du film russe "Vesna" à Paris, Paris (France), 2008
- Semaine du nouveau cinéma russe à Paris : Regards de Russie, Paris (France), 2006
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1987
- Sortie en France en salle du film :, Différentes villes (France), 1987-03-25

Images et vidéos