Réalisatrice,
Scénariste
Née en 1903, Ukraine
 
Décédée en 1991
Vera STROEVA
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Вера Павловна СТРОЕВА
Vera STROEVA
Extrait de la filmographie
 
Réalisatrice
1965 - Nous, peuple russe (Мы, русский народ) [fiction, 157 mn]
1954 - Boris Godounov (Борис Годунов) [film opéra, 111 mn]
1939 - A la recherche de la joie (В поисках радости) [fiction, 100 mn]
1936 - Génération des vainqueurs (Поколение победителей) [fiction, 105 mn]
1934 - La Nuit de Saint-Petersbourg (Петербургская ночь) [fiction, 104 mn]
 
Scénariste
1965 - Nous, peuple russe (Мы, русский народ) de Vera STROEVA [fiction, 157 mn]
1954 - Boris Godounov (Борис Годунов) de Vera STROEVA [film opéra, 111 mn]
1936 - Génération des vainqueurs (Поколение победителей) de Vera STROEVA [fiction, 105 mn]
1930 - Un homme du shtetl (Человек из местечка) de Grigori ROCHAL [fiction]
1927 - Son Excellence (Его превосходительство) de Grigori ROCHAL [fiction]

Biographie
Vera Pavlovna Stroeva - réalisatrice et dramaturge soviétique, a reçu le titre d’Artiste du peuple de RSFSR en 1973. Née le 21 septembre 1903 à Kiev, elle a étudié à l’Institut de l’art théâtral de Kiev au département d’expression artistique, puis a travaillé à l’Atelier du Théâtre pour la jeunesse à Moscou, de 1922 à 1925. V. Stroeva a fait ses débuts au cinéma comme scénariste, elle a co-écrit avec G. Rochal les scénarios des films « Les Skotinine » (1927), « Son Excellence » (1928), « Un homme du shtetl » (1930).
En 1930 elle commence à travailler comme réalisatrice, ses films les plus importants sont liés à la thématique révolutionnaire : « La Génération des vainqueurs » (Pokoleniye pobediteley) (1936), « Nous, le peuple russe » (1966), « Le Cœur de la Russie » (Serdtse Rossii) (1971).
La collaboration avec G. Rochal se poursuit en tant que co-réalisatrice, sur le film « La Nuit de Saint-Pétersbourg » (1934) – une adaptation basée sur les œuvres de F. Dostoïevski « Les Nuits Blanches » et « Netochka Nezvanova ». Dans cette œuvre le montage sonore fait partie intégrante de la dramaturgie du film. Une place importante dans le travail de la réalisatrice occupe l’adaptation à l’écran d’œuvres musicales : les films-opéras « Boris Godunov » (1955) et « Khovanshchina » (1959) de M. Moussorgski, les films-concerts « Le Grand Concert » et le film « Les Etoiles joyeuses » (Vesielyie zviezdy), qui incluent les extraits des meilleurs opéras contemporains, des spectacles de ballet et programmes de variétés. Ce dernier, pensé comme une comédie musicale satirique, annonce les films de divertissement d’un genre plus léger dans le cinéma soviétique. En plus de ses propres œuvres, V. Stroeva est l’auteure de nombreuses pièces de théâtre et de scénarios ; elle est décorée de l’ordre de l’Insigne d’honneur.
 

Commentaires et bibliographie
- Le passé, cet étranger ? L’adaptation des classiques du xixe siècle par le cinéma soviétique Catherine GERY, 2016, Presses de l'Inalco
 
 

Images et vidéos

"La Nuit de Saint-Petersbourg", 1934


"La Génération des vainqueurs", 1936