Réalisateur,
Scénariste,
Acteur,
Producteur,
Directeur artistique
Né en 1945, URSS
 
 
Nikita MIKHALKOV
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Никита Сергеевич МИХАЛКОВ
Nikita MIKHALKOV
Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
2013 - Coup de soleil (Солнечный удар) [fiction, long métrage]
2011 - Soleil trompeur 2 : La Citadelle (Утомленные солнцем 2 : Цитадель) [fiction, 157 mn]
2010 - Soleil trompeur 2 : Exodus (Утомленные солнцем 2 : Предстояние) [fiction, 180 mn]
2007 - 12 (12) [fiction, 153 mn]
2003 - Maman (Мама) [documentaire, 60 mn]
2003 - Père (Отец) [documentaire, 57 mn]
1998 - Le Barbier de Sibérie (Сибирский цирюльник) [fiction, 179 mn]
1994 - Soleil trompeur (Утомленные солнцем) [fiction, 154 mn]
1993 - Anna de 6 à 18 ans (Анна от 6 до 18) [documentaire, 100 mn]
1993 - En se souvenant de Tchékhov (Вспоминая Чехова)
1991 - Urga (Урга) [fiction, 120 mn]
1990 - Auto-stop (Автостоп) [fiction, 56 mn]
1987 - Les Yeux noirs (Очи черные) [fiction, 121 mn]
1983 - Sans témoins (Без свидетелей) [fiction, 95 mn]
1981 - La Parentèle (Родня) [fiction, 98 mn]
1979 - Quelques jours de la vie d'Oblomov (Несколько дней из жизни И.И.Обломова) [fiction, 143 mn]
1978 - Cinq soirées (Пять вечеров) [fiction, 103 mn]
1977 - Partition inachevée pour piano mécanique (Неоконченная пьеса для механического пианино) [fiction, 103 mn]
1975 - L'Esclave de l’amour (Раба любви) [fiction, 94 mn]
1974 - Le Nôtre parmi les autres (Свой среди чужих чужой среди своих) [fiction, 97 mn]
1970 - Une journée tranquille à la fin de la guerre (Спокойный день в конце войны) [fiction, 38 mn]
1969 - Chers mots (Дорогие слова) [fiction, 29 mn]
1968 - Et je rentre à la maison (А я уезжаю домой...) [fiction, 29 mn]
1967 - La Petite fille et les objets (Девочка и вещи) [documentaire, 10 mn]
 
Scénariste
2013 - Coup de soleil (Солнечный удар) de Nikita MIKHALKOV [fiction, long métrage]
2011 - Soleil trompeur 2 : La Citadelle (Утомленные солнцем 2 : Цитадель) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 157 mn]
2010 - Soleil trompeur 2 : Exodus (Утомленные солнцем 2 : Предстояние) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 180 mn]
2007 - 12 (12) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 153 mn]
1998 - Le Barbier de Sibérie (Сибирский цирюльник) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 179 mn]
1994 - Soleil trompeur (Утомленные солнцем) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 154 mn]
1993 - Anna de 6 à 18 ans (Анна от 6 до 18) de Nikita MIKHALKOV [documentaire, 100 mn]
1991 - Urga (Урга) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 120 mn]
1990 - Auto-stop (Автостоп) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 56 mn]
1987 - Les Yeux noirs (Очи черные) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 121 mn]
1986 - Mon clown préféré (Мой любимый клоун) de Youri KOUCHNEREV [fiction, 86 mn]
1983 - Sans témoins (Без свидетелей) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 95 mn]
1979 - Quelques jours de la vie d'Oblomov (Несколько дней из жизни И.И.Обломова) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 143 mn]
1978 - Cinq soirées (Пять вечеров) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 103 mn]
1977 - Partition inachevée pour piano mécanique (Неоконченная пьеса для механического пианино) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 103 mn]
1974 - Le Nôtre parmi les autres (Свой среди чужих чужой среди своих) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 97 mn]
1970 - Une journée tranquille à la fin de la guerre (Спокойный день в конце войны) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 38 mn]
1968 - Et je rentre à la maison (А я уезжаю домой...) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 29 mn]
 
Acteur
2011 - Soleil trompeur 2 : La Citadelle (Утомленные солнцем 2 : Цитадель) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 157 mn]
2010 - Soleil trompeur 2 : Exodus (Утомленные солнцем 2 : Предстояние) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 180 mn]
2009 - L'Exode vers l'Extrême Orient. L'île des Russes (Дальневосточный исход. Остров Русских) de Irina BAKHTINA [documentaire, 52 mn]
2009 - L'Exode vers l'Extrême Orient. Les Yankovski (Дальневосточный исход. Янковские) de Irina BAKHTINA [documentaire, 52 mn]
2008 - Rerberg et Tarkovski. L'autre face de 'Stalker' (Рерберг и Тарковский. Обратная сторона 'Сталкера') de Igor MAIBORODA [documentaire, 140 mn]
2007 - 12 (12) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 153 mn]
2006 - Je n’ai pas mal (Мне не больно) de Alekseï BALABANOV [fiction, 104 mn]
2006 - Le Gros lapin stupide (Тупой жирный заяц) de Slava ROSS [fiction, 90 mn]
2005 - Colin-maillard (Жмурки) de Alekseï BALABANOV [fiction, 105 mn]
2005 - Le Conseiller d'Etat (Статский советник) de Philippe YANKOVSKI [fiction, long métrage]
2003 - Maman (Мама) de Nikita MIKHALKOV [documentaire, 60 mn]
2003 - Père (Отец) de Nikita MIKHALKOV [documentaire, 57 mn]
1998 - Le Barbier de Sibérie (Сибирский цирюльник) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 179 mn]
1996 - Le Révizor (Ревизор) de Sergueï GAZAROV [fiction, long métrage]
1994 - Soleil trompeur (Утомленные солнцем) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 154 mn]
1993 - Anna de 6 à 18 ans (Анна от 6 до 18) de Nikita MIKHALKOV [documentaire, 100 mn]
1990 - Humiliés et offensés (Униженные и оскорбленные) de Andreï ECHPAI jr. [fiction, 106 mn]
1984 - Romance cruelle (Жестокий романс) de Eldar RIAZANOV [fiction, 145 mn]
1982 - Une gare pour deux (Вокзал для двоих) de Eldar RIAZANOV [fiction, 140 mn]
1982 - Vols entre rêves et réalités (Полеты во сне и наяву) de Roman BALAIAN [fiction, 92 mn]
1981 - La Parentèle (Родня) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 98 mn]
1981 - Les Aventures de Sherlock Holmes et du docteur Watson. Le chien des Baskerville. (Приключения Шерлока Холмса. Собака Баскервилей) de Igor MASLENNIKOV [fiction TV, 154 mn]
1978 - Sibériade (Сибириада) de Andreï KONTCHALOVSKI [fiction, 275 mn]
1977 - Partition inachevée pour piano mécanique (Неоконченная пьеса для механического пианино) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 103 mn]
1975 - L'Esclave de l’amour (Раба любви) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 94 mn]
1974 - Le Nôtre parmi les autres (Свой среди чужих чужой среди своих) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 97 mn]
1972 - A bâtons rompus (Печки-лавочки) de Vassili CHOUKCHINE [fiction, 101 mn]
1972 - Le Maître de poste (Станционный смотритель) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 68 mn]
1970 - Sport, sport, sport (Спорт , спорт , спорт) de Elem KLIMOV [fiction, 85 mn]
1969 - Un nid de gentilshommes (Дворянское гнездо) de Andreï KONTCHALOVSKI [fiction, 111 mn]
1969 - La Tente rouge (Красная палатка) de Mikhaïl KALATOZOV [fiction, 158 mn]
1969 - La Chanson de Manshuk (Песнь о Маншук) de Majit BEGALINE [fiction, 78 mn]
1966 - Plaisanterie (Шуточка) de Andreï SMIRNOV , Boris YACHINE [fiction TV, 16 mn]
1965 - L'Appel (Перекличка) de Daniil KHRABROVITSKI [fiction, 116 mn]
1963 - Je m’balade dans Moscou / Romance à Moscou (Я шагаю по Москве) de Gueorgui DANELIA [fiction, 78 mn]
1961 - Les Aventures de Kroch (Приключения Кроша) de Guenrikh OGANISSIAN [fiction, 85 mn]
1960 - Nuages au-dessus de Borsk (Тучи над Борском) de Vassili ORDYNSKI [fiction, 86 mn]
1959 - Le Soleil brille pour tout le monde (Солнце светит всем) de Konstantin VOINOV [fiction, 93 mn]
1948 - Le Garde-barrière (Станционный смотритель)
 
Producteur
2020 - Patins d'argent (Серебряные коньки) de Mikhaïl LOKCHINE [fiction, 136 mn]
2020 - Streltsov (Стрельцов) de Ilia OUTCHITEL [fiction, 101 mn]
2017 - Trois secondes (Движение вверх) de Anton MEGUERDITCHEV [fiction, 133 mn]
2016 - L'Équipage / The Crew (Экипаж) de Nikolaï LEBEDEV [fiction, 138 mn]
2013 - Le Légendaire N°17 (Легенда №17) de Nikolaï LEBEDEV [fiction, 134 mn]
2011 - Soleil trompeur 2 : La Citadelle (Утомленные солнцем 2 : Цитадель) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 157 mn]
2011 - La Maison au bord du chemin (Дом на обочине) de Anton SIVERS [fiction, long métrage]
2010 - Soleil trompeur 2 : Exodus (Утомленные солнцем 2 : Предстояние) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 180 mn]
2007 - 1612, Chronique de la période des troubles (1612: Хроники Смутного времени) de Vladimir KHOTINENKO [fiction, 150 mn]
2005 - Le Conseiller d'Etat (Статский советник) de Philippe YANKOVSKI [fiction, long métrage]
2003 - Maman (Мама) de Nikita MIKHALKOV [documentaire, 60 mn]
2003 - Père (Отец) de Nikita MIKHALKOV [documentaire, 57 mn]
2000 - L'Age tendre (Нежный возраст) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 115 mn]
1998 - Le Barbier de Sibérie (Сибирский цирюльник) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 179 mn]
1994 - Soleil trompeur (Утомленные солнцем) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 154 mn]
1993 - Anna de 6 à 18 ans (Анна от 6 до 18) de Nikita MIKHALKOV [documentaire, 100 mn]
1990 - Auto-stop (Автостоп) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 56 mn]
 
Directeur artistique
2009 - Anna Marly : La muse russe de la Résistance française (Русские без России. Анна Марли) de Tatiana KARPOVA [documentaire, 40 mn]
 
Site : www.trite.ru

Auteur :

Prix et récompenses :
Ordre du Chevalier de la Grande Croix d'Italie
Prix pour sa contribution au cinéma international, Festival du film de Karlovy Vary : KVIFF, Tchéquie, 2010
Prix Akira Kurosawa, Festival international du film de Tokyo : TIFF, Japon, 2008
12 :
Meilleur rôle masculin, Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2008
Meilleur film, Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2008
Meilleure réalisation, Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2008
Meilleure musique, Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2008
Meilleure musique, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2007
Le Gambit turc :
Meilleur rôle masculin, Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2006
Le Conseiller d'Etat :
Meilleur rôle masculin, Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2005
Meilleur rôle masculin, Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2005
Humiliés et offensés :
Meilleur rôle masculin, Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 1999
Soleil trompeur :
Prix spécial du Jury, Festival de Cannes, Cannes (France), 1994
Urga :
Lion d'Or du meilleur film, Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 1991
Pasinetti Award, Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 1991
OCIC Award, Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 1991
Sans témoins :
Prix national de la meilleure réalisation, 1984
Partition inachevée pour piano mécanique :
Conque d'or au Festival de San Sebastian, 1977
Premier prix au Festival de Chicago, 1978
Nikita Mikhalkov voyage sentimental au pays :
Prix du meilleur télé-film au Festival du Monde slave, 1995
Le Nôtre parmi les autres :
Prix du jury au Festival de Dehli, 1975
Le Barbier de Sibérie :
Grand prix au festival "Vive le cinéma de Russie!" (Виват кино России!), 1999
Prix du public au Festival Kinotavr, Sotchi, 1999
Urga :
Prix FELIX du meilleur film, 1993
Prix NIKA du meilleur réalisateur, 1992
Prix du meilleur film au Festival "Kinotavr", 1992
Soleil trompeur :
Oscar du meilleur film étranger aux USA, 1994

Biographie
Nikita Mikhalkov-Konchalovski est né à Moscou le 28 octobre 1945. Il veut d’abord devenir comédien et choisit finalement la réalisation, tout en continuant à jouer dans un certain nombre de films. Après ses études au VGIK (classe de M. Romm), Mikhalkov réalise Un jour tranquille à la fin de la guerre, moyen métrage. Ses films, à partir de Ami chez les ennemis, ennemi chez les siens, évocation de la lutte entre " Rouges " et " Blancs " à l'aube de la révolution bolchévique, ainsi que L’Esclave de l’amour, évoquent l’histoire intime des êtres sur le fond des violences de l’Histoire, pendant la période soviétique. Mikhalkov préfère les intrigues situées dans le passé, ce qui lui permet d’éviter la censure.
Nikita Mikhaïlkov n'a jamais quitté l'U.R.S.S, mais a toujours gardé ses distances avec le régime. Dès la fin des années 80, avec la libéralisation du régime, il tourne avec l’aide de la France Les yeux noirs et Urga, ses plus grands succès internationaux. Puis il tourne, co-produits avec la France, Anna et Soleil trompeur, dont il interprète lui-même le rôle principal : Mikhalkov y dénonce la cruauté du stalinisme et du goulag : sa nostalgie de la Russie éternelle, celle du temps des tsars, apparaît dans ces films, et dans sa fresque, (présentée en ouverture du 52e Festival de Cannes) Le Barbier de Sibérie où il joue lui-même le rôle du souverain Alexandre III.
 

Commentaires et bibliographie
- Le nôtre parmi les autres (1974), de Nikita Mikhalkov Julien MORVAN, 2020, Perestroikino
- ОПРИЧНИК АУТОЭРОТИЗМА: ЧУВСТВЕННОСТЬ И КВИР В ФИЛЬМАХ НИКИТЫ МИХАЛКОВА Anna Filippova, 2020, kinoart.ru
- RUSSIA BEYOND : Cinq réalisateurs ayant dessiné le visage du cinéma russe 2020, RUSSIA BEYOND
- Le Clan Mikhalkov. Culture et pouvoirs en Russie (1917-2017) Cécile Vaissié, 2019, Presses Universitaires de Rennes
- Coup de Soleil, film de Nikita Mikhalkov Kate et Mapero, 2017, wodka.over-blog.com
- SOLEIL TROMPEUR – LA TRILOGIE [Nikita MIKHALKOV] Guillaume GAS, 2017, courte-focale.fr
- Никита Михалков: битва на небесах Василий КОРЕЦКИЙ, 2015, seance.ru
- Un film de Nikita Mikhalkov une fois de plus nominé aux Oscars [Coup de soleil, oscars 2016] Raoul OLIVIER, 2015, blogs.mediapart.fr
- Who has a right to speak? The word and silence in Nikita Mikhalkov’s Twelve (2007) Anna KRIVORUCHKO, 2015, tandfonline
- Quelques jours de la vie d'Oblomov, critique de film Jean-Gavril SLUKA, 2014, dvdclassik.com
- Киносъезд пройдет у домика Депардье? Никита Михалков обратился к каждому члену Союза кинематографистов , Svetlana KHOKHRIAKOVA, 2013, mk.ru
- L’Académie du cinéma d’été de Nikita Mikhalkov Rita BOLOTSKAYA, 2013, french.ruvr.ru
- C'était quoi les Rouges au cinéma ? , Corentin PALANCHINI, 2011, allocine.fr
- Comment sont regardés les films sur la Grande Guerre patriotique dans la Russie actuelle ? Myriam DÉSERT, 2011, The Journal of Power Institutions in Post-Soviet Societies
- Nikita Mikhalkov : Burnt by the Sun 2 : Citadel (Utomlennye solntsem 2: Tsitadel’, 2011) , Elena RAZLOGOVA, 2011, kinokultura.com
- 12 hommes entre les murs 2010, Martin Gignac, lecinema.ca
- Soleil trompeur (Утомлённые солнцем) de Nikita Mikhalkov 2010, Benoît Thevenin, laternamagika.wordpress.com
- Cinq soirées, critique de film Elias FARES, 2010, dvdclassik.com
- Esclave de l'amour de Nikita Mikhalkov Elias FARES, 2010, dvdclassik.com
- Le Nôtre parmi les autres, critique de film Elias FARES, 2010, dvdclassik.com
- Partition inachevée pour piano mécanique, critique de film Elias FARES, 2010, dvdclassik.com
- CineClassic. Les Yeux noirs, de Nikita Mikhalkov. 2010, courrierinternational.com
- L' affaire Mikhalkov , Eugénie ZVONKINE, 2010, Cahiers du cinéma n° 656, mai 2010
- Le cinéma russe à l'aube d'une nouvelle décennie et d'un New Deal(?) , Christian SZAFRANIAK, 2010, regard-est.com
- Nikita Mikhalkov : Burnt by the Sun 2 : Exodus (Utomlennye solntsem 2: Predstoianie) , Stephen NORRIS, 2010, kinokultura.com
- Speaking in Tongues : Poetic Language in Nikita Mikhalkov’s Burnt by the Sun , Mariya BOSTON, 2010, kinokultura.com
- The imperial trace : recent Russian cinema , Nancy CONDEE, 2009, Oxford University Press
- Виктор Мережко. Полеты во сне и наяву , Viktor MEREJKO, 2008, Сеанс
- Nikita Mikhalkov : 12 (2007) , Seth GRAHAM, 2008, kinokultura.com
- Two Decades of Post-Soviet Cinema : Taking Stock of Our Stocktaking , Seth GRAHAM, 2008, kinokultura.com
- 90-е. Кино, которое мы потеряли , Larissa MALIOUKOVA, 2007, Зебра Е ; 2007 г.
- Михалков: я снял фильм 12, чтобы заставить зрителей задуматься , Groupe d'auteurs, 2007, ria.ru
- Close to Eden. [Урга. Территория любви] , Olga KLIMOVA, 2006, rusfilm.pitt.edu
- Le cinéma des années 1990-2000. Images dispersées , Françoise NAVAILH, 2005, Russie, peuples et civilisations, La découverte
- Nikita Mikhalkov : between nostalgia and nationalism , Birgit BEUMERS, 2005, I.B.Tauris
- Burnt by the sun , Birgit BEUMERS, 2000, I.B.Tauris
- Le Barbier de Sibérie, de Nikita Mikhalkov Claude-Marie TRÉMOIS, 1999, esprit.presse.fr
- Россия, которую мы придумали , Oleg KOVALOV, 1999, seance.ru
- NIKITA MIKHALKOV OU L'ART DE SÉDUIRE Michèle LEVIEUX, 1999, L'Humanité
- Soleil trompeur : une boule de feu dans la gorge , Jean-Pierre LEONARDINI, 1994, humanite.fr
- Михалков против Михалкова , Andreï PLAKHOV, 1994, seance.ru
- Недобитая русская карта , Andreï PLAKHOV, 1994, seance.ru
- Comment dit-on "fou" en russe ? La Parentèle, de Nikita Mikhalkov, passe au Marbeuf 1985, Michel Cournot, nouvelobs.com