Réalisateur,
Scénariste,
Acteur,
Producteur
Né en 1946, URSS (Russie)
 
 
Nikolaï BOURLIAEV
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Николай БУРЛЯЕВ
Nikolay BURLIAEV
Egalement : BURLYAYEV
Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
1986 - Lermontov (Лермонтов) [fiction, 100 mn]
1975 - Autrefois à Pochekhonie (Пошехонская старина) [fiction, 77 mn]
 
Scénariste
1975 - Autrefois à Pochekhonie (Пошехонская старина) de Natalia BONDARTCHOUK , Nikolaï BOURLIAEV , Igor KHOUTSIEV [fiction, 77 mn]
 
Acteur
2009 - Gogol. Tout proche (Гоголь. Ближайший) de Natalia BONDARTCHOUK [fiction, 105 mn]
2008 - L'Amiral (Адмиралъ) de Andreï KRAVTCHOUK [fiction, 124 mn]
1995 - Quel jeu merveilleux (Какая чудная игра) de Piotr TODOROVSKI [fiction, 98 mn]
1994 - Maître et Marguerite (Мастер и Маргарита) de Youri KARA [fiction, 113 mn]
1983 - Romance du front (Военно-полевой роман) de Piotr TODOROVSKI [fiction, 92 mn]
1979 - Quelques jours de la vie d'Oblomov (Несколько дней из жизни И.И.Обломова) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 143 mn]
1975 - Autrefois à Pochekhonie (Пошехонская старина) de Natalia BONDARTCHOUK , Nikolaï BOURLIAEV , Igor KHOUTSIEV [fiction, 77 mn]
1972 - Le Joueur (Игрок) de Alekseï BATALOV [fiction, 100 mn]
1971 - La Vérification (Проверка на дорогах) de Alekseï GUERMAN [fiction, 97 mn]
1969 - Maman s’est mariée (Мама вышла замуж) de Vitali MELNIKOV [fiction, 85 mn]
1969 - Le Bonheur familial (Семейное счастье) de Différents réalisateurs [fiction, 89 mn]
1969 - De n'avoir rien à faire (От нечего делать) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 25 mn]
1966 - Andreï Roublev (Андрей Рублев) de Andreï TARKOVSKI [fiction, 185 mn]
1962 - Entrée dans la vie (Вступление) de Igor TALANKINE [fiction, 101 mn]
1962 - L'Enfance d’Ivan (Иваново детство) de Andreï TARKOVSKI [fiction, 96 mn]
1961 - L'Enfant et le pigeon (Мальчик и голубь) de Andreï KONTCHALOVSKI [fiction, 20 mn]
 
Producteur
2006 - Rossignols, rossignols... (Соловьи, соловьи…) de Marina DOBROVOLJAIA [documentaire, 10 mn]

Auteur :

Biographie
Acteur de théâtre et de cinéma, scénariste, réalisateur russe et soviétique.
Né le 3 août 1946 à Moscou (URSS).
Débuts très précoces à 13 ans en 1961 dans le cours métrage de fin d’études d’Andreï Kontchalovski « Le gamin et la colombe ». Sur la recommandation de ce dernier, Andreï Tarkovski le prend pour le rôle principal de son premier long métrage « L’Enfance d’Ivan » (1962). Les deux films sont primés à Venise en 1962 : « L’Enfance d’Ivan » reçoit le Lion d’Or et « Le gamin et la colombe » le Lion de Bronze dans la catégorie Films pour enfants. En 1964,Tarkovski retrouve Bourliaev, âgé de 18 ans, pour le personnage du fondeur de cloches dans « Andreï Roublev. Cette même année 1961, alors qu’il n’a que 14 ans, Youri Zavadski, metteur en scène principal du Théâtre du Mossoviet (Moscou), l’invite à participer au spectacle « Avenue de Léningrad ». Il reste dans ce théâtre jusqu’en 1966. Il intègre ensuite la troupe du Théâtre Lenkom (Moscou) de 1967 à 1968.
Entretemps, il a entamé des études artistiques. En 1964, il entre directement en 2ième année à l’Ecole Théâtrale Chtchoukine, section acteurs, qu’il termine en 1968. En 1975, il est diplômé du VGIK, sections réalisateurs (classe de M. Romm et A. Koulidjanov).
Entre 1961 et 2009, il tourne dans 54 films. Parmi ses rôles marquants, outre ses prestations pour Tarkovski, on peut signaler : « Deux camarades à l’armée » (1968) d’E. Karelov, « La Vérification » (1969, sorti en 1985), « Quelques jours de la vie d’Oblomov » (1979) de N. Mikhalkov, « Romance du front » (1983) de P. Todorovski, « Le Maître et Marguerite » ‘1994) de You. Kara, « L’Amiral » (2008) d’A. Kravtchouk où il joue Nicolas II.
Entre 1975 et 1990, il réalise 2 courts métrages et 3 longs métrages.
En 1986, « Lermontov » est son film puisqu’il écrit le scénario, signe la mise en scène et joue dedans deux rôles, ceux de Lermontov et de Gogol…
N. Bourliaev a évolué vers le nationalisme et un conservatisme religieux très prononcé. Il est un des créateurs du « Fonds du prêtre Pavel Florenski pour la Culture Orthodoxe ».
Depuis 1992, Directeur général du Centre de Cinéma « Le Film Russe » dont l’activité principale consiste à organiser le Festival International des peuples slaves et orthodoxes « Zolotoï Vitiaz » (Le Preux d’Or) ; il en est le Président. Depuis 2010, membre du Conseil du Patriarcat pour la culture.
Depuis 2016, membre du Conseil Social du Ministère de la Culture de la Fédération de la Russie. Marié quatre fois ; ses deux premières épouses sont les actrices Natalia Varleï (inoubliable « Prisonnière du Caucase » de L. Gaïdaï en 1966) et Natalia Bondartchouk (mystérieuse Khari dans « Solaris » d’A. Tarkovski en 1972).
 

Commentaires et bibliographie
- Bon anniversaire à … Nikolaï Bourliaïev (1946) Julien MORVAN, 2020, Perestroikino