Réalisateur,
Scénariste,
Acteur
Né en 1896, Azerbaïdjan
 
Décédé en 1979
Aleksandr MATCHERET
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Александр Вениаминович МАЧЕРЕТ
Aleksandr MACHERET
Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
1948 - Les Pages de la vie (Страницы жизни) [fiction, 71 mn]
1944 - Je suis un marin de la Mer Noire (Я - черноморец) [fiction, 77 mn]
1942 - Les Araignées (Пауки) [fiction, 29 mn]
1941 - Nouvelles cinématographiques en couleur (Цветные киноновеллы) [fiction]
1941 - Le Porcher (Свинопас) [40 mn]
1939 - La Faute de l'ingénieur Kotchine (Ошибка инженера Кочина) [fiction, 111 mn]
1938 - Les Soldats des marais (Болотные солдаты) [fiction, 71 mn]
1936 - La Patrie appelle (Родина зовет) [fiction]
1934 - La Vie privée de Piotr Vinogradov (Частная жизнь Петра Виноградова) [fiction, 91 mn]
1932 - Des affaires et des gens (Дела и люди) [fiction, 102 mn]
 
Scénariste
1941 - Nouvelles cinématographiques en couleur (Цветные киноновеллы) de Aleksandr MATCHERET [fiction]
1939 - La Faute de l'ingénieur Kotchine (Ошибка инженера Кочина) de Aleksandr MATCHERET [fiction, 111 mn]
1938 - Les Soldats des marais (Болотные солдаты) de Aleksandr MATCHERET [fiction, 71 mn]
1936 - La Patrie appelle (Родина зовет) de K. KROUMINE , Aleksandr MATCHERET [fiction]
1935 - Les Aviateurs (Летчики) de Youli RAIZMAN [fiction, 80 mn]
1932 - Des affaires et des gens (Дела и люди) de Aleksandr MATCHERET [fiction, 102 mn]
 
Acteur
1958 - Sampo (Сампо) de Aleksandr PTOUCHKO [fiction, 98 mn]

Auteur :

Prix et récompenses :
Honoured Art Worker of Russia, 1940

Biographie
Aleksandr Matcheret est né le 28 décembre 1896 à Bakou et décédé le 12 septembre 1979 à Moscou.
De 1914 à 1915, il a fait des études universitaires à Paris. Est diplômé de la Faculté des Sciences sociales de l’Université de Moscou (1922).
De 1923 à 1928, il est consultant juridique du Comité exécutif de Moscou. De 1924 à 1928, il est metteur en scène et directeur artistique du théâtre Sinnyaya Bluza. De 1928 à 1930, il est metteur en scène et membre de la direction du club Krasnaya zvezda de Berlin. De 1930 à 1948, il est réalisateur dans différents studios de cinéma. De 1949 à 1951, il est membre de la direction du Théâtre-studio des acteurs de cinéma.
De 1951 à 1955 Aleksandr Matcheet est sous-directeur au Gosfilmofond à Moscou.
 

Commentaires et bibliographie
- La Moscou du « plan stalinien » à travers l’œuvre de L’OST et la fiction cinématographique , Valérie POZNER, Élisabeth ESSAIAN, Cécile PICHON-BONIN, 2007, Presses Universitaires de Rennes
- Свинарка и пастух. От Ганса Христиана к Христиану Гансу , Piotr BAGROV, 2005, seance.ru, 25-26
 
Le cinéma de Matcheret est un cinéma de points de vue, tout y est concret et chargé de sens multiples <…>
En 1942, Matcheret est nommé directeur du studio de Tachkent (1942-1943), et dans l'après-guerre, il est envoyé au studio de Sverdlovsk : exil à peine dissimulé dont de nombreux réalisateurs, aux noms trop peu russes, risquent à l'époque d'être les victimes. Il ne peut pas terminer son dernier film. Le 26 septembre 1948, Boris Barnet écrit à sa femme qu'il a été obligé d'écarter Matcheret du tournage de Stranitsy Zhizny (Pages de la vie). Barnet note : « Sa tragédie est encore aggravée par sa situation, que la liquidation du studio de Sverdlovsk rend incroyablement difficile. Ses affaires ont été mises au dépôt. Pendant le tournage, il habite encore à l'hôtel, et qu'arrivera-t-il à la fin ? Tout cela est affreux. »
Matcheret ne tournera plus. De 1951 à 1955, il est directeur scientifique du Gosfilmofond. Il publie plusieurs livres de théorie du cinéma. Pendant le Dégel, il est une des personnalités les plus respectées de la jeune génération.
Bernard Eisenschitz, Gels et dégels, Centre Pompidou Mazzotta, 2002