Réalisateur,
Scénariste
Né en 1908, Russie
 
Décédé en 2003
Yan FRID
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Ян Борисович ФРИД
Yan FRID
Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
1992 - Tartuffe (Тартюф) [fiction, 95 mn]
1989 - Don César de Bazan (Дон Сезар де Базан) [fiction, 133 mn]
1983 - Vent libre (Вольный ветер)
1981 - Silva (Сильва) [fiction, 147 mn]
1980 - La Pieuse Marta (Благочестивая Марта) [fiction, 145 mn]
1979 - La Chauve-souris (Летучая мышь) [fiction, 141 mn]
1977 - Le Chien du jardinier (Собака на сене) [fiction, 138 mn]
1971 - Adieu à Saint-Pétersbourg (Прощание с Петербургом) [fiction, 98 mn]
1967 - Le Carrosse vert (Зеленая карета) [fiction, 101 mn]
1964 - Les Soucis du printemps (Весенние хлопоты) [fiction, 80 mn]
1960 - Un malheur étranger (Чужая беда) [fiction, 84 mn]
1957 - La Gloire baltique (Балтийская слава) [fiction, 94 mn]
1956 - Le Chemin de la vérité (Дорога правды) [fiction, 90 mn]
1955 - La Nuit des rois (Двенадцатая ночь) [fiction, 90 mn]
1953 - Lioubov Yarovaia (Любовь Яровая) [fiction, 154 mn]
1940 - Le Retour (Возвращение)
1939 - Chirurgie (Хирургия) [fiction, 37 mn]
 
Scénariste
1989 - Don César de Bazan (Дон Сезар де Базан) de Yan FRID [fiction, 133 mn]
1977 - Le Chien du jardinier (Собака на сене) de Yan FRID [fiction, 138 mn]
1955 - La Nuit des rois (Двенадцатая ночь) de Yan FRID [fiction, 90 mn]

Biographie
Yan Frid, de son vrai nom Jacob Boroukhovitch Fridland, est né à Krasnoiarsk (Russie) le 31 mai 1908. En 1932 il est diplômé de la faculté de mise en scène de l’Institut de Théâtre de Leningrad et en 1938 il obtient le Diplôme du VGIK (Institut national de la cinématographie) où il avait été l’élève de Sergueï Eisenstein et où il sera professeur à partir de 1966.
A partir de 1938 Yan Frid travaille dans les studios Lenfilm. Le premier film qu’il réalise est un court métrage : Chirurgie, d’après une nouvelle de Tchékhov. Au début des années 50 il tourne plusieurs documentaires. En 1955 il tourne La Nuit des rois dont la qualité de l’interprétation est très remarquée. Il s’essaiera ensuite à plusieurs genres et à partir du début des années 70 abordera le film musical (Adieu à St-Pétersbourg). Son plus grand succès auprès du public, il l’obtiendra avec un film télévisé : Le chien sur le foin tiré d’une pièce de Lope de Vega.