Réalisateur,
Scénariste,
Acteur,
Producteur,
Directeur artistique
Né en 1941, URSS (Russie)
 
 
Andreï SMIRNOV
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Андрей Сергеевич СМИРНОВ
Andrei SMIRNOV
Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
2018 - Le Français (Француз) [fiction, 128 mn]
2010 - Il était une fois une bonne femme (Жила-была одна баба) [fiction]
2007 - Liberté à la russe. Histoire du parlementarisme russe (Свобода по-русски. История Российского парламентаризма.) [documentaire, série TV, 260 mn]
1979 - Par la foi et la vérité (Верой и правдой) [fiction, 141 mn]
1974 - L'Automne (Осень) [fiction, 93 mn]
1970 - La Gare de Biélorussie (Белорусский вокзал) [fiction, 101 mn]
1969 - Il y a quelqu'un ? (Эй, кто нибудь!) [fiction, 31 mn]
1967 - Ange (Ангел) [fiction, 38 mn]
1966 - Plaisanterie (Шуточка) [fiction TV, 16 mn]
1964 - Un pouce de terre (Пядь земли) [fiction, 83 mn]
1961 - Yourka - la brigade sans culotte (Юрка - бесштанная команда) [fiction, court métrage]
 
Scénariste
2018 - Le Français (Француз) de Andreï SMIRNOV [fiction, 128 mn]
2010 - Il était une fois une bonne femme (Жила-была одна баба) de Andreï SMIRNOV [fiction]
1974 - L'Automne (Осень) de Andreï SMIRNOV [fiction, 93 mn]
1969 - Il y a quelqu'un ? (Эй, кто нибудь!) de Andreï SMIRNOV , Boris YACHINE [fiction, 31 mn]
1966 - Plaisanterie (Шуточка) de Andreï SMIRNOV , Boris YACHINE [fiction TV, 16 mn]
1961 - Yourka - la brigade sans culotte (Юрка - бесштанная команда) de Ramiz ASKEROV , Andreï SMIRNOV , Antonis-Yanis VOIAZOS , Boris YACHINE [fiction, court métrage]
 
Acteur
2017 - Comment Vitka a emmené Lekha chez les invalides (Как Витька Чеснок вез Леху Штыря в дом инвалидов) de Aleksandr KHANT (EVSEEV) [fiction, 90 mn]
2017 - Lovstory (Лавстори) de Piotr TODOROVSKI (jr.) [fiction, 90 mn]
2011 - Deux jours (Два дня) de Avdotia SMIRNOVA [fiction, long métrage]
2010 - Elena (Елена) de Andreï ZVIAGUINTSEV [fiction, 109 mn]
2008 - Sable lourd (Тяжелый песок) de Anton BARCHTCHEVSKI [fiction, série TV, 800 mn]
2008 - Pères et fils (Отцы и дети) de Avdotia SMIRNOVA [fiction, série TV, 176 mn]
2000 - Le Journal de sa femme (Дневник его жены) de Alekseï OUTCHITEL [fiction, 120 mn]
1995 - La Folie de Gisèle (Мания Жизели) de Alekseï OUTCHITEL [fiction, 86 mn]
1993 - Rêves d'un idiot (Мечты идиота) de Vassili PITCHOUL [fiction, 92 mn]
1969 - Le Soleil blanc du désert (Белое солнце пустыни) de Vladimir MOTYL [fiction, 85 mn]
1965 - Ouvrez, on sonne (Звонят, откройте дверь) de Aleksandr MITTA [fiction, 79 mn]
1961 - Neuf jours d'une année (Девять дней одного года) de Mikhaïl ROMM [fiction, 111 mn]
 
Producteur
2018 - Le Français (Француз) de Andreï SMIRNOV [fiction, 128 mn]
2010 - Il était une fois une bonne femme (Жила-была одна баба) de Andreï SMIRNOV [fiction]
 
Directeur artistique
2006 - Liberté à la russe (Свобода по-русски) de Irina BESSARABOVA , Aleksandr GOURIANOV , Slava PADALKA [documentaire, 240 mn]

Auteur :

Prix et récompenses :
People's Artist of Russia, 2003
Prix pour sa contribution exceptionnelle au cinéma russe, Festival du cinéma russe à Honfleur, France, 2011
Il était une fois une bonne femme :
Troisième prix, Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2012
Meilleur scénario, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2011
Prix du président du festival, Festival de cinéma russe ''Une fenêtre sur l'Europe'', Vyborg (Russie), 2011
Meilleur film de fiction, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2011
Le Journal de sa femme :
Meilleur rôle masculin, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2000
La Gare de Biélorussie :
28,3 Millions spectators
Grand Prix, Karlovy Vary, 1971

Biographie
Sergueï Smirnov est né le 12 mars 1941 à Moscou.
En 1962 termine ses études au VGIK (Institut national du cinéma), chaire de réalisation, sous la direction de Mikhail Romm.
Son film La Gare Bielorusse, 1971, connut un grand succès.
A partir de 1980, Andreï Smirnov travaille essentiellement comme scénariste et dramaturge.
Pendant la perestroïka, il prit une part active, au côté d’Elem Klimov dans la réorganisation du cinéma soviétique et la réhabilitation des films censurés. De 1986 à 1989, il fut président de l’Union des cinéastes.
Dans les années 90, il monte de nombreux spectacles pour la télévision et reprend une carrière d’acteur qui le rend célèbre auprès d’un vaste public.
 

Commentaires et bibliographie
- Andrei Smirnov: The Frenchman (Frantsuz, 2019) Julian GRAFFY, 2020, Kinokultura
- «Le Français»: ce film tend un miroir aux années 1950 qui reflète notre époque Oxana BOBROVITCH, 2020, sputniknews.com
- The FrenchmanPremieres in Moscow Michele A. BERDY, 2019, themoscowtimes.com
- Un Français dans le cinéma russe 2019, plume-de-loin.over-blog.com
- «Француз»: Сокровенный человек Андрея Смирнова Михаил ЩУКИН, 2019, seance.ru
- ИНТЕРВЬЮ Андрей Смирнов: «Строение тоталитарного государства закончено» Знаменитый режиссер — о своем новом фильме «Француз» 2019, Novayagazeta.ru
- ДОМ, В КОТОРОМ МЫ ЖИВЁМ. (О фильмах Жила-была одна баба А.Смирнова и Дом О.Погодина) 2013, Федерация киноклубов России
- Andrei Smirnov : Once There Lived a Simple Woman (Zhila-byla odna baba, 2011) , Anindita BANERJEE, 2012, kinokultura.com
- Евгений Васильев о фильме Андрея Смирнова Жила-была одна баба , Evgueni_3 VASSILIEV, 2012, kinopressa.ru
- Жила-была одна баба , Andreï SMIRNOV, 2011, Сеанс
- Смотрим фильм — читаем книгу [О фильме Жила-была одна баба , Andreï SMIRNOV, 2011, seance.ru
 
Documentaire sur Andreï SMIRNOV