Réalisateur,
Scénariste,
Acteur
Né en 1937 
 
 
Viktor MEREJKO
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Виктор Иванович МЕРЕЖКО
Viktor MEREZHKO
Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
2010 - Sonka. Continuation de la légende (Сонька. Продолжение легенды) [fiction]
2005 - La Chambre rouge (Красная комната) [fiction, 90 mn]
 
Scénariste
2010 - Sonka. Continuation de la légende (Сонька. Продолжение легенды) de Viktor MEREJKO [fiction]
2005 - La Chambre rouge (Красная комната) de Viktor MEREJKO [fiction, 90 mn]
2002 - La Roulette caucasienne (Кавказская рулетка) de Fiodor POPOV [fiction, 83 mn]
1994 - Riaba ma poule (Курочка Ряба) de Andreï KONTCHALOVSKI [fiction, 118 mn]
1990 - Festin de chien (Собачий пир) de Leonid MENAKER [fiction, 100 mn]
1989 - Sous le ciel bleu... (Под небом голубым...) de Vitali DOUDINE [fiction, 87 mn]
1988 - l'Autorité d'un inconnu (Автопортрет неизвестного) de Viatcheslav KRICHTOFOVITCH [fiction, 74 mn]
1988 - Les Aventures de Lolo (Приключения пингвинёнка Лоло) de Guennadi SOKOLSKI [animation, 112 mn]
1984 - Applaudissements ; applaudissements… (Аплодисменты ; аплодисменты...) de Viktor BOUTOURLINE [fiction, 77 mn]
1982 - Vols entre rêves et réalités (Полеты во сне и наяву) de Roman BALAIAN [fiction, 92 mn]
1981 - La Parentèle (Родня) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 98 mn]
1978 - Tu veux partir, pars (Уходя уходи) de Viktor TREGOUBOVITCH [fiction, 91 mn]
1972 - Bonjour et adieu (Здравствуй и прощай) de Vitali MELNIKOV [fiction, 89 mn]
1969 - Une pluie battante (Слепой дождь) de Viktor GRES [film TV, 32 mn]
1967 - Qui mourra aujourd'hui (Кто умрет сегодня) de Viktor GRES [fiction, 30 mn]
 
Acteur
1990 - Plage sauvage (Дикий пляж) de Natalia KIRAKOZOVA [fiction, 69 mn]
1989 - Sous le ciel bleu... (Под небом голубым...) de Vitali DOUDINE [fiction, 87 mn]

Auteur :

Biographie
Scénariste, réalisateur, dramaturge (16 pièces), écrivain, acteur, animateur TV et producteur russe et soviétique.
Né le 28 juillet 1937 dans la région de Rostov-sur-le-Don (Russie/URSS).
Né dans une famille d’agriculteurs qui connaît de sérieuses difficultés et doit régulièrement déménager. La vie est alors précaire. Quand il a 14 ans, en 1952, la famille s’installe près de Tcherkassy (Ukraine soviétique). Scolarisé dans une école locale, Victor doit apprendre l’ukrainien.
Il rate l’examen d’entrée à l’Institut Polytechnique de Kiev, faculté Réalisation. Il travaille alors un an comme bûcheron puis il part s’embaucher à Arkhangelsk. En 1956 il se rend à Lvov et entre à l’Institut Polygraphique d’Ukraine Ivan Fédorov. Diplômé en 1961, il retourne à Rostov et y travaille à l’imprimerie « Molot » (Le Marteau) comme ingénieur technique.
En 1964 il réussit à entrer au VGIK (faculté Scénaristes – cours d’A. Spechnev puis I. Wainsfeld) et en sort diplômé en 1968. Il est encore étudiant en deuxième année quand son premier scénario (un court métrage) est adapté. Mais ses débuts professionnels sont très laborieux. Pendant trois ans aucun projet n’aboutit et il tire le diable par la queue. Grâce au soutien d’I. Wainsfeld et d’E. Braguinski, il tient bon jusqu’à ce qu’un scénario soit acheté par les studios Lenfilm : « Bonjour et adieu » (1972), réalisé par V. Melnikov. A partir de là, le succès ne dément plus. Sa thématique préférée : les problème sociaux et éthiques de la société. A son actif, entre 1967 et 2016, 59 scénarios de films et séries et, entre 1977 et 1987, 12 dessins animés.
Films marquants : « Une fois un » (1974) de G. Poloka, « La Fondrière » (1977) de G. Tchoukhraï, « La citoyenne Nikanorova vous attend » (1978) de L. Mariaguine, « La Parentèle » (1981) de N. Mikhalkov, « Vols entre rêves et réalités » (1982) de R.Balaïan, « Applaudissements, applaudissements » (1984) de V. Boutourline -récit musical semi-biographique sur l’actrice L. Gourtchenko, « Femme solitaire désire faire connaissance » (1986) de V. Chrichtofovitch, « Riaba ma poule » (1994) d’A. Kontchalovski, etc.
Entre 1969 et 2012, il joue 18 rôles surtout dans des séries TV policières comme « Le Racket » (1992) ou « La Taupe » (2001-2002) qu’il coscénarise et réalisées par E. Yassane.
Entre 2004-2013 il réalise 10 films.
De 1989 à 1995, il anime avec succès l’émission TV « Kinoparama ». Plus tard, il participe à la création de la chaîne télé TV6 Moscou. Il y anime de 1994 à 2002 « Mon Cinéma ». Quand la chaîne s’arrête, il passe sur M1 et entre à la direction de la chaîne en tant que vice-président (2002-2004). Depuis 1995, directeur artistique de la compagnie TV « Cascade ». Directeur artistique du programme « La rouye de l’histoire ». Directeur de la compagnie Goldvideo.
Secrétaire de l’Union des gens de cinéma de Russie.
Président du Directoire de Dom Kino (La Maison du Cinéma).
Créateur, avec You. Gusman, de l’Académie du Cinéma Nika et son premier président ; désormais membre honoraire du Conseil de cette Académie.
Co-créateur, avec I. Chevtchouk et S. Novojilov, du Festival de Cinéma des Pays de la CEI et de la Baltique Kinochok (Anapa / Russie).
Membre de l’Union des Ecrivains de Russie.
Artiste du Peuple de la Fédération de Russie (2014).