Acteur
Né en 1926, URSS (Russie)
 
Décédé en 1992
Evgueni EVSTIGNEEV
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Евгений Александрович ЕВСТИГНЕЕВ
Yevgeni EVSTIGNEYEV
Extrait de la filmographie
 
Acteur
1992 - Comment ça va, les carassins ? (Как живете, караси?) de Sofia MILKINA , Mikhaïl SCHWEITZER [fiction, 123 mn]
1990 - Dix ans sans le droit d'écrire (Десять лет без права переписки) de Vladimir NAOUMOV [fiction, 103 mn]
1990 - Enfants de chiennes (Сукины дети) de Leonid FILATOV [fiction, 97 mn]
1989 - Le Charretier et le roi (Биндюжник и король) de Vladimir ALENIKOV [fiction, 169 mn]
1989 - Le Temps disparu (Канувшее время) de Solomon CHOUSTER [fiction, 118 mn]
1988 - La Ville zéro (Город зеро) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 103 mn]
1988 - Coeur de chien (Собачье сердце) de Vladimir BORTKO [film TV, 130 mn]
1987 - Garde-marines, en avant! (Гардемарины, вперед!) de Svetlana DROUJININA [fiction TV, 290 mn]
1985 - Par un soir d'hiver à Gagra (Зимний вечер в Гаграх) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 88 mn]
1985 - J'aime encore, j'espère encore... (Еще люблю, еще надеюсь...) de Nikolaï LYRTCHIKOV [fiction, 80 mn]
1984 - Et la vie, et les larmes, et l’amour… (И жизнь, и слезы, и любовь...) de Nikolaï GOUBENKO [fiction, 103 mn]
1983 - Nous sommes du jazz (Мы из джаза) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 88 mn]
1981 - La Bien-aimée du mécanicien Gavrilov (Любимая женщина механика Гаврилова) de Piotr TODOROVSKI [fiction, 79 mn]
1980 - La Poule noire, ou les habitants souterrains (Черная курица, или подземные жители) de Viktor GRES [fiction, 74 mn]
1979 - On ne change pas le lieu d’un rendez-vous (Место встречи изменить нельзя) de Stanislav GOVOROUKHINE [fiction, série TV, 362 mn]
1977 - Selon les condifions familiales (По семейным обстоятельствам) de Alekseï KORENEV [fiction TV, 137 mn]
1976 - La Légende de Til (Легенда о Тиле) de Aleksandr ALOV , Vladimir NAOUMOV [fiction, 250 mn]
1976 - Les Orphelins (Подранки) de Nikolaï GOUBENKO [fiction, 93 mn]
1973 - Les Aventures invraisemblables d’Italiens en Russie (Невероятные приключения итальянцев в России) de Eldar RIAZANOV [fiction, 104 mn]
1972 - Les Millions des Privalov (Приваловские миллионы) de Yaropolk LAPCHINE [fiction, 167 mn]
1972 - Le Professeur de chant (Учитель пения) de Naoum BIRMAN [fiction, 86 mn]
1971 - Les Vieux-brigands (Старики-разбойники) de Eldar RIAZANOV [fiction, 91 mn]
1970 - La Fuite (Бег) de Aleksandr ALOV , Vladimir NAOUMOV [fiction, 196 mn]
1969 - Des gens étranges (Странные люди) de Vassili CHOUKCHINE [fiction, 105 mn]
1969 - Tchaïkovski (Чайковский) de Igor TALANKINE [fiction, 157 mn]
1968 - Les Méandres du succès (Зигзаг удачи) de Eldar RIAZANOV [fiction, 87 mn]
1968 - Le Veau d’or (Золотой теленок) de Mikhaïl SCHWEITZER [fiction, 174 mn]
1966 - Attention, automobile (Берегись автомобиля) de Eldar RIAZANOV [fiction, 94 mn]
1966 - Les Ailes (Крылья) de Larissa CHEPITKO [fiction, 103 mn]
1966 - Une sale histoire / Une anecdote stupide (Скверный анекдот) de Aleksandr ALOV , Vladimir NAOUMOV [fiction, 102 mn]
1966 - Le Cavalier au-dessus de la ville (Всадник над городом) de Igor CHATROV [fiction, 72 mn]
1965 - Fidélité (Верность) de Piotr TODOROVSKI [fiction, 87 mn]
1965 - Juillet caniculaire (Знойный июль) de Viktor TREGOUBOVITCH [fiction, 69 mn]
1965 - L'Hyperboloide de l’ingenieur Garine (Гиперболоид инженера Гарина) de Aleksandr GUINTSBOURG [fiction, 96 mn]
1964 - Soyez les bienvenus ou entrée interdite aux étrangers (Добро пожаловать или Посторонним вход воспрещен) de Elem KLIMOV [fiction, 74 mn]
1964 - Faîtes-moi confiance (Верьте мне, люди) de Vladimir BERENCHTEIN , Ilia GOURINE , Leonid LOUKOV [fiction, 111 mn]
1963 - Le Ciel leur est soumis (Им покоряется небо) de Tatiana LIOZNOVA [fiction, 100 mn]
1962 - Jamais (Никогда) de Vladimir DIATCHENKO , Piotr TODOROVSKI [fiction, 90 mn]
1961 - Neuf jours d'une année (Девять дней одного года) de Mikhaïl ROMM [fiction, 111 mn]
1961 - A la recherche du soleil (Человек идёт за солнцем ) de Mikhaïl KALIK [fiction, 72 mn]
1959 - La Ballade du soldat (Баллада о солдате) de Grigori TCHOUKHRAI [fiction, 89 mn]
1957 - Le Duel (Поединок) de Vladimir PETROV [fiction, 104 mn]

Biographie
Né le 9 octobre 1926 à Nijni-Novgorod (1) en Russie (URSS) dans une famille ouvrière. Décédé le 4 mars 1992 à Londres (Grande-Bretagne). Acteur russe de théâtre et de cinéma, enseignant.
En 1941, à l’issue de la Troisième, à 15 ans, il quitte l’école et travaille comme électricien. Il devient ensuite ajusteur. En parallèle, il est membre d’une troupe d’amateurs qui se produit dans la région. Il y joue de divers instruments de musique. En 1946 il s’inscrit en première année de l’Ecole Théâtrale de Gorki (2). Diplômé en 1951, il est de manière administrative envoyé au théâtre de la ville de Vladimir : 14 pièces en cinq ans. En 1954, il entre à l’Ecole-Studio Némirovitch-Dantchenko auprès du Théâtre d’Art (Gorki) de Moscou (atelier de P. Massalski). Au cours de l’année 1955, des étudiants dont il fait partie créent une unité, « Le Studio des Jeunes Acteurs », embryon de ce qui un an plus tard sera le Théâtre Sovremennik (Le Contemporain). Il est diplômé en 1956. A partir de 1957, il intègre la troupe du « Sovremennik ». Il y reste jusqu’en 1970 et joue dans 26 pièces. Un premier rôle marquant est en 1960 celui du Roi dans « Le Roi Nu » d’après E. Schwartz. A la suite d’O. Efremov, il passe ensuite au Théâtre d’Art et participe, jusqu’en 1990, à 19 pièces.
Il débute au cinéma en 1957 par des petits rôles. Sa filmographie est impressionnante : 116 films au cinéma entre 1957 et 1992 et 14 à la télévision entre 1969 et 1992 ! Il faut ajouter les 5 participations à « Fitil » (La Mèche), la revue satirique au cinéma, ainsi que ses innombrables spectacles radiodiffusés entre 1956 et 1980…
Son jeu très varié et sa voix grave qu’il sait moduler lui permettent de briller dans tous les genres, de la comédie au drame, qu’il soit le héros principal ou un personnage secondaire qu’il rend inoubliable. De 1976 à 1985 il enseigne à l’Ecole-Studio du Théâtre d’Art et aux Cours Supérieurs de Scénaristes et Réalisateurs. Artiste Emérite de la RSFSR (1968). Artiste du Peuple de la RSFSR (1974). Artiste du Peuple de l’URSS (1983). Décoré de l’Ordre du Drapeau Rouge (1982). (1) La ville s’appelle Gorki de 1932 à 1991. (2) Cet établissement, créé en 1918, porte le nom d’Evstigneev depuis 2003.