Dmitri KALACHNIKOV
Дмитрий КАЛАШНИКОВ
Dmitry KALASHNIKOV
Russie / Belarus, 2016, 67mn 
documentaire
The Road movie
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Дорога

 

 The Road movie

 Doroga

 
Réalisation : Dmitri KALACHNIKOV (Дмитрий КАЛАШНИКОВ)
Scénario : Dmitri KALACHNIKOV (Дмитрий КАЛАШНИКОВ)
Images : Dmitri KALACHNIKOV (Дмитрий КАЛАШНИКОВ)
Produit par : Volia TCHAÏKOVSKAIA (Воля ЧАЙКОВСКАЯ)
 

Synopsis
Tout ce qui peut se produire sur les routes russes est enregistré avec fidélité et objectivité par les caméras vidéo que presque toutes les voitures du pays possèdent. La vidéo super objective traduit parfaitement le caractère national russe : l'attente permanente d'un miracle et l'anticipation d'un drame. Une forêt en feu apparaît comme le symbole de "l'enfer russe", un tank militaire près d'une station de lavage, le guide vers le monde de l'absurde et de l'humour, la vidéo faite à côté du Kremlin le soir de l'assassinat de Boris Nemtsov, rappellent que le mal est toujours tout près. Il y a beaucoup d'autres moments insensés, drôles et tragiques qui nous attendent sur le chemin de la vie. "Road movie" est un montage d'enregistrements vidéos effectués dans toute la Russie qui reflète la vie en tant qu'observateur impartial. La vie telle qu'elle est.
 

Commentaires et bibliographie
La Russie vue à travers le pare-brise dans un film sorti aux USA [The Road Movie], sputniknews.com, 2018
 
Propos de l'auteur :
Il y a quelque temps, j'ai participé à la création de vidéos qui analysaient différents accidents de la route pour montrer aux gens les erreurs liées à la conduite et leurs conséquences tragiques. Le sujet m'a intéressé et j'ai commencé ) chercher sur internet le maximum de documents sur ce thème. Je me suis passionné pour le montage des enregistrements des caméras embarquées sur les voitures. Ils m'ont enthousiasmé. Car le truc, c'est que les spectateurs se concentrent sur les situations dramatiques et comiques qui se passent devant ces caméras. Moi, je trouve beaucoup plus intéressant d'écouter les réactions des gens restés hors champ, derrière les caméras. Comment ils font avec le fait d'avoir eu leur vie littéralement emboutie.
J'ai été sous le charme du réalisme et de l'authenticité de ce matériel. Et encore plus impressionné par le fait que la mise en scène relève du pur hasard. Personne ne contrôle les caméras, personne ne fait attention à elles, d'ailleurs, quand quelque chose se produit. Encore plus étonnant : son et image existent indépendamment l'un de l'autre. Nous entendons le protagoniste principal qui se trouve hors caméra et nous voyons ce qui se passe à l'extérieur du véhicule. De cette manière, le public reçoit quelque chose d'inédit, situé entre les deux éléments constitutifs du cinéma. Ce qui engendre un effet prodigieux : on se trouve placé dans une durée, complètement immergé dans la pure observation.
Je considère que ce film donne la possibilité de ressentir l'âme russe et d'en faire en quelque sorte partie. Et quoi de plus intéressant que de tenter de saisir l'insaisissable.
https://fr.sputniknews.com/culture/201801211034832971-usa-russie-film-route/

Sélections dans les festivals :
- Festival Univerciné Russe de Nantes, Nantes (France), 2020
- Festival du film d'Europe Centrale et Orientale , Wiesbaden (Allemagne), 2018
- Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2018
- Hot Docs. Festival canadien du documentaire international, Toronto (Canada), 2017
- DOKer. Festival international du film documentaire, Moscou (Russie), 2017
- Festival international du film de Zurich, Zurich (Suisse), 2017
- Festival international du film documentaire d'Amsterdam : IDFA, Amsterdam (Pays-Bas), 2016
- Festival international du cinéma documentaire de création "Artdocfest", Moscou (Russie), 2016

Images et vidéos