Siko PALAVANDICHVILI
Сико ПАЛАВАНДИШВИЛИ
Siko PALAVANDISHVILI
URSS (Géorgie), 1934, 86mn 
Noir et blanc, muet, fiction
La Dot de Joujouna
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Приданое Жужуны

 

 Jujuna's Dowry

 Pridanoe Zhuzhuny

Autres titres : Jujunas mzitevi
 
Réalisation : Siko PALAVANDICHVILI (Сико ПАЛАВАНДИШВИЛИ)
Scénario : Siko PALAVANDICHVILI (Сико ПАЛАВАНДИШВИЛИ)
 
Interprétation
Aleksandra TOIDZE (Александра ТОИДЗЕ) ...Joujouna
Gueorgui GABELACHVILI (Георгий ГАБЕЛАШВИЛИ) ...Varden
Ilia MAMFORIA (Илья МАМФОРИЯ)
Kirile MATCHARADZE (Кириле МАЧАРАДЗЕ)
 
Images : Vladislav POZNAN (Владислав ПОЗНАНЬ)
Décors : Chalva MAMALADZE (Шалва МАМАЛАДЗЕ)
Production : Goskinoprom Gruzii
Date de sortie en Russie : 23/08/1934
 

Synopsis
Un homme pauvre, cherchant à épouser une femme riche devient voleur de chevaux. Surpris dans l'écurie d'un kolhoze, il renonce à voler et finit par épouser la fille d'un forgeron.
 

Commentaires et bibliographie
 
Dans La Dot de Joujouna, on assiste à une étonnante fusion d'actions héroïques et aventureuses et de situations divertissantes, passionnantes par leur intensité et leur comique. Sorti après Les Derniers croisés de Siko Dolidze, La Dot de Joujouna confirme l'entrée du cinéma géorgien dans le monde de l'art soviétique.
Vetchernaïa Moskva, 28 août 1934. Cité par Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968)

Sélections dans les festivals :
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2000