Bolotbek CHAMCHIEV
Болотбек ШАМШИЕВ
Bolotbek SHAMSHIEV
URSS (Kirghizie), 1971, 100mn 
Couleur, fiction
Les Pavots rouges d'Issyk-Koul
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Алые маки Иссык-Куля

 

 The Red Poppies of Issyk-Kul

 Alye maki Issyk-Kulya

 
Réalisation : Bolotbek CHAMCHIEV (Болотбек ШАМШИЕВ)
Scénario : Achim DJAKYPBLEKOV (Ашим ДЖАКЫПБЛЕКОВ), Youri SOKOL (Юрий СОКОЛ)
D'après la nouvelle de A. Sytine "Les Contrebandiers du Tian-Chan"
 
Interprétation
Aliman DJANGOROSOVA (Алиман ДЖАНГОРОЗОВА)
Sovetbek DJOUMADYLOV (Советбек ДЖУМАДЫЛОВ) ...Baïzak
Boris KHIMITCHEV (Борис ХИМИЧЕВ) ...Kondrat Kokorev
Amina OUMOURZAKOVA (Амина УМУРЗАКОВА) ...Kempir
Souïmenkoul TCHOKMOROV (Суйменкул ЧОКМОРОВ) ...Karabalta
 
Images : Manas MOUSSAEV (Манас МУСАЕВ), Viktor OSSENNIKOV (Виктор ОСЕННИКОВ)
Décors : Alekseï_2 MAKAROV (Алексей_2 МАКАРОВ)
Date de sortie en Russie : 16/04/1973
 

Synopsis
Basé sur la nouvelle "Les trafiquants du Tian Shan", le sujet de ce film populaire kirghize se déroule dans les années 1920 et reprend une formule classique de western communiste (western rouge): un surhomme bolchévique combat un violent gang local de trafiquants d'opium.
Quelque part au Kirghizistan dans les années 1920, le gardien pro-soviétique Karabalta ('Hâche noire') détecte dans les montagnes des passages secrets empruntés par des passeurs pour acheminer de l'opium de l'autre côté de la frontière soviétique.
Parallèlement, un étrange homme nommé 'Bouche d'or' propose d'accompagner une unité de patrouille menée par le commandant russe Kondraty, promettant d'aider à retrouver ces contrebandiers et leur camp. La mission d'identifier la cachette de l'opium est complexifiée par l'irruption de kidnappeurs et autres désastres.
L'intrigue du thriller de Bolotbek Shamshiev suit la formule classique d'un western communiste: un surhomme bolchévique, plus grand que nature, combat un gang local agissant sous les ordres d'un patriarche criminel fourbe et impitoyable. Dans Les Pavots rouge d'Issyk-Koul, le super héros ascétique et calme incarne, comme d'habitude, le noyau moral positif du film. Le film se distingue par un travail de caméra remarquable, mettant à l'honneur la beauté de la nature sauvage du Kirghizistan dans de somptueux plans panoramiques.
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film de Rotterdam, Rotterdam (Pays-Bas), 2011
- Festival international du film Era New Horizons, Wroclaw (Pologne), 2011