Pavel LOUNGUINE
Павел ЛУНГИН
Pavel LUNGIN
Russie, 2006, 112mn 
Couleur, fiction
L'Ile
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Остров

 

 The Island

 Ostrov

 
Réalisation : Pavel LOUNGUINE (Павел ЛУНГИН)
Scénario : Dmitri SOBOLEV (Дмитрий СОБОЛЕВ)
 
Interprétation
Olga DEMIDOVA (Ольга ДЕМИДОВА)
Dmitri DIOUJEV (Дмитрий ДЮЖЕВ)
Yana ESSIPOVITCH (Яна ЕСИПОВИЧ)
Viktoria ISSAKOVA (Виктория ИСАКОВА)
Youri KOUZNETSOV (Юрий КУЗНЕЦОВ)
Piotr MAMONOV (Пётр МАМОНОВ)
Nina OUSSATOVA (Нина УСАТОВА)
Viktor SOUKHOROUKOV (Виктор СУХОРУКОВ)
Nikita TARASSOV (Никита ТАРАСОВ)
Timofeï TRIBOUNTSEV (Тимофей ТРИБУНЦЕВ)
Alekseï ZELENSKI (Алексей ЗЕЛЕНСКИЙ)
 
Images : Andreï JEGALOV (Андрей ЖЕГАЛОВ)
Décors : Aleksandr TOLKATCHOV (Александр ТОЛКАЧЕВ)
Musique : Vladimir MARTYNOV (Владимир МАРТЫНОВ)
Ingénieur du son : Vladimir LITROVNIK (Владимир ЛИТРОВНИК)
Montage : Albina ANTIPENKO (Альбина АНТИПЕНКО)
Produit par : Sergueï CHOUMAKOV (Сергей ШУМАКОВ), Pavel LOUNGUINE (Павел ЛУНГИН)
Production : Studio de Pavel Lounguine (Студия Павла Лунгина)
Distribution en France : Rezo Films
 
Sites : Page Allociné, page IMDb
Date de sortie en France : 2008-01-09, Site

Prix et récompenses :
Meilleur film Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2007
Meilleure réalisation Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2007
Meilleur scénario Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2007
Meilleure image Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2007
Meilleur rôle masculin Piotr MAMONOV , Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2007
Meilleur second rôle masculin Viktor SOUKHOROUKOV , Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2007
Prix du public Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2006
Prix spécial du Jury Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2006
Meilleur rôle masculin Piotr MAMONOV , Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2006
Grand prix Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2006
Prix du public Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2006
Meilleur rôle masculin Piotr MAMONOV , Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2006
Meilleur film Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2006
Meilleure réalisation Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2006
Meilleure image Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2006
Meilleur rôle masculin Piotr MAMONOV , Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2006
Meilleur second rôle masculin Viktor SOUKHOROUKOV , Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2006
Meilleur rôle masculin Piotr MAMONOV , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2006
Aigle d'or du meilleur film de fiction, 2006
Prix Nika du meilleur film de fiction, 2006
Prix Nika de la meileure réalisation, 2006
Prix Nika de la meilleure image, 2006

DVD avec sous-titres
Editeur : France Télévisions. 2008.
Langue Ru
Sous-titres : FR

Synopsis
L’histoire du film commence pendant la deuxième guerre mondiale. Le jeune soldat Anatoli Savostianov est capturé par les Allemands. Pour sauver sa vie il doit exécuter un de ses camarades, Tikhon Yakovlev. Les Allemands le laissent en vie et l’abandonnent sur une île, quelque part dans la mer du Nord. Anatoli survit grâce aux moines qui habitent sur l’île dans un monastère à moitié détruit. Plusieurs années plus tard Anatoli vit sur la même île. Vieil homme, il est respecté pour sa sagesse et ses conseils. Mais le péché de sa jeunesse pèse lourdement sur sa conscience. Un jour, un autre vieil homme accompagné par sa fille malade arrive sur l’île, il se trouve que c'est Tikhon, celui qu'Anatoli croyait avoir tué.
 

Commentaires et bibliographie
L’île (Pavel Lounguine, 2006): chronique DVD, cineablog.wordpress.com, 2009
L'Ile Drame réalisé en 2006 par Pavel Lounguine, Pierre MURAT, telerama.fr, 2008
L'Ile : en Russie, un fou de Dieu, Jean-luc DOUIN, lemonde.fr, 2008
Pavel Lounguine : "Mon pays d'aujourd'hui évoque la Rome ancienne", Interview, lemonde.fr, 2008
Pavel Lungin : The Island (Ostrov, 2006), Marc LIPOVETSKY, kinokultura.com, 2007
 
Commentaire du réalisateur : "l’île est le symbole du salut. C’est la conscience, la connaissance et la perception que Dieu existe"

ENTRETIEN AVEC PAVEL LOUNGUINE : Propos recueillis par Andreï Plakhov pour Kommersant

Comment expliquez-vous le tournant “religieux” qu’a pris votre carrière ?
Je ne sais vraiment pas. Le film parle de l’existence de Dieu. Il arrive un moment dans la vie où cela devient une question primordiale. Par ailleurs, j’essaie de varier les genres dans ma filmographie et, avec L’île, j’ai voulu évoquer la vie des saints. Andreï Jegalov, chef-opérateur de The Coucou d’Alexandre Rogojkine, a signé une photo qui tranche avec mes autres films.

Du coup, peut-on dire que ce film est atypique dans votre parcours ?
Absolument. Avec Taxi Blues, j’avais tenté d’apporter un témoignage sur une époque de grands chamboulements. Aujourd’hui, j’ai le sentiment que cette période de bouleversement est révolue et que notre société ressent le besoin de méditer sur des problématiques telles que l’éternité, le péché et la conscience. Dans la course effrénée pour l’argent et le succès, nous avons oublié ces valeurs. Mais l’être humain ne peut pas se contenter de vivre pour des valeurs matérialistes. J’ai essayé de trouver un juste équilibre entre nos valeurs et nos désirs.

Ceux qui ont collaboré avec vous sur le film partageaient-ils le même sentiment ?
Le tournage s’est révélé être une expérience fantastique pour les comédiens également. On a eu le sentiment de vivre un moment hors du commun tous ensemble sur cette île de la Mer Blanche. Piotr Mamonov m’a confié après coup qu’il avait changé en jouant ce rôle et qu’il éprouvait une sorte de sérénité rayonnante. Ses spectacles sont parfois d’une grande radicalité, mais il est lui-même très croyant et consacre beaucoup de temps à l’église.

Aviez-vous revu Piotr Mamonov depuis Taxi Blues ?
Non. Mais son visage est tellement extraordinaire que je n’aurais pas pu imaginer un autre acteur à sa place.

Il s’agit d’un film à part dans votre filmographie.
Quelle place a-t-il dans le cinéma russe ? Plusieurs films récents ont mis en scène des prêtres interprétés par Dioujev, Soukhoroukov et Tchadov dans L’Errant, Vivant ! et L’île. Le jeune public apprécie beaucoup ces comédiens. Faut-il y voir une tendance ?
N’oubliez pas non plus Le Retour. Ces films ne parlent pas tant de la religion que de la place de l’homme dans le monde. Ils ne s’intéressent pas aux dogmes de l’Église.

Comment situez-vous votre film dans le contexte mondial actuel ?
Comme toujours, la dynamique du cinéma russe est à part et est en décalage par rapport au cinéma mondial. Si on s’en tient au festival de Cannes 2006, on peut penser qu’on assiste à un retour du réalisme social. Les films soviétiques des années 1960 auraient reçu un accueil favorable en Occident s’ils étaient tournés aujourd’hui. Tout le monde s’intéresse aux problèmes d’injustice sociale et à la volonté de s’en sortir des gens les plus modestes. On ne voit pas d’idées nouvelles apparaître en Occident et personne ne sait où va la société. La question de l’existence de l’âme se pose inéluctablement du point de vue spirituel et du point de vue mystique.

Cela signifie-t-il que votre film s’inscrit dans une “nouvelle vague” ?
Je ne sais pas. Aujourd’hui, ce film semble sans doute trop radical. Mais en prenant un peu de recul, on constate que le règne de l’individualisme et l’exaltation des libertés individuelles ont fait triompher l’égoïsme. Du coup, nous nous retrouvons contraints de faire face à des dilemmes que l’on croyait réglés depuis longtemps. La question fondamentale qui se pose est celle de savoir quand, pourquoi et comment nous faisons des choix qui ne nous rapportent rien - mais qui viennent d’une initiative qui nous est propre - et qui ne vont donc pas dans le sens de notre intérêt personnel.

Sélections dans les festivals :
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2019
- Festival international du film de Marrakech : FIFM, Marrakech (Maroc), 2016
- Saison du cinéma russe 2015-2016, Lyon (France), 2015
- Rencontres avec le cinéma russe de Limoges, Limoges (France), 2014
- Quinzaine du cinéma russe à Strasbourg, Strasbourg (France), 2013
- Festival du film russe à Quimperlé, Quimperlé (France), 2013
- Journées du film russe à Ajaccio, Ajaccio (France), 2013
- Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2012
- Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2012
- Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2011
- Rétrospective Pavel Lounguine, jeune cinéma russe et animation à la Сinémathèque de Nice, Nice (France), 2010
- Festival "Entre Nostalghia et Euphoria", Grenoble (France), 2010
- Festival international du film de Dublin : Jameson, Dublin (Irlande), 2010
- Festival international du film d'Arras. L'autre cinéma, Arras (France), 2009
- Journées du cinéma russe au Curial, Chambéry (France), 2009
- Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2009
- Monaco Charity Film Festival, Monaco (Principauté de Monaco), 2009
- Festival international de film et de musique de Küstendorf, Kustendorf (Serbie), 2009
- Festival de films ''L'Europe autour de l'Europe'', Paris (France), 2008
- Sortie en France en salle du film :, Différentes villes (France), 2008-01-09
- Festival international du film de Belgrade, Belgrade (Serbie), 2008
- Cap Ciné Fribourg - 100 ans de cinéma russe, Fribourg (Suisse), 2008
- Festival du film d'Europe Centrale et Orientale , Wiesbaden (Allemagne), 2007
- Festival international du film de Melbourne - MIFF, Melbourne (Australie), 2007
- Festival de Cinéma des trois Amériques FC3A, Montréal (Canada), 2007
- Festival Univerciné Russe de Nantes, Nantes (France), 2007
- Les rencontres des cinémas d'Europe, Aubenas (France), 2007
- Festival de l'art russe à Cannes, Cannes (France), 2007
- Journées du cinéma russe à Orléans, Orléans (France), 2007
- Semaine de cinéma russe à New Delhi, New Delhi (Inde), 2007
- Festival du film russe à Londres, Londres (Royaume Uni), 2007
- Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2007
- Festival de cinéma russe à Stockholm et Uppsala 'KinoRurik', Stockholm (Suède), 2007
- Festival international du film d'Istanbul, Istanbul (Turquie), 2007
- Festival international du film de Toronto, Toronto (Canada), 2006
- Semaine du nouveau cinéma russe à Paris : Regards de Russie, Paris (France), 2006
- Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2006
- Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 2006
- The Times BFI London Film Festival, Londres (Royaume Uni), 2006
- Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2006
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2006
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2006
- Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2006
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2006

Images et vidéos