Fiodor OZEP / OTSEP
Федор ОЦЕП
Fyodor OZEP
URSS / Allemagne, 1929, 82mn 
Noir et blanc, muet, fiction
Cadavre vivant
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Живой труп

 

 The Living Corpse

 Zhivoy trup

 
Réalisation : Fiodor OZEP / OTSEP (Федор ОЦЕП)
Scénario : Boris GOUSMAN (Борис ГУСМАН), Anatoli MARIENGOF (Анатолий МАРИЕНГОФ)
D'après Le cadavre vivant de Léon Tolstoï
 
Interprétation
Boris BARNET (Борис БАРНЕТ) ...Le voleur
Gustave DIESSL (Густав ДИССЛЬ) ...Viktor Karenine
Viola GARDEN (Виола ГАРДЕН) ...La sœur de Lisa
Vera MARETSKAIA (Вера МАРЕЦКАЯ )
Porfiri PODOBED (Порфирий ПОДОБЕД)
Vsevolod POUDOVKINE (Всеволод ПУДОВКИН) ...Fedia Protasov
Daniil VVEDENSKI (Даниил ВВЕДЕНСКИЙ) ...Artemiev
Maria YACOBINI (Мария ЯКОБИНИ) ...Lisa Protasov
 
Images : Anatoli GOLOVNIA (Анатолий ГОЛОВНЯ), Philippe JUTSI (Филипп ЮТЦИ)
Décors : Sergueï KOZLOVSKI (Сергей КОЗЛОВСКИЙ), Vladimir SIMOV (Владимир СИМОВ)
Musique : Verner SCHMIDT-BOELCKE (Вернер ШМИДТ-БЕЛКЕ)
Produit par : Villi MÜNZENBERG (Вилли МЮНЦЕНБЕРГ)
 

Synopsis
Dans sa pièce de théâtre Le Cadavre Vivant, Tolstoï raconte l’histoire de Fiodor Protassov, un mari noceur et débauché qui, incapable d’assurer son rôle de mari et de père, préfère s'effacer en simulant un suicide. Mais le destin s'acharne sur l'encombrant survivant…
 

Commentaires et bibliographie
 
Ce film est un bon exemple de coproduction entre l’Allemagne de Weimar et l’URSS. La Mejrabpom soviétique est cofinancée par le Secours Ouvrier Internationale (clef de son nom en russe) dont fait partie la Prometheus, compagnie de cinéma liée au Parti communiste allemand. Elle produit des films militants allemands et distribue aussi des films soviétiques comme Le Cuirassé Potemkine de S. Eisenstein. A défaut de plaire à un large public, le film impressionne à gauche comme à droite (plus tard, Goebbels, le responsable nazi de la propagande, le citera comme un modèle d’efficacité en terme de propagande à imiter). Cette collaboration entre Allemagne et URSS donnera d’autres réussites. On peut citer entre autres La Salamandre (1928) de G. Rochal. Sans être coproduit par la Prometheus, Le Déserteur (1933) du même Poudovkine sera tourné en Allemagne.
Mais l’arrivée de Hitler au pouvoir (janvier 1933) stoppe ces échanges et disperse les talents. Le producteur exécutif du Cadavre Vivant, Wili Münzenberg, un militant très actif du Parti Communiste, cadre du Komintern, se réfugie en France où il est assassiné en octobre 1940. Désormais Mejrabpom ne travaille plus qu’en URSS où se sont repliés des metteurs en scène (Piscator, Richter, Ivens), des acteurs, des écrivains…

Voir le dossier de la Cinémathèque française avec une vidéo de la conférence prononcée par Martin Koerber et Oliver Hanley en 2012 à l'occasion de la restauration du film : Le Cadavre vivant
Voir le livre : Le studio Mejrabpom ou l’avenir du cinéma privé au temps des bolchéviks

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film restauré à la Cinémathèque française, Paris (France), 2012
- Rencontres internationales du cinéma du patrimoine, Vincennes (France), 2010
- Revolutionary Images : Premiers chefs-d’œuvre du cinéma russe et allemand à Beyrouth, Beyrouth (Liban), 2010
- The Times BFI London Film Festival, Londres (Royaume Uni), 2008
- Europalia Russia 2005, Bruxelles (Belgique), 2005

Images et vidéos