Andreï ZAITSEV
Андрей ЗАЙЦЕВ
Andrei ZAYTSEV
Russie, 2020, 118mn 
fiction
Journal du blocus
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Блокадный дневник

 

 A siege diary

 Blokadnyy dnevnik

 
Réalisation : Andreï ZAITSEV (Андрей ЗАЙЦЕВ)
Scénario : Andreï ZAITSEV (Андрей ЗАЙЦЕВ)
 
Interprétation
Olga OZOLLAPINIA (Ольга ОЗОЛЛАПИНЯ) ...Olga
Sergueï DREIDEN (Сергей ДРЕЙДЕН) ...le père d'Olga
Aleksandra GRANINA (Александра ГРАНИНА) ...Olga enfant
Vassilina MAKOVTSEVA (Василина МАКОВЦЕВА) ...Liouba
Andreï CHIBARCHINE (Андрей ШИБАРШИН)
Polina FILONENKO (Полина ФИЛОНЕНКО)
Daria ROUMIANTSEVA (Дарья РУМЯНЦЕВА)
 
Images : Irina OURALSKAIA (Ирина УРАЛЬСКАЯ)
Décors : Iraida CHULTS (Ираида ШУЛЬЦ), Ekaterina KHIMITCHEVA (Екатерина ХИМИЧЕВА)
Ingénieur du son : Ivo HEGER (Иво ХЕГЕР)
Montage : Andreï ZAITSEV (Андрей ЗАЙЦЕВ)
Produit par : Andreï ZAITSEV (Андрей ЗАЙЦЕВ)
Production : Киностудия «Сентябрь», при поддержке Министерства культуры РФ,Фонда кино, МТС Медиа / Studio "Septembre" avec le soutien du Ministère de la Culture de la Fédération de Russie et de la Fondation pour le cinéma, MTS Média
 

Prix et récompenses :
Grand prix Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2020

Synopsis
Ce film évoque le premier hiver du blocus de Léningrad, le plus terrible, durant lequel sont mortes un nombre incalculable de personnes.
Février 1942, un froid glacial de moins 30 degrés, une famine épouvantable, les canalisations d'eau et l'électricité ne fonctionnent pas, aucun transport, Léningrad est ensevelie sous la neige et paralysée. Une jeune femme, Olga, marche à travers la ville pour se rendre chez son père. Elle vient d'enterrer son mari et est persuadée qu'elle va bientôt mourir de faim. Elle veut revoir son père une dernière fois, lui faire ses adieux et lui demander pardon.
Ce film est l'Odyssée du blocus. Le spectateur traverse la ville avec l'héroïne, rencontre toutes sortes de gens, est confronté à des situations difficiles et constate l’état de Léningrad et de ses habitants. Le film est basé sur les souvenirs de la poétesse Olga Bergholtz qu'on appelait "la Madone de Léningrad" et sur sa nouvelle "Les Etoiles du jour", ainsi que sur les nombreux souvenirs de personnes ayant vécu le blocus dont l'écrivain Daniil Granine. Toutes les situations et tous les personnages sont réels, ils ont effectivement vécu et ne relèvent pas de la fiction.
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film du Caire, Le Caire (Egypte), 2020
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2020