Vitali MANSKI
Виталий МАНСКИЙ
Vitali MANSKY
2018, 102mn 
documentaire
Poutine : l’irrésistible ascension

Les Témoins de Poutine

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Свидетели Путина

 

 Putin's Witnesses

 Svidetreli Putina

 
Réalisation : Vitali MANSKI (Виталий МАНСКИЙ)
Scénario : Vitali MANSKI (Виталий МАНСКИЙ)
Images : Vitali MANSKI (Виталий МАНСКИЙ)
Produit par : Natalia MANSKAIA (Наталья МАНСКАЯ)
Autres personnes :
Producteurs : Gabriela Bussmann, Вит Клусак / Vít Klusák
Musique : Karlis Auzans
Montage : Gunta Ikere
Production : 1. Èeská Televize 2. ARTE LLC 3. GoldenEggProduction 4. Hypermarket Film 5. Литовское телевидение 6. Radio Télévision Suisse (RTS) 7. SRG - SSR 8. Vertov SIA 9. Zweites Deutsches Fernsehen (ZDF)
 

Prix et récompenses :
Grand prix FIPADOC, Biarritz (France), 2019

A noter :
Filmée, puis montée et narrée par le cinéaste en exil Vitaly Manski, l’oeuvre découle d’abord d’une commande officielle: l’équipe du président, tout juste entré en fonctions après la démission de Boris Eltsine, à la fin de 1999, et déjà candidat en vue de sa réélection, trois mois plus tard, souhaite documenter cette période de transition et en tirer un document qui servira à renforcer l’image présidentielle de celui qui fut le sixième premier ministre du tout premier président russe. http://www.pieuvre.ca/2019/02/08/culturel-cinema-documentaire-vladimir-poutine-russie/

Synopsis
Vitaly Mansky chronique l'ascension au pouvoir de Poutine à travers des images que le réalisateur a tournée en tant que membre de l'équipe de campagne électorale du président. Nous sommes le 31 décembre 1999 et la Russie fait connaissance avec son nouveau président, Vladimir Poutine, qui dirige le pays aujourd’hui encore. Ce film retrace, grâce à des témoignages uniques et strictement documentaires, les causes et les conséquences de l’opération « Successor » qui a porté Poutine au pouvoir, avec comme protagonistes Mikhaïl Gorbatchev, Boris Eltsine, le Président lui-même, et bien sûr la nation russe, témoin silencieux de son propre destin.
 

Commentaires et bibliographie
Putin’s Witnesses, dans les coulisses de l’opération “Successeur”, Vincent PENNINCKX, lesuricate.org, 2020
 
Le réalisateur lui-même est plus réservé quant à ses opinions. C'est qu'il a un travail à faire : il va filmer Poutine et ses équipiers les plus proches pendant les préparatifs pour la campagne électorale – si tant qu'on puisse vraiment appeler ce qu'il va faire une campagne. Sa position de président d'intérim instantané lui donne en effet un avantage inestimable : Poutine n'a pas besoin de clips promotionnels ou d'affiches, et il ne se rendra à aucun débat télévisé. Son autorité et sa présence ont été construites sur le concept du "leader puissant", si cher au peuple russe, qui a fait de lui une figure capable de mettre fin aux bombardements par les Tchétchènes de bâtiments résidentiels russes, qui étaient fréquents à l'époque, et de redresser la république à la dérive. C'est ainsi que Poutine l'a emporté avec 52 % des votes, et les accusations selon lesquelles les services secrets russes auraient perpétrés ces massacres eux-mêmes n'ont fait que nuire aux accusateurs (il suffit de chercher sur Google "bombardement d'appartements en Russie" pour avoir les détails sordides). Le film, accompagné par la voix de Mansky lui-même, qui décrit la situation de l'époque et propose ses propres observations, passe beaucoup de temps avec Eltsine et sa famille tandis qu'ils attendent les résultats des élections et avec l'équipe de campagne de Poutine, qui réunit les plus puissants du pays, notamment Medvedev, Tchoubaïs, Mikhaïl Lessine, Gleb Pavlovski, Kseniya Ponomaryova, Mikhaïl Kassianov, Vladislav Sourkov et Valentin Yushamov – qui, à l'exception de Medvedev, se sont tous fâchés avec le président par la suite, pour finir au mieux écartés de la vie politique, au pire morts. Compte tenu de l'approche de Mansky, le film aurait très bien pu s'appeler Poutine & moi, car sa proximité avec le leader pendant cette période lui a donné un accès sans précédent, et une occasion unique d'observer. Il ne doit pas exister beaucoup d'images de Poutine au début de sa présidence qui soient aussi intimes, qui aient été tournées d'aussi près. Mais ce que Mansky fait le mieux ici, c'est nous montrer les raisons de la popularité de Poutine et détailler son ascension au pouvoir puis son évolution, jusqu'à devenir l'autocrate qu'il est aujourd'hui. Le président russe restera certes globalement un mystère pour nous les simples mortels, mais le film de Mansky nous amène beaucoup plus près de lui que, par exemple, la série des Conversations avec Monsieur Poutine d'Oliver Stone, qui tenait du panégyrique.
http://cineuropa.org/fr/newsdetail/356761/

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film documentaire Millenium, Bruxelles (Belgique), 2020
- DOC-CÉVENNES - Festival international du documentaire en Cévennes, Différentes villes (France), 2019
- FIPADOC, Biarritz (France), 2019
- Festival des films documentaires sur les droits de l’homme "Jeden Svět", Prague (Tchéquie), 2019
- Festival international du film d'Istanbul, Istanbul (Turquie), 2019
- The Times BFI London Film Festival, Londres (Royaume Uni), 2018
- Festival du film de Karlovy Vary : KVIFF, Karlovy Vary (Tchéquie), 2018