Timofeï JALNINE
Тимофей ЖАЛНИН
Timofei ZHALNIN
Russie, 2018, 94mn 
fiction
A deux
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Двое

 

 Twain

 Dvoye

 
Réalisation : Timofeï JALNINE (Тимофей ЖАЛНИН)
Scénario : Timofeï JALNINE (Тимофей ЖАЛНИН)
 
Interprétation
Tatiana POLOSINA (Татьяна ПОЛОСИНА)
Anton MOMOT (Антон МОМОТ)
Andreï CHTCHEPOTCHKINE (Андрей ЩЕПОЧКИН)
Aleksandra MAREEVA (Александра МАРЕЕВА)
 
Images : Anna ROJETSKAIA (Анна РОЖЕЦКАЯ)
Décors : Leonid KARPOV (Леонид КАРПОВ)
Musique : Maksim PANTELEIEV (Максим ПАНТЕЛЕЕВ)
Produit par : Aleksandr KOTELEVSKI (Александр КОТЕЛЕВСКИЙ), Andreï_2 NOVIKOV (Андрей_2 НОВИКОВ)
Production : "Кинокомпания «АРТЛАЙТ», кинокомпания «Инвада Фильм» при поддержке Министерства культуры РФ / Société "ARTLIGHT", Société "Invada Film" avec le soutien du Ministère de la Culture de Russie
 

Synopsis
Road movie.
N'espérant plus rétablir la santé de son mari au moyen de la médecine traditionnelle, Nadia le persuade de partir à pied pour les lacs aux eaux médicinales. Andreï accepte. Durant cette randonnée, loin de son austère beau-père, il envisage d'informer Nadia de sa décision de divorcer. Mais la nature bouscule les projets des héros. A cause de la pluie l'eau de la rivière déborde et coupe la route du retour. A partir de cet instant commence un chemin difficile pour lutter contre ses peurs et pour travailler sur les erreurs du passé, où la taïga est une métaphore de la vie dans laquelle tous deux se sont perdus. Ou bien est ce peut être ce jardin sacré où sont revenus les proscrits?
 

Commentaires et bibliographie
 
Le tournage a eu lieu dans la taïga montagneuse de la région de Krasnoïarsk ainsi que sur le territoire de la mine de Teï en République de Khakassie. Pour certains endroits, on ne pouvait s’y rendre qu’en hélicoptère ou engins spécialisés. Une partie des scènes ont été tournées dans la région de Léningrad où fut construit un décor conséquent en extérieurs.
Comme nous l’a dit le réalisateur Timofeï Jalnine : « On peut dire que dans notre film, la nature est le troisième protagoniste qui influe sur le déroulement du sujet car elle a ses propres caractéristiques. Choisir le bon endroit m’a pris du temps et j’ai fini par prendre le parc « Egarki » dans les monts Saïan de l’ouest où d’un côté il y a l’infrastructure nécessaire et d’un autre, une vraie nature austère et vierge. Le choix des extérieurs et le nombre très limité de héros ne sont pas le fait du hasard. Dans le film, la taïga et les montagnes sont montrées comme un monde conventionnel, un labyrinthe naturel qui est une sorte de métaphore d’espaces urbains dans lesquels se sont égarés nos héros. »
Les acteurs Anton Momot et Tatiana Polossina jouent les rôles principaux. Dans le film, il y a beaucoup d’effets spéciaux quand les héros se battent contre les éléments. Les acteurs ont dû tomber du haut d’un précipice, s’enfoncer dans un marécage et passer plusieurs heures dans une eau glacée. Dans presque toutes ces scènes, Anton et Tatiana ne sont pas doublés ; de plus, ils ont refusé de mettre des vêtements thermiques qui auraient ralenti leurs mouvements et « tué » la vérité de la vie. Selon le scénario, dans le final, les héros se retrouvent au dernier degré de l’épuisement. Les longs trajets d’un lieu à un autre, les escalades dans les rochers et une météo très capricieuse ont aidé les acteurs à atteindre l’état voulu. Après avoir observé ses collègues, l’actrice Alexandra Mareeva a avoué : « On ne peut travailler avec une telle abnégation que sur un film où on joue son premier grand rôle.

Sélections dans les festivals :
- Festival du nouveau cinéma russe, Prague (Tchéquie), 2019
- Semaine de cinéma russe à Berlin, Berlin (Allemagne), 2018
- Soirées du cinéma russe de Bordeaux, Bordeaux (France), 2018
- Semaine du nouveau cinéma russe à Paris : Regards de Russie, Paris (France), 2018
- Semaine du cinéma russe à Londres, Londres (Royaume Uni), 2018
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2018
- Festival international du film sur les droits de l'homme "Stalker", Moscou (Russie), 2018