Kira KOVALENKO
Кира КОВАЛЕНКО
Kira KOVALENKO
Russie, 2016, 78mn 
fiction
Sofitchka
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Софичка

 

 Sofichka

 Sofichka

 
Réalisation : Kira KOVALENKO (Кира КОВАЛЕНКО)
D'après la nouvelle éponyme de Fasil Iskander
 

Prix et récompenses :
Prix Gazprom Festival international des premiers films "Esprit du feu", Khanty Mansiïsk (Russie), 2017

Synopsis
Après vingt ans d'exil durant la période stalinienne Sofitchka rentre dans son village natal d'Abkhazie. Elle revoit passer toute sa vie. Le film raconte le destin des habitants d'un village de montagne en Abkhazie.
 

Commentaires et bibliographie
Kira Kovalenko: Sofichka (2016), Cassio de OLIVEIRA, Kinokultura, 2019
 
Quand rien ne va.
« J’ai eu l’impression que, sur mon plateau, tout et n’importe quoi pouvait se passer ! », s’exclame en riant Kovalenko mais dans ce rire on sent l’écho d’une expérience amère. Selon ses dires, l’un des plus gros problèmes de « Sofitchka » venait du fait que des acteurs non professionnels participaient au tournage et la gestion des figurants fut particulièrement compliquée. Un moment mémorable entre tous : le jour où l’un des acteurs principaux fut arrêté et incarcéré. Or à cause d’un timing serré, il était impossible de retourner les séquences avec quelqu’un d’autre. Du coup, il a disparu à jamais. Selon Kovalenko, « Les Abkhazes sont des gens impressionnants, ils ont un tempérament particulier, une autre mentalité. »
Elle nous a raconté la difficulté de tourner certaines scènes : par exemple, le viol de l’héroïne principale, indispensable à l’histoire. Or il a fallu solliciter l’accord des parents et de toute la parentèle de la jeune Abkhaze. « Impossible de leur faire comprendre que c’est du cinéma, pas pour de vrai. » Le tournage du film en Abkhazie a duré grosso modo six mois. La préparation et les repérages ont pris presqu’une année entière. « Au tout début, nous avons simplement étudié le mode de vie des gens : le quotidien dans les villages, la nourriture, les vêtements… Nous avons aussi visité un très grand nombre de musées et lu quantité de livres. Nous avons même fabriqué des chaussures parce qu’elles nécessitaient un cuir spécifique avec une découpe précise », signale le réalisatrice. Ilona Khvartskia pour « Sputnik »

Sélections dans les festivals :
- Festival international des premiers films "Esprit du feu", Khanty Mansiïsk (Russie), 2017
- Festival de cinéma russe ''Une fenêtre sur l'Europe'', Vyborg (Russie), 2017