Fiodor BONDARTCHOUK
Федор БОНДАРЧУК
Fyodor BONDARCHUK
Russie, 2017, 130mn 
fiction
Attraction
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Притяжение

 

 Attraction

 Prityazhenie

 
Réalisation : Fiodor BONDARTCHOUK (Федор БОНДАРЧУК)
Scénario : Oleg MALOVITCHKO (Олег МАЛОВИЧКО), Andreï ZOLOTAREV (Андрей ЗОЛОТАРЕВ)
 
Interprétation
Irina STARCHENBAUM (Ирина СТАРШЕНБАУМ)
Aleksandr_2 PETROV (Александр_2 ПЕТРОВ)
Rinal MOUKHAMETOV (Риналь МУХАМЕТОВ)
Oleg MENCHIKOV (Олег МЕНЬШИКОВ)
Evgueni SANGADJIEV (Евгений САНГАДЖИЕВ)
Nikita KOUKOUCHKINE (Никита КУКУШКИН)
Alekseï MASLODOUDOV (Алексей МАСЛОДУДОВ)
 
Images : Mikhaïl KHASSAIA (Михаил ХАСАЯ)
Décors : Janna PAKHOMOVA (Жанна ПАХОМОВА)
Musique : Ivan BOURLIAEV (Иван БУРЛЯЕВ)
Produit par : Fiodor BONDARTCHOUK (Федор БОНДАРЧУК), Dmitri ROUDOVSKI (Дмитрий РУДОВСКИЙ), Mikhaïl VROUBEL (Михаил ВРУБЕЛЬ)
Production : Art Pictures, Vodorod
Date de sortie en Russie : 26/01/2017
Distribution en France : En DVD
 
Sites : Page sur Allociné, page sur IMDb
Sortie VOD ou DVD en France : 2017-12-06, Site

DVD avec sous-titres
Editeur : Warner Home Video. 2017. Titre : Attraction
Editeur : AB Vidéo. 2017. Titre : Attraction

Synopsis
Moscou est en alerte rouge : alors qu’une pluie de météorites est sur le point de traverser le ciel russe, l’armée a détecté un intrus parmi les gros cailloux interstellaires… N’étant pas très chaudes pour une rencontre du 3e type, les grosses huiles de l’état-major ordonnent à leurs avions de chasse de dégommer l’énorme vaisseau extraterrestre, sans prendre en compte un facteur physique essentiel : la force d’attraction terrestre. Une grosse chute plus tard, le vaisseau ennemi a rasé un quartier entier de Moscou, tout en aplatissant des centaines de civils trop curieux pour se planquer. L’armée établit très vite son périmètre de sécurité, tandis que les chaînes d’info du monde entier font péter les Breaking News en commentant les images de chaos qui leur parviennent de la capitale russe. Forcément, avec son ambiance fin du monde, la ville est en ébullition : les extrémistes sont à la fête avec ces nouveaux clandestins, les bagarreurs essorés à la vodka frelatée prévoient déjà un accueil à la Rodney King. Et pourtant, personne n’a encore osé s’approcher de ce monstre échoué sur les décombres d’HLM car, vu la taille de l’engin, ça risque d’être un peu plus rempli qu’un monospace à banquettes repliables. Et vu ce qu’ils viennent de se prendre dans la gueule, pas sûr qu’ils vont amener les merguez et la bière lors de leur première sortie… (http://www.bifff.net/fr/product/attraction/)
 

Commentaires et bibliographie
Russia Beyond: Les six meilleurs films russes sur l'apocalypse et la vie après la fin du monde, Ekaterina SINELCHTCHIKOVA, RUSSIA BEYOND, 2020
Федор Бондарчук равняется на «Движение вверх», Анастасия Ройзман, kommersant.ru, 2019
Fedor Bondartchouk – Attraction (2017), Russkaya Fantastika, 2018
Attraction, senscritique.com, 2017
Attraction (Prityazhenie), Benoît LEVENKRON, cinema fantastique.net, 2017
Мы против, но мы за. «Притяжение», режиссер Федор Бондарчук, Игорь САВЕЛЬЕВ, Kinoart.ru, 2017
Fedor Bondarchuk: Attraction (Pritiazhenie, Russia, 2017), Andrew CHAPMAN, Kinokultura, 2017
 
Tout à ses clichés, le curieux pourrait craindre un délire nationaliste dans l’histoire d’invasion extraterrestre d’Attraction, et voilà la surprise. Le NIFFF a déjà présenté de récentes grosses productions russes, mais là, le record budgétaire est atteint, d’abord pour décrire le crash d’une station spatiale de non-Terriens dans une banlieue de Moscou. Mobilisation de l’armée et de tout ce que la nation compte de services de sécurité, ainsi que de scientifiques adéquats. La fille du colonel chargé de cette affaire va s’illustrer, parce que sa meilleure amie a été victime de la chute de la grande sphère. Les soldats mécaniques des extraterrestres ressemblent à des calandres de Tesla à forme humanoïde, mais les envahisseurs, si tant est qu’ils envahissent le pays, ont une apparence humaine. Dès lors, il y aura l’ensemble de la palette, dont une amourette Terrienne-alien, une crise fille-papa, des défis technologiques. Décrit avec des images de drones, le lieu du crash constitue une première surprise. Pas de place Rouge ou autre symbole national : les visiteurs ont l’idée saugrenue de s’écraser dans l’une des cités champignons soviétiques, aux immenses blocs de locatifs. Une Russie du petit peuple, même si le colonel y habite. Au demeurant, dans cette histoire, hormis la démonstration de la solidité de ses véhicules, l’armée ne sert à rien. En 1996, Independence Day cirait les bottes des troupes américaines. Pour glorifier le cinéma russe désormais conquérant, le réalisateur d’Attraction, Fedor Bondarchuk, qui cumule cinéma et séries, choisit un propos presque détonnant par les temps qui courent, un pacifisme façon années 1970. (https://www.letemps.ch/culture/2017/07/05/cinema-russe-independence-day-original)

Sélections dans les festivals :
- Festival Univerciné Russe de Nantes, Nantes (France), 2018
- Festival international du film de Tromso : TIFF, Tromso (Norvège), 2018
- Russian Resurrection Film Festival, Différentes villes (Australie), 2017
- Festival International du Film Fantastique de Bruxelles : BIFFF, Bruxelles (Belgique), 2017
- Festival Fantasia, Montréal (Canada), 2017
- Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2017
- Sortie VOD ou DVD en France du film :, Différentes villes (France), 2017
- Festival du film de Varsovie, Varsovie (Pologne), 2017
- Semaine du cinéma russe à Londres, Londres (Royaume Uni), 2017
- Festival international du film d'Edimbourg, Edimbourg (Royaume Uni), 2017
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2017
- Festival international du film fantastique de Neuchâtel : NIFF, Neuchâtel (Suisse), 2017

Images et vidéos