Olga STOLPOVSKAIA
Ольга СТОЛПОВСКАЯ
Olga STOLPOVSKAIA
Dmitri TROITSKI
Дмитрий ТРОИЦКИЙ
Dmitry TROITSKY
Russie, 2004, 85mn 
Couleur, fiction
Je t'aime toi
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Я люблю тебя

 

 You, I Love

 Ya lyublyu tebya

 
Réalisation : Olga STOLPOVSKAIA (Ольга СТОЛПОВСКАЯ), Dmitri TROITSKI (Дмитрий ТРОИЦКИЙ)
Scénario : Olga STOLPOVSKAIA (Ольга СТОЛПОВСКАЯ), Dmitri TROITSKI (Дмитрий ТРОИЦКИЙ)
 
Interprétation
Gleb ALEINIKOV (Глеб АЛЕЙНИКОВ)
Damir BADMAEV (Дамир БАДМАЕВ)
Jean DANIEL (Жан ДАНИЭЛЬ)
Aleksandr DOULERAIN (Александр ДУЛЕРАЙН)
Evgueni KORIAKOVSKI (Евгений КОРЯКОВСКИЙ)
Lioubov TOLKALINA (Любовь ТОЛКАЛИНА)
 
Images : Aleksandr SIMONOV (Александр СИМОНОВ)
Décors : Konstantin VITAVSKI (Константин ВИТАВСКИЙ)
Ingénieur du son : Aleksandr ABRAMOV (Александр АБРАМОВ)
Produit par : Olga STOLPOVSKAIA (Ольга СТОЛПОВСКАЯ), Dmitri TROITSKI (Дмитрий ТРОИЦКИЙ)
Production : Malevitch Production
Date de sortie en Russie : 28/10/2004
 
format : 35 mm

Synopsis
Vera belle et moderne présentatrice à la télévision, rencontre Timofeï qui travaille comme cadre dans une agence de publicité. Ils décident de vivre ensemble et tout se passe normalement jusqu'à ce que Timofeï en voiture, renverse le beau et sauvage Oulomdji qu'il emmène à la maison pour les premiers soins. Mais Timofeï ne peut résister longtemps aux charmes d'Oulomdji et découvre non sans inquiétude son attirance pour les hommes. Véra ne peut se résoudre à quitter Timofeï qu'elle aime et qui l'aime. Pourtant Timofeï suivra Oulomdji jusque dans son village natal de Kalmykie, république autonome de Russie, de religion boudhiste.Timofeï est rejeté par les parents d'Oulomdji qui enverront celui-ci à l'armée mais ne réussiront pas à s'opposer à l'amour qui lie les deux hommes.
 

Commentaires et bibliographie
Notes de Prod. : Je t'aime toi, commeaucinema.com, 2005
Ol'ga Stolpovskaia and Dmitrii Troitskii, You I Love [Ia tebia liubliu] (2004), Gerald McCAUSLAND, kinokultura.com, 2005
 
"Le plus remarquable dans ce film c'est qu'il raconte une histoire d'amour à la fois émouvante et amusante dans tous ses développements. L'un des films russes les plus fantasques et subtiles de ces dernières années" (Sergueï Kouznetsov)

" (...) Je t'aime toi est loin d'être parfait, mais il est d'une fraîcheur totale sur Moscou et ses habitants, loin des clichés slaves. L'esprit des premiers Almodovar traverse le film et son cocktail mélo-comique reflétant l'ivresse de l'époque dans un pays peu stabilisé. Car, somme toute, l'irruption d'un désir non prévu et l'interdit qui le frappe aussitôt ne peuvent surgir que dans ce contexte transitoire." (Didier PERON , Liberation, 23 février 2005)


Sélections dans les festivals :
- Quinzaine du cinéma russe à Strasbourg, Strasbourg (France), 2005
- Festival international du film de Rotterdam, Rotterdam (Pays-Bas), 2005
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2005
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 2004