Mikhaïl ROMM
Михаил РОММ
Mikhail ROMM
URSS, 1944, 101mn 
Noir et blanc, fiction
Matricule 217
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Человек 217

 

 No. 217

 chelovek 217

 
Réalisation : Mikhaïl ROMM (Михаил РОММ)
Scénario : Evgueni GABRILOVITCH (Евгений ГАБРИЛОВИЧ)
 
Interprétation
Tatiana BARYCHEVA (Татьяна БАРЫШЕВА) ...Frau Krauss
Nikolaï KOMISSAROV (Николай КОМИССАРОВ) ...Le père de Tatiana
Elena KOUZMINA (Елена КУЗЬМИНА) ...Tatiana Krylova
Anna LISSIANSKAIA (Анна ЛИСЯНСКАЯ) ...Klava Vassilevna
Lidia SOUKHAREVSKAIA (Лидия СУХАРЕВСКАЯ) ...Lotta
Vladimir VLADISLAVSKI (Владимир ВЛАДИСЛАВСКИЙ) ...Johan Krauss
Vassili ZAITCHIKOV (Василий ЗАЙЧИКОВ) ...Sergueï Ivanovitch
 
Images : Era SAVELIEVA (Эра САВЕЛЬЕВА), Boris VOLTCHEK (Борис ВОЛЧЕК)
Décors : Evgueni ENEI (Евгений ЕНЕЙ), Abram FREIDINE (Абрам ФРЕЙДИН)
Musique : Aram KHATCHATOURIAN (Арам ХАЧАТУРЯН)
Ingénieur du son : Sergueï MINERVINE (Сергей МИНЕРВИН)
Montage : Eva LADYJENSKAIA (Ева ЛАДЫЖЕНСКАЯ)
Production : Mosfilm, Studio de Tachkent
Spectateurs : 17,2 millions de spectateurs en URSS
 
Site : IMDb

Prix et récompenses :
Grand Prix International de l'Association des Auteurs de Films Festival de Cannes, Cannes (France), 1946

Synopsis
Drame de la déportation. Des Soviétiques déportés arrivent dans une petite ville allemande. Deux d’entre eux subissent les humiliations de l’épicier Krauss: il bat et humilieTania, jeune Russe, « Le Matricule 217 », qui lui a été vendue pour une somme dérisoire. Le savant mathématicien soviétique Sergueï Ivanovitch, qui a refusé de poursuivre ses recherches au bénéfice des Allemands est devenu portier de la famille Krauss, et subit le même traitement que Tania. Torturé par le fils Krauss et son ami, un jeune SS, Sergueï Ivanovitch meurt. Révoltée, Tania en finit avec les tortionnaires et s’enfuit vers l’est.
 

Commentaires et bibliographie
Человек но. 217 : сценарий в 13 эпизодах, Evgueni GABRILOVITCH, Mikhaïl ROMM, Госкиноиздать, 1943
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1990
- Festival de Cannes, Cannes (France), 1946