Ilia KHOTINENKO
Илья ХОТИНЕНКО
Ilya KHOTINNKO
URSS, 2002, 69mn 
Couleur, fiction
Le P’tit malin ou Odyssée 89
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Умняк / Одиссея 1989

 

 Umnyak - Одиссея 1989

 Umnyak / Одиссея 1989

 
Réalisation : Ilia KHOTINENKO (Илья ХОТИНЕНКО)
Scénario : Ilia KHOTINENKO (Илья ХОТИНЕНКО), Ilia OLENEV (Илья ОЛЕНЕВ)
 
Interprétation
Piotr BOUSLOV (Пётр БУСЛОВ)
Maria CHALAEVA (Мария ШАЛАЕВА)
Yana CHIVKOVA (Яна ШИВКОВА)
Andreï CHTCHENNIKOV (Андрей ЩЕННИКОВ)
Olga FILIPPOVA (Ольга ФИЛИППОВА)
 
Images : Andreï NAIDENOV (Андрей НАЙДЕНОВ)
Musique : Demian KOURTCHENKO (Демьян КУРЧЕНКО), Ilia YAZOV (Илья ЯЗОВ)
Produit par : Sergueï TCHLIANTS (Сергей ЧЛИЯНЦ)
Production : Pygmalion Production
 

Synopsis
Denis jeune campagnard se rend en ville : il rêve d’étudier et rêve de « devenir un homme, par exemple un cosmonaute, ou au pire un agronome ». Mais dès qu’il est en ville il doit faire face à une réalité bien éloignée de ses illusions. La vie urbaine est bien étrange et entraîne notre héros dans un tourbillon irrésistible. Toujours de nouvelles connaissances, des querelles sans fin, et une incessante recherche d’un bien-être artificiel. Et voilà que Denis ne peut plus distinguer la limite entre la réalité et le délire que procure la drogue.
 

Commentaires et bibliographie
 
Interview de Ilia Khotinenko au sujet du film :
« J’ai mis 5 ans à écrire ce scénario, puis c’est Ilia Olenev, l’ami avec lequel j’ai fait mes études sous la direction de A Gabrilovitch qui a pris la relève. Nous avons passé beaucoup de temps à écrire le scénario, mais ensuite le tournage eut lieu en 12 semaines au printemps 2001 dans la ville de Dolgoproudny. J’étais attiré par la forme étrange, presque cosmique de la ville, où le temps est complètement absent, et où habitent des gens étranges habillés en adidas. j’ai voulu en faire comme un lieu sorti du monde de Solaris, une ville sur une île, dans l’océan. Je pense que finalement le film est bien tel que je le voulais, simple et étrange et hallucinant. Noir et blanc avec quelques touches colorées, comme au début du cinéma . »