Evgueni BAUER
Евгений БАУЭР
Yevgeni BAUER
Russie, 1916, 40mn 
Noir et blanc, muet, fiction
La Mort du cygne
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Умирающий лебедь

 

 The Dying Swan

 Umirayushchiy Lebed

 
Réalisation : Evgueni BAUER (Евгений БАУЭР)
Scénario : Zoïa BARANTSEVITCH (Зоя БАРАНЦЕВИЧ)
 
Interprétation
Andreï GROMOV (Андрей ГРОМОВ) ...Valeri Glinski, peintre
Vera KARALLI (Вера КАРАЛЛИ) ... Gisèle, danseuse
Aleksandr KHEROUVIMOV (Александр ХЕРУВИМОВ) ...Le père de Gisèle
Ivan PERESTIANI (Иван ПЕРЕСТИАНИ) ...L'ami du peintre
Vitold POLONSKI (Витольд ПОЛОНСКИЙ) ...Victor Krassovski
 
Images : Boris ZAVELIOV (Борис ЗАВЕЛЕВ)
Produit par : Aleksandr KHANJONKOV (Александр ХАНЖОНКОВ)
Production : A. Khanjonkov & C°
Date de sortie en Russie : 17/01/1917
 

DVD avec sous-titres
Editeur : Image Entertainment. Titre : Mad Love.
Le DVD contient aussi les deux films d'Evgueni Bauer : Les Ténèbres de l'âme féminine et Après la mort

Synopsis
« L’histoire est assez curieuse, on regarde le film avec intérêt. L’héroïne est muette, son père est danseur et la prépare à la même carrière. Elle fait preuve d’un grand talent et devient célèbre, en particulier grâce à sa meilleure danse : Le Cygne mourant. Tout à fait par hasard, la danseuse muette fait connaissance avec un peintre maniaque qui s’est fixé comme objectif de peindre la mort. Il s’éprend du visage triste de la muette et de sa danse et la persuade de poser pour lui. Quelques séances de pose passent, le tableau est presque terminé. C’est alors que la muette rencontre un homme dont elle était tombée amoureuse autrefois. Elle arrive à la dernière séance enthousiaste et inspirée par l’amour, la vie brille dans ses yeux. Le peintre a tout de suite remarqué le changement, il voit l’effondrement de son projet, et dans un accès de folie, il étouffe la muette dans la pose qu’elle prenait habituellement devant lui. Ainsi s’immobilise sur l’écran le dernier accord du Cygne mourant. Parallèlement dans le film se développe la passion de la muette, passion qui lui est devenue fatale (…) Toujours est-il qu’on regarde le film avec intérêt et que probablement le film restera encore longtemps sur les écrans. » (Obozrenie teatrov (journal) 1917, N° 3360.16)
 

Sélections dans les festivals :
- Festival 'Il Cinema Ritrovato', Bologne (Italie), 2016
- Europalia Russia 2005, Bruxelles (Belgique), 2005
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 1995

Images et vidéos