Boris BLANK
Борис БЛАНК
Boris BLANK
Russie, 2003, 100mn 
Couleur, fiction
La Mort de Taïrov
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Смерть Таирова

 

 Smert Tairova

 Smert Tairova

 
Réalisation : Boris BLANK (Борис БЛАНК)
Scénario : Boris BLANK (Борис БЛАНК), Pavel FINN (Павел ФИНН)
 
Interprétation
Alla DEMIDOVA (Алла ДЕМИДОВА) ...Koonen
Alekseï GOUSKOV (Алексей ГУСЬКОВ) ...Le Nouveau directeur du théâtre
Mikhaïl KOZAKOV (Михаил КОЗАКОВ) ...Tairov
Aleksandr LAZAREV (Александр ЛАЗАРЕВ)
Olga LOMONOSSOVA (Ольга ЛОМОНОСОВА)
Alekseï PETRENKO (Алексей ПЕТРЕНКО) ...Staline
Igor SOUKATCHOV (Игорь СУКАЧЕВ) ...Vanine, nouveau metteur en scène du théâtre
 
Images : Mikhaïl SOUSLOV (Михаил СУСЛОВ)
Décors : Boris BLANK (Борис БЛАНК)
Musique : Dmitri SMIRNOV (Дмитрий СМИРНОВ)
Ingénieur du son : Vladimir NIKONOV (Владимир НИКОНОВ)
Production : Talisman
 

Synopsis
Le film retrace le destin tragique du célèbre metteur en scène, fondateur du Théâtre Musical (Камерный Tеатр) de Moscou, Alexandre Taïrov.
 

Commentaires et bibliographie
 
En 1949, pendant la période dite de combat contre les cosmopolites, Taïrov fut démis de son poste de directeur du Théâtre Musical et le théâtre fut débaptisé. N'ayant pu surmonter ce coup, secoué par la trahison d'acteurs qu'il avait formés, abattu par les persécutions de la presse, il est mort dans un hôpital psychiatrique.
Le film est construit sur le contraste entre deux spectacles inconciliables (opposés, antinomiques ?)La princesse Bambilla de Taïrov et le spectacle officiel Le pays se prépare au 70 ème aniversaire du guide de l'Union Soviétique, le Grand Staline. Le premier n'est pas à la mesure du second, ce qui causa la perte de Taïrov.
Dans le film, à côté de scènes d'époque, figurent des scènes qui, semble-t-il, n'ont pu exister mais expriment exactement ce que fut la réalité contemporaine.

Sélections dans les festivals :
- Eléphant blanc, prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma, Moscou (Russie), 2004
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2004