Vitali VOROBIEV
Виталий ВОРОБЬЕВ
Vitali VOROBYEV
Russie, 2010, 90mn 
fiction
Je me souviendrai
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Буду помнить

 

 I Shall Remember

 Budu pomnit

 
Réalisation : Vitali VOROBIEV (Виталий ВОРОБЬЕВ)
Scénario : Vera FIODOROVA (Вера ФЕДОРОВА), Evgueni SOKOUROV (Евгений СОКУРОВ)
 
Interprétation
Roman GOLTCHOUK (Роман ГОЛЬЧУК) ...Vadka
Sergueï MAKHOVIKOV (Сергей МАХОВИКОВ) ...père de Vadka
Denis PARAMONOV (Денис ПАРАМОНОВ) ...père de Vadka
Sergueï APRELSKI (Сергей АПРЕЛЬСКИЙ) ...père de Vadka
Elena PODKAMINSKAIA (Елена ПОДКАМИНСКАЯ) ...père de Vadka
Sergueï SAZONTIEV (Сергей САЗОНТЬЕВ) ...père de Vadka
Anatoli VASSILIEV (Анатолий ВАСИЛЬЕВ) ...père de Vadka
 
Images : Andreï SAMARETS (Андрей САМАРЕЦ)
Décors : Sergueï GROUDININE (Сергей ГРУДИНИН)
Musique : Maksim KOCHEVAROV (Максим КОШЕВАРОВ)
Produit par : Alekseï SAFRONOV (Алексей САФРОНОВ), Evgueni SOKOUROV (Евгений СОКУРОВ)
Production : Greencity
Date de sortie en Russie : 03/05/2010
 

Synopsis
Le sujet de ce film, fondé sur des événements réels, est reconstitué à partir des souvenirs des participants. L'action se déroule à l'époque de la Grande Guerre Patriotique, en 1942, dans une petite ville du Sud sous occupation fasciste.
Le personnage principal est un adolescent de treize ans qui vit dans la bourgade occupée, fils d'un "ennemi du peuple" victime des répressions des années 30. Après l'arrestation de son père, Vadka a grandi dans la rue, dans le romantisme bon marché des mauvais garçons délinquants.
Maintenant que sont arrivés les Allemands, ils se retrouve, fils basané d'une Grecque et d'un Russe, dans la "zone dangereuse" : les fascistes le prennent pour un juif et il risque d'être tué.
Avec son père, la relation est problématique : il a honte qu'il ait été arrêté alors que les autres pères se battaient au front. Mais il ne sait pas qu'en même temps, pendant la guerre, son père a sauvé la vie de beaucoup de gens et s'est conduit comme un héros.
Le film est construit sur l'opposition entre le monde des territoires occupés, où règne la peur et l'attente permanente de la mort, et l'idée que se font des champs de bataille ceux qui vivent sous l'occupation.
 

Commentaires et bibliographie
Vitalii Vorob’ev : I’ll Remember (Budu pomnit’, 2010), Alexander MIHAILOVIC, kinokultura.com, 2012
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film de Chypre, Nicosie (Chypre), 2011
- Ciné-Forum international de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg (Russie), 2010