Igor TALANKINE
Игорь ТАЛАНКИН
Igor TALANKIN
URSS, 1978, 101mn 
Couleur, fiction
Le Père Serge
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Отец Сергий

 

 Father Sergius

 Otets Sergiy

 
Réalisation : Igor TALANKINE (Игорь ТАЛАНКИН)
Scénario : Igor TALANKINE (Игорь ТАЛАНКИН)
D'aprèsle roman de Léon Tolstoï.
 
Interprétation
Olga ANOKHINA (Ольга АНОХИНА)
Aleksandr BELIAVSKI (Александр БЕЛЯВСКИЙ) ...Ecrivain
Sergueï BONDARTCHOUK (Сергей БОНДАРЧУК) ...Le père Serge
Gueorgui BOURKOV (Георгий БУРКОВ) ...Le marchand
Alla DEMIDOVA (Алла ДЕМИДОВА) ...Pachenka
Vatslav DVORJETSKI (Вацлав ДВОРЖЕЦКИЙ) ...Général
Nikolaï GRITSENKO (Николай ГРИЦЕНКО) ...Général
Vladimir IVACHOV (Владимир ИВАШОВ)
Boris IVANOV (Борис ИВАНОВ) ...Igoumen
Ivan LAPIKOV (Иван ЛАПИКОВ) ...Le vieux dans le bac
Lioudmila MAKSAKOVA (Людмила МАКСАКОВА) ...Makovkina
Ninelle MYCHKOVA (Нинель МЫШКОВА)
Youri NAZAROV (Юрий НАЗАРОВ)
Valeri NOSSIK (Валерий НОСИК)
Andreï_2 PETROV (Андрей_2 ПЕТРОВ)
Irina SKOBTSEVA (Ирина СКОБЦЕВА) ...Dame au bal
Vladislav STRJELTCHIK (Владислав СТРЖЕЛЬЧИК) ...Nicolas I
Svetlana SVETLITCHNAIA (Светлана СВЕТЛИЧНАЯ) ...Jeune fille noble
Valentina TITOVA (Валентина ТИТОВА) ...Marie
 
Images : Anatoli NIKOLAEV (Анатолий НИКОЛАЕВ), Gueorgui RERBERG (Георгий РЕРБЕРГ)
Décors : Youri FOMENKO (Юрий ФОМЕНКО), Viktor PETROV (Виктор ПЕТРОВ)
Musique : Alfred CHNITKE (Альфред ШНИТКЕ)
Ingénieur du son : Igor MAIOROV (Игорь МАЙОРОВ)
Production : Mosfilm
 

Prix et récompenses :
Prix du meilleur rôle masculin (Sergueï Bondartchouk), des meilleurs décors au Festival de Moscou, 1979

Synopsis
Le colonel de la Garde Stepan Kazatski, exige sur son lit de mort que son fils fasse une carrière militaire. A 18 ans le jeune homme sort officier de l'Académie militaire et entre dans le corps prestigieux de la garde. Dominé par l'ambition, il fait la cour à la comtesse Korotkova, suivante de la tsarine. Ce n'est que quinze jours avant la date prévue de leur mariage que le prince apprend de sa fiancée qu'elle a été la maîtresse du tsar. Le prince renonce au mariage et entre au couvent où, trois ans plus tard, il est ordonné moine sous le nom de Serge. Toujours dévoré par l'ambition, il se retire dans le couvent de Tambino pour y vivre une vie d'ermite. Quelques années plus tard, il reçoit la belle et excentrique Makovkina. Pour ne pas succomber à la tentation il se coupe un doigt. La renommée du Père Serge se répand dans le peuple et sa cellule devient un lieu de pèlerinage. Un marchand lui amène sa fille neurasthénique qui essaie de le séduire. Bouleversé le Père Serge quitte le couvent et, vêtu en paysan, part mendier de village en village. Arrêté par la police et considéré comme vagabond il est déporté en Sibérie.
 

Sélections dans les festivals :
- Cycle de cinéma russe à l'Arlequin, Paris (France), 2006

Images et vidéos
 
Film sans sous-titres