Albert HENDELSTEIN
Альберт ГЕНДЕЛЬШТЕЙН
Albert HENDELSTEIN
URSS, 1935, 80mn 
Noir et blanc, fiction
Amour et haine
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Любовь и ненависть

 

 Liubov i nenavist

 Liubov i nenavist

 
Réalisation : Albert HENDELSTEIN (Альберт ГЕНДЕЛЬШТЕЙН)
Scénario : Sergueï ERMOLINSKI (Сергей ЕРМОЛИНСКИЙ)
 
Interprétation
Andreï ABRIKOSSOV (Андрей АБРИКОСОВ)
Mikhaïl JAROV (Михаил ЖАРОВ)
Vladimir KHENKINE (Владимир ХЕНКИН) ...Bouba Kastorski
Sergueï KOMAROV (Сергей КОМАРОВ)
Nikolaï KRIOUTCHKOV (Николай КРЮЧКОВ)
Elena MAKSIMOVA (Елена МАКСИМОВА) ...Maria
Vera MARETSKAIA (Вера МАРЕЦКАЯ )
Varvara POPOVA (Варвара ПОПОВА)
Viktor STANISTYNE (Виктор СТАНИЦЫН)
Sergueï STOLIAROV (Сергей СТОЛЯРОВ)
Aleksandr TCHISTIAKOV (Александр ЧИСТЯКОВ)
Emma TSESSARSKAIA (Эмма ЦЕСАРСКАЯ) ...Vassilissa
Rina ZELIONAIA (Рина ЗЕЛЕНАЯ) ...Poétesse
 
Images : Vassili PRONINE (Василий ПРОНИН)
Décors : Sergueï KOZLOVSKI (Сергей КОЗЛОВСКИЙ)
Musique : Dmitri CHOSTAKOVITCH (Дмитрий ШОСТАКОВИЧ)
Ingénieur du son : David BLOK (Давид БЛОК)
Production : Mezhrabpomfilm (Межрабпомфильм)
 

Synopsis
Les événements décrits dans « Amour et haine » ont lieu en 1919 dans un village minier. Celui-ci est occupé par les forces des Russes blancs, il n’y reste que des femmes, enfants et vieillards. Vassilissa, femme d’un commissaire-commandant des partisans agissant dans la région, prend la tête de la lutte.
 

Commentaires et bibliographie
 
"En préparant la mise en scène du scénario de Sergueï ERMOLINSKIY, le réalisateur a passé six mois à Donbass (région minière dans la région de Donetzk, en Ukraine – V.T.) pour étudier le terrain : « Je devais faire un film sur la prolétarienne-mineur, sur son rôle dans la guerre civile. Nous avions rencontré de grandes difficultés en ce qui concerne le montage de la mine et des espaces souterrains. Les acteurs faisaient face à des scènes dures dans les mines et sous la pluie »" (Source de la citation : http://www.kinox.ru/kinox/index.asp?comm=4&num=1685, traduction Valéry Tchoulkov)

"Les vrais héros du film sont les femmes. Pour les scènes de foule, filmées à Moscou, Guendelstein, recherchant le type adéquate de personnes, s’est tourné vers les femmes des ouvriers moscovites, la plupart d’entre elles ont montré de grandes capacités d’actrices. Ce sont ces femmes qui ont gagné la compassion des spectatrices qui, les larmes aux yeux, se souvenaient pendant le film de leur propre passé récent." (Source : www.ozon.ru/?context=detail&id=1425314&partner=boxing, traduction V. T.))

Sélections dans les festivals :
- L'URSS des cinéastes à la Cinémathèque française. 1917-1945 : première partie, Paris (France), 2017
- Festival des archives du cinéma russe "Belye Stolby", Belye Stolby (Russie), 2006
- Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968), Paris (France), 2002
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2000

Images et vidéos