Sergueï LOZNITSA
Сергей ЛОЗНИЦА
Sergey LOZNITSA
Russie, 2003, 60mn 
Couleur, documentaire
Paysage
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Пейзаж

 

 Landscape

 Peyzazh

 
Réalisation : Sergueï LOZNITSA (Сергей ЛОЗНИЦА)
Scénario : Sergueï LOZNITSA (Сергей ЛОЗНИЦА)
Images : Pavel KOSTOMAROV (Павел КОСТОМАРОВ)
Ingénieur du son : Vladimir GOLOVNITSKI (Владимир ГОЛОВНИЦКИЙ)
Produit par : Heino DECKERT (Хайно ДЕККЕРТ)
Production : Studio des films documentaires de Saint Pétersbourg
 

Prix et récompenses :
Grand prix au Festival du film de Bruxelles, 2003

DVD avec sous-titres
Editeur : Potemkine. 2017. Titre : Sergeï Loznitsa, documentaires.
DVD1
1996 Today We Are Going To Build A House (28') - restauré / version 2K
2000 L’Attente (The Train Stop) (25') - restauré / version 2K
2001 La colonie (The Settlement) (79') - restauré / version 2K
2013 Letter (21')
DVD 2
2002 Portrait (28') - restauré / version 2K
2003 Paysage (Landscape) (60')
2004 L'Usine (Factory) (30') - restauré / version 2K
2006 Artel (30')
Suppléments : Entretien avec Arnaud Hée (11')

Synopsis
C'est l'hiver dans une station de bus d'une petite ville russe. Les gens parlent de leur vie et en les écoutant on peut s'imaginer le monde dans lequel ils vivent.
 

Commentaires et bibliographie
 
Paysage se compose d'un unique mouvement panoramique (de gauche à droite) qui occupe toute la durée du film. Loznitsa montre la vie d'une petite ville en Russie, l'hiver, au début des années 2000. La caméra commence par filmer avec une certaine distance les abords du village, sans personnages (maisons ), comme de l'extérieur ; on entend alors uniquement les bruits du bourg (moteurs de voitures, camions, klaxons, etc.), mais pas de voix. Puis la caméra se rapproche et cible une file de personnes attendant le bus à une gare. Elle détaille les différents groupes. C'est le début du dialogue, et la bande-son relate alors les conversations qui portent sur les problèmes de la vie courante (pénurie, rumeurs, faits divers, rancœurs...le tout exprimé dans un argot (intraduisible) qui constitue le comique du film). L'architecture sonore joue un rôle extrêmement important chez Loznitsa. Le cinéaste explique par exemple qu'à la fin de Paysage, on a posé le son d'un hélicoptère au décollage pour renforcer le bruit du départ des autobus. En utilisant ainsi des sons extérieurs, on modifie la perception du spectateur.
http://iconotheque-russe.ehess.fr/

Sélections dans les festivals :
- Intégrale Sergueï Loznitsa au Centre Pompidou et carte blanche au réalisateur, Paris (France), 2020
- Festival du film d'Europe Centrale et Orientale , Wiesbaden (Allemagne), 2012
- Mois du documentaire, Différentes villes (France), 2011
- Festival du film de Trieste, Trieste (Italie), 2011
- Cinéma documentaire russe musée du quai Branly (Paris), Paris (France), 2008
- Festival du réel ''Kinoteatr.doc'', Moscou (Russie), 2008