Aleksandr ATANESSIAN
Александр АТАНЕСЯН
Aleksandr ATANESIAN
Russie, 2000, 86mn 
Couleur, fiction
24 heures

Vingt-quatre heures

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

24 часа

 

 24 chasa

 24 chasa

 
Réalisation : Aleksandr ATANESSIAN (Александр АТАНЕСЯН)
 
Interprétation
Dmitri DIOUJEV (Дмитрий ДЮЖЕВ)
Andreï PANINE (Андрей ПАНИН)
Tatiana SAMOILOVA (Татьяна САМОЙЛОВА)
Aleksandr TIOUTINE (Александр ТЮТИН)
 
Produit par : Igor TOLSTOUNOV (Игорь ТОЛСТУНОВ)
Production : NTV-Profit, Media-Park
Date de sortie en Russie : 27/10/2000
 

Prix et récompenses :
Meilleur premier film Eléphant blanc, prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma, Moscou (Russie), 2000

Synopsis
Ces gens ont, semble-t-il tout ce qu’ils souhaitent : l’argent et le confort, les relations et le pouvoir. Ils ont tout mais aucune certitude sur la pérennité de ce qu’ils ont.
Bien qu’ayant reçu un sérieux avertissement, le Killer professionnel Felix, surnommé « Brillant », a continué à exécuter sa lucrative mission : tuer celui que son client appelait le « pétroleur ».
Brillant a été arrêté mais il n’est pas resté longtemps en prison, il s’est enfui avec un gardien. Pourtant il lui faut bien se convaincre que l’avertissement était très sérieux... On ne lui pardonnera pas le « pétroleur».
Alors commence une dangereuse poursuite. Félix a, en tout et pour tout, 24 heures pour atteindre son but sacré : une île lointaine sous le soleil où l’attend sa bien aimée, qu’il ira rejoindre avec l’argent de la dernière commande.
Les frères Chalamov ont, en tout et pour tout, 24 heures pour abattre Félix. Et si le plus jeune des frères, entre deux doses de cocaïne, ne réalise pas vraiment le danger de la poursuite, son frère aîné sait très bien qu’après, ils ne pourront plus jamais retourner dans la confortable datcha où, devant une table couverte de dentelle, leur mère s’occupe des confitures.
Après 24 heures, pourtant, ils se retrouveront à la datcha, mais c’est sous la menace d’un révolver qu’ils se mettront à table.
 

Sélections dans les festivals :
- Eléphant blanc, prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma, Moscou (Russie), 2000