Aleksandr DOVJENKO
Александр ДОВЖЕНКО
Aleksandr DOVZHENKO
Youlia SOLNTSEVA
Юлия СОЛНЦЕВА
Yulia SOLNTSEVA
URSS (Ukraine), 1940, 61mn 
Noir et blanc, documentaire
La Libération
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Освобождение

 

 Ozvobozhdenie

 Ozvobozhdenie

 
Réalisation : Aleksandr DOVJENKO (Александр ДОВЖЕНКО), Youlia SOLNTSEVA (Юлия СОЛНЦЕВА)
Scénario : Aleksandr DOVJENKO (Александр ДОВЖЕНКО)
Images : Grigori_2 ALEXANDROV (Григорий_2 АЛЕКСАНДРОВ), Mikola BYKOV (Микола БЫКОВ), Youri EKELTCHIK (Юрий ЕКЕЛЬЧИК), Youri TAMARSKI (Юрий ТАМАРСКИЙ)
Décors : Moritz OUMANSKI (Мориц УМАНСКИЙ)
Musique : Boris LATOCHINSKI (Борис ЛАТОШИНСКИЙ)
Ingénieur du son : Aleksandr BABI (Александр БАБИЙ)
Production : Studio Dovjenko
 

Synopsis
Septembre 1939. Les troupes soviétiques annexent le territoire de la Galicie devenue entre temps polonaise. Parmi elles, le réalisateur emmenant ses opérateurs jusqu’au contreforts des Carpates. Des meetings se suivent un peu partout. Celui de Lviv scelle la réunion des deux peuples séparés.
 

Commentaires et bibliographie
 
Alors qu’il venait de donner le premier tour de manivelle de Taras Boulba en Crimée, Dovjenko est rappelé à Kiev pour organiser l’expédition d’équipes d’opérateurs en Ukraine occidentale lors de son annexion à l’Ukraine Soviétique le 17 septembre 1939. Avec ses opérateurs, Iékeltchyk, Alexandrov, Bykov et Tamarskyi, Dovjenko va sillonner pendant deux mois les terres de la Galicie. De cette équipée, il tire mieux qu’un simple reportage, une chronique historique accompagnée d’un commentaire incisif. On découvre un Dovjenko tribun, haranguant les foules de Lviv, Ternopil, Stanislav, Kolomyia, Kossiv, Boryslav, jouant sur la sensibilité patriotique de la population. Dovjenko montre un peuple effectivement libéré de la tutelle polonaise, mais un peuple riche et civilisé. Un peuple qui connaît la saveur de la liberté, malaisée à dissimuler devant la caméra. Il va de soi que le film ne montre pas la vague de répression qui suivit l’entrée des troupes soviétiques en Galicie. C’est avec Libération que Dovjenko insuffle un nouveau style au documentaire ukrainien auquel se réfèreront directement les films issus de la même expédition : Bucovine, terre ukrainienne de Youlia Solntseva et Lazare Bodyk, réalisé en juillet 1940 sur la région nouvellement investie par l’Armée rouge ; La Perle des Carpates de Mykhaїlo Chapsaї, Lviv soviétique et Kiev reste et sera soviétique de Yakiv Avdienko.
Lubomir Hosejko

Sélections dans les festivals :
- Zoom arrière. Cinémathèque de Toulouse, Toulouse (France), 2015
- Festival des archives du cinéma russe "Belye Stolby", Belye Stolby (Russie), 2009

Images et vidéos