Aleksandr DOVJENKO
Александр ДОВЖЕНКО
Aleksandr DOVZHENKO
Youlia SOLNTSEVA
Юлия СОЛНЦЕВА
Yulia SOLNTSEVA
URSS, 1948, 100mn 
Couleur, fiction
Mitchourine
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Мичурин

 

 Michurin

 Michurin

Autres titres : Жизнь в цвету
 
Réalisation : Aleksandr DOVJENKO (Александр ДОВЖЕНКО), Youlia SOLNTSEVA (Юлия СОЛНЦЕВА)
Scénario : Aleksandr DOVJENKO (Александр ДОВЖЕНКО)
 
Interprétation
Grigori BELOV (Григорий БЕЛОВ) ...Mitchurine
Sergueï BONDARTCHOUK (Сергей БОНДАРЧУК)
Nikolaï CHAMIN (Николай ШАМИН) ...Terenti
Mikhaïl JAROV (Михаил ЖАРОВ) ...Khrenov
Youri LIOUBIMOV (Юрий ЛЮБИМОВ) ...interprète
Vladimir_2 SOLOVIOV (Владимир_2 СОЛОВЬЕВ) ...Kalinine
A. VASSILIEVA (А. ВАСИЛЬЕВА) ...Mitchurina
 
Images : Leonid KOSMATOV (Леонид КОСМАТОВ)
Décors : Mikhaïl BOGDANOV (Михаил БОГДАНОВ), Guennadi MIASNIKOV (Геннадий МЯСНИКОВ)
Musique : Dmitri CHOSTAKOVITCH (Дмитрий ШОСТАКОВИЧ)
Ingénieur du son : Nikolaï TIMARTSEV (Николай ТИМАРЦЕВ)
Production : Mosfilm
Date de sortie en Russie : 01/01/1949
 

Prix et récompenses :
Prix Staline (rang II), 1949

Synopsis
Sur Ivan Mitchourine, le talentueux savant russe, régénérateur de la nature.
Dès la fin du XIX) siècle, la nouvelle des manipulations miraculeuses de Mitchourine, malgré tous les obstacles, s'est répandue non seulement dans toute la Russie mais encore à l'étranger. Des businessmen américains essaient d'"acheter" Mitchourine et l'attirer avec ses trouvailles outre-océan. Mais Mitchourine repousse fermement la proposition des Américains. Dans les conditions difficiles de la Russie tsariste il mène ses expériences audacieuses. Ses idées et ses découvertes sont vilipendées par la science réactionnaire et idéaliste, les obscurantistes religieux et le gouvernement tsariste. Par contre, Mitchourine est soutenu par quelques personnalités savantes isolées du pays. Les fonctionnaires du ministère de l'Agriculture et les esprits obtus se gaussent de son travail. Cependant Mitchourine continue obstinément d'oeuvrer et de lutter contre les ennemis de la science malgré la défiance de ses collègues, l'indifférence des autorités, l'absence d'argent, la mort tragique de son fils et son veuvage. Il réfute les "lois" de Mendel sur l'impossibilité de connaître les causes des changements dans la nature et démontre que l'homme peut et doit devenir le maître de la nature et son créateur. Il rêve du moment où il pourra donner les fruits de ses années de recherche pour le bien du peuple. Et ce moment arrive. Après la Révolution d'Octobre, le petit potager de Mitchourine dans la ville de Kozlov se transforme en une vaste pépinière d'état. Le pouvoir soviétique et le Parti communiste permettent aux travaux de Mitchourine d'être mis en pratique sur une grand échelle.