Mikhaïl DOUBSON
Михаил ДУБСОН
Mikhail DUBSON
URSS, 1935, 87mn 
Noir et blanc, fiction
La Frontière

Le Vieux Dudino

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Граница

 

 Granitsa

 Granitsa

Sous titre russe : Старое Дудино
 
Réalisation : Mikhaïl DOUBSON (Михаил ДУБСОН)
Scénario : Mikhaïl DOUBSON (Михаил ДУБСОН)
 
Interprétation
Efim ALTUS (Ефим АЛЬТУС) ...artisan
P. ARONES (П. АРОНЕС) ...le rabbin
Vera BAKOUNE (Вера БАКУН) ...Ania, la sœur de Boris
Emile GAL (Эмиль ГАЛЬ) ...artisan
Elena GRANOVSKAIA (Елена ГРАНОВСКАЯ) ...Feïga, la femme de Novik
Sergueï GUERASSIMOV (Сергей ГЕРАСИМОВ) ...artisan
T. KHAZAK (Т. ХАЗАК) ...le cantor
Piotr KIRILLOV (Пётр КИРИЛЛОВ) ...Bart, le chef du contre-espionnage
Leonid KMIT (Леонид КМИТ) ...Vassia
Gueorgui ORLOV (Георгий ОРЛОВ) ...l’artisan Moïsseï
S. PEISSINA (С. ПЕЙСИНА) ...La fille de Novik et Feïga
Boris POSLAVSKI (Борис ПОСЛАВСКИЙ) ...Novik
Nikolaï TCHERKASSOV (Николай ЧЕРКАСОВ) ...Gaïdoul
Vassili TOPORKOV (Василий ТОПОРКОВ) ...Tuvim, père de Boris, cordonnier
Nikolaï VALIANO (Николай ВАЛЬЯНО) ...Boris
Veniamin ZOUSKINE (Вениамин ЗУСКИН) ...le commis Arié
 
Images : Vladimir RAPOPORT (Владимир РАПОПОРТ)
Décors : Efim KHIGUER (Ефим ХИГЕР), Isaac MAKHLIS (Исаак МАХЛИС)
Musique : Lev POULVER (Лев ПУЛЬВЕР)
Ingénieur du son : Lev VALTER (Лев ВАЛЬТЕР)
Production : Lenfilm
Date de sortie en Russie : 25/09/1935
 

Synopsis
Les habitants du village de Staroe Doudino qui se trouve en Pologne à quatre kilomètres de la frontière de l’Union soviétique sont de pauvres artisans juifs et des ouvriers polonais, tous dépendant du riche Novik qui les oppose pour avoir davantage de pouvoir sur eux. Mais les communistes Boris Bernshtein et Gaïdoul luttent pour faire évoluer la conscience des masses. Des ouvriers, dirigés par Gaïdoul, libèrent Boris de prison au moment où il allait être exécuté pour propagande communiste. Les juifs se joignent à eux malgré les efforts du rabbin qui les appelle à prendre part au rituel lugubre du "mariage des deux vieux" qui doit se dérouler au cimetière. Cette action commune de protestation unit les pauvres des deux communautés.
 

Commentaires et bibliographie
The Border [Граница], rusfilm.pitt, 2006
 
Un village juif de Pologne. Les notables exploitent les discordes et le sentiment religieux des habitants. Le rabbin organise une cérémonie de «couronnement noir», pendant laquelle paysans juifs et ouvriers polonais libèrent un communiste condamné à mort et se révoltent. « Le talent de Dubson consiste en ce qu'il est un artiste "terrestre". Les scènes et les meilleures images reflètent parfaitement la réalité et les protagonistes ont une charge intense de vitalité. Ce qui fascine de plus dans le film, c'est la prose. L'auteur se fait transporter dans le monde "spirituel"', où l'on passe du dur terrain du réalisme à celui, marécageux, du mysticisme. Dans le "couronnement noir", il est moins attiré par la possibilité de montrer de manière réaliste le fanatisme d'un abominable rite religieux que l'esthétique de cérémonial horrible, la souffrance exotique née d'une situation très particulière... L'incroyable force du film tient au rendu parfait des personnages et du milieu, et au choix habile des caractéristiques expressives.» Alexandre Matcheret, Naissance d'un maître, «Kino», juin 1935

Sélections dans les festivals :
- Kinojudaica à la Cinémathèque suisse, Lausanne (Suisse), 2011
- Kinojudaïca : l'image des Juifs dans le cinéma de Russie et d'Union soviétique (1910-1960), Toulouse (France), 2009
- Kinojudaïca au Memorial de la Shoah de Paris, Paris (France), 2009
- Festival des archives du cinéma russe "Belye Stolby", Belye Stolby (Russie), 2006
- Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968), Paris (France), 2002
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2000

Images et vidéos