Boris_2 IVANOV
Борис_2 ИВАНОВ
Boris_2 IVANOV
Aleksandr STOLPER
Александр СТОЛПЕР
Aleksandr STOLPER
URSS, 1940, 96mn 
Noir et blanc, fiction
La Loi de la vie
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Закон жизни

 

 The Law of Life

 Zakon zhizni

 
Réalisation : Boris_2 IVANOV (Борис_2 ИВАНОВ), Aleksandr STOLPER (Александр СТОЛПЕР)
Scénario : Aleksandr AVDEYENKO (Александр АВДЕЕНКО)
 
Interprétation
Alekseï ALEKSEÏEV (Алексей АЛЕКСЕЕВ) ... 
Grigori CHPIGUEL (Григорий ШПИГЕЛЬ) ... 
Oswald GLAZUNOV (Освальд ГЛАЗУНОВ) ... 
Elena KONDRATIEVA (Елена КОНДРАТЬЕВА) ... 
Aleksandr LOUKIANOV (Александр ЛУКЬЯНОВ) ... 
Daniil SAGAL (Даниил САГАЛ) ... 
Mikhaïl SIDORKINE (Михаил СИДОРКИН) ... 
A. ZAPOROJETS (A. ЗАПОРОЖЕЦ) ... 
Nina ZORSKAYA (Нина ЗОРСКАЯ) ... 
 
Images : Sergueï URALOV (Сергей УРАЛОВ)
Décors : Viatcheslav IVANOV (Вячеслав ИВАНОВ)
Musique : Nikolaï KRIOUKOV (Николай КРЮКОВ)
Ingénieur du son : S. KLUCHEVSKI (С. КЛЮЧЕВСКИЙ)
Production : Mosfilm
Date de sortie en Russie : 07/08/1940
 
format : 35 mm

Synopsis
Le drame raconte le conflit entre le Secrétaire du Comité régional du Komsomol Ogneroubov qui a oublié les principes de la jeunesse communiste et le chef d’une cellule du Komsomol dans l'Institut de médecine Paromov.
 

Commentaires et bibliographie
 
Alors que le film était sorti en salles depuis environ une semaine, une critique très négative paraît dans la Pravda : "... La loi de la vie est une calomnie de notre jeunesse étudiante. Ceci apparaît clairement dans la scène de la soirée organisée par les étudiants en médecine. Les auteurs du film ont présenté cette scène comme une beuverie. Les étudiants et les étudiantes s'enivrent jusqu'à en avoir des hallucinations. Les auteurs du film savourent tous ces détails et montrent des dizaines de fois cette débauche insouciante d'ivrognes. Mais dans le film, ni l'administration de l'Institut, ni les organisations sociales, ni les étudiants eux-mêmes, futurs médecins, n'interrompent ces débordements : au contraire ils y participent tous. Où les auteurs ont-ils vu de telles scènes ? Où les auteurs ont-ils vu que notre jeunesse étudiante se retrouvait dans les mêmes fonds que la jeunesse bourgeoise ? Toutes ces scènes sont une calomnie de la jeunesse étudiante soviétique. La Pravda, 16 août 1940, cité dans L'Oeil du Kremlin, Natacha Laurent, Privat, 2000.

Dans ses souvenirs, le scénariste Avdeenko, jeune écrivain déjà très connu, membre du parti communste et de l'Union des écrivains, raconte que l'article en question avait été relu et corrigé par Staline lui-même. Le 22 août 1940 le film est officiellement interdit.
L'affaire n'était pas teminée et allait se poursuivre par une vaste campagne idéologique concernant le cinéma et la littérature.
Le 9 septembre le Comité central convoque une réunion de 22 personnes comprenant les réalisateurs et le scénariste de La Loi de la vie, quelques représentants du cinéma ou de la littérature, et les principaux dirigeants du Parti communiste parmi esquels, Staline, Moltov et Jdanov. La réunion a duré plusieurs heures et c'est Staline lui-même qui a dirigé la deuxième partie de la réunion au cours de laquelle les reproches adressés, principalement au scénariste, sont élargis à l'ensemble de leurs oeuvres.

Nous ne savons pas quand le film a été "réhabilité". Il est programmé du 29 janvier au 3 février 2007 à Moscou, au 11e Festival des archives du cinéma russe : Belye Stolby (Белые Столбы), organisé par Gosfilmofond.

Sélections dans les festivals :
- Festival "Polka. Le cinéma libéré", Moscou (Russie), 2011