Kira MOURATOVA
Кира МУРАТОВА
Kira MURATOVA
URSS (Ukraine), 1971, 95mn 
Noir et blanc, fiction
Les Longs adieux
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Долгие проводы

 

 The long farewell

 Dolgie provody

Autres titres : A long goodbye
 
Réalisation : Kira MOURATOVA (Кира МУРАТОВА)
Scénario : Natalia RIAZANTSEVA (Наталия РЯЗАНЦЕВА)
 
Interprétation
Zinaïda CHARKO (Зинаида ШАРКО) ...Elena Vassilievna
Lidia DRANOVSKAIA (Лидия ДРАНОВСКАЯ)
Youri KAIOUROV (Юрий КАЮРОВ) ...Le père de Sacha
Tatiana MYTCHKO (Татьяна МЫЧКО)
Oleg VLADIMIRSKI (Олег ВЛАДИМИРСКИЙ) ...Sacha
 
Images : Guennadi KARIOUK (Геннадий КАРЮК)
Décors : Enrique RODRIGUEZ (Энрике РОДРИГЕС)
Musique : Oleg KARAVAITCHOUK (Олег КАРАВАЙЧУК)
Ingénieur du son : Igor SKINDER (Игорь СКИНДЕР)
Montage : Valentina OLEINIK (Валентина ОЛЕЙНИК)
Production : Studio d'Odessa
Date de sortie en Russie : 31/05/1987
 
Sites : Page Allociné, page IMDb
Date de sortie en France : 1988-03-16, Site

Prix et récompenses :
Grand prix du Festival de Cinéma de L'URSS, 1987
Prix de la FIPRESCI au Festival de Locarno, 1987

A noter :
Réalisé en 1971, le film a été interdit jusqu'en 1987.

Synopsis
Evguenia Vassilievna est une femme courageuse qui exerce le métier de traductrice. Son mari ayant depuis longtemps quitté le domicile pour se consacrer à ses travaux archéologiques, elle élève seule son fils, Sacha, qui est maintenant adolescent. Mais Evguenia continue à le traiter comme un enfant. Il part passer un été avec son père dans le Caucase. Il est séduit par l'intelligence et le caractère de celui-ci. Quand Sacha revient chez sa mère, il a changé. Evguenia Vassilievna en veut à son mari qu'elle essaie de noircir aux yeux de son fils, souvent avec maladresse. Rien ne semble pouvoir faire revenir Sacha sur sa décision d'aller rejoindre son père et elle finit par autoriser ce départ. Et pourtant, progressivement, Sacha comprend la solitude de sa mère et se dit qu'il est peut-être préférable de ne pas l'abandonner.
 

Commentaires et bibliographie
Le cinéma soviétique, un domaine en partage, Eugénie ZVONKINE, Mise au point, 2010
 
« Rien de trouble entre la mère, quadragénaire qui songe à refaire sa vie avec l’homme qui la courtise, et l’adolescent qui décide de ne pas partir, peut-être parce qu’il aime la jeune fille rencontrée : le chassé croisé entre le désir de liberté et le besoin d’amour est d’une merveilleuse subtilité. Non moins séduisant, la dramaturgie qui repose, comme celle du film précédent, sur le montage-collage dédaignant la continuité narrative et la cohérence figurative : inserts de détails d’objets familiers, plans répétés, flashes mémoriels, cadrages insolites ; la musique (solo de piano), accompagne la plus ou moins grande intensité dramatique des scènes sans la paraphraser et laisse souvent place à des moments de silence total. »
Marcel Martin, Le cinéma soviétique de Khrouchtchev à Gorbatchev, L’Age d’homme, 1993

Sélections dans les festivals :
- Festival de cinéma russe à Niort, Niort (France), 2020
- Rétrospective Kira Mouratova à la Cinémathèque française, Paris (France), 2019
- Programme 2019-2020 organisé par la Sorbonne : films tabous et interdits en URSS, Paris (France), 2019
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 2019
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2019
- Cycle de cinéma ukrainien au MuCEM, Marseille (France), 2014
- Festival international du film de Rotterdam, Rotterdam (Pays-Bas), 2013
- Festival international du film "Entrevues", Belfort (France), 2010
- Festival International du Film d'Odessa, Odessa (Ukraine), 2010
- Festival du film d'Europe Centrale et Orientale , Wiesbaden (Allemagne), 2009
- Festival Univerciné Russe de Nantes, Nantes (France), 2009
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2009
- Cycle de cinéma russe à l'Arlequin, Paris (France), 2008
- Rétrospective Kira Mouratova, Moscou (Russie), 2008
- Sortie en France en salle du film :, Différentes villes (France), 1988-03-16
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1987

Images et vidéos