Tofik TAGUI-ZADE
Тофик ТАГИ-ЗАДЕ
Tofik TAGI-ZADE
URSS (Azerbaïdjan), 1958, 85mn 
fiction
Sur les rives lointaines
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

На дальних берегах

 

 Na dalnikh beregakh

 Na dalnikh beregakh

 
Réalisation : Tofik TAGUI-ZADE (Тофик ТАГИ-ЗАДЕ )
D'après la nouvelle éponyme de Imran Kassoumov et Hassan Seidbeïli
 
Interprétation
Nodar CHACHIK-OGLY (Нодар ШАШИК-ОГЛЫ)
Youri BOGOLIOUBOV (Юрий БОГОЛЮБОВ)
Agnia ELEKOEVA (Агния ЕЛЕКОЕВА )
 
Images : Ali-Cettar ATAKICHIEV (Али-Сэттар АТАКИШИЕВ)
Musique : Kara KARAEV (Кара КАРАЕВ)
Production : Бакинская киностудия / Studio de Bakou
 
Site : IMDb

A noter :
27,5 millions de spectateurs en URSS

Synopsis
La gestapo de Trieste s'est épuisée à rechercher le partisan surnommé Mikhaïlo plein d'audace et toujours insaisissable. Il était apparu en ville en uniforme d'officier allemand, accomplissait des actes d'une témérité invraisemblable et disparaissait indemne laissant les nazis gros-jean comme devant. L'exposion du "soldatenheim", d'un cinéma, du casino des officiers, d'un pont de chemin de fer, l'attentat contre un convoi d'hitlériens... Des centaines de soldats et d'officiers périrent, une grande quantité d'armements fut détruite... Les partisans avec à leur tête Mikhaïlo prirent d'assaut la prison et libérèrent 700 prisonniers de guerre. Le nom même du célèbre partisan suscitait la terreur chez les nazis. On promettait une somme énorme, 400 000 marks, pour sa capture.
C'est difficile à croire mais tous ces exploits invraisemblables ont été le fait non pas d'un héros imaginaire de cinéma mais d'un homme réel, l'azerbaidjanais Mekhti Goussein-zade.
Le 16 novembre 1944 en revenant d'une opération Mikhaïlo fut encerclé par les allemands dans le village slovène de Vitovl. Les allemands, sachant que Mikhaïlo se trouvait dans le village, rassemblèrent les villageois et exigèrent qu'ils leur livre le partisan. En cas de refus un habitant sur cinq serait fusillé. Mekhti ouvrit le feu sur les allemands, se découvrant donc et sauvant la vie des villageois. Dans ce combat inégal il mourut les armes à la main. Mekhti tira jusqu'à la fin, tuant 25 ennemis. Mikhaïlo se tira la dernière balle dans le coeur.
Il avait 26 ans. Après la guerre il reçut à titre posthume l'ordre de Héros de l'Union Soviétique. En Azerbaidjan il est un héros national. Ce film a été leader dans la distribution de l'année 1958, 45 millions de spectateurs sont allés le voir.