Fiodor POPOV
Федор ПОПОВ
Fyodor POPOV
Russie, 2019, 125mn 
fiction
Le Couloir de l'immortalité
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Коридор бессмертия

 

 Convoy 48

 Koridor bessmertiya

 
Réalisation : Fiodor POPOV (Федор ПОПОВ)
Scénario : Dmitri KARALIS (Дмитрий КАРАЛИС), Fiodor POPOV (Федор ПОПОВ)
 
Interprétation
Artiom ALEKSEEV (Артем АЛЕКСЕЕВ) ...Gueorgui Fiodorov
Anastassia TSIBIZOVA (Анастасия ЦИБИЗОВА) ...Macha Yablotchkina
Igor YASSOULOVITCH (Игорь ЯСУЛОВИЧ) ...Petrovitch
Artiom MELNITCHOUK (Артем МЕЛЬНИЧУК) ...Kecha
Aleksandr YATSENKO (Александр ЯЦЕНКО)
Daria EKAMASSOVA (Дарья ЕКАМАСОВА)
Anatoli GORIATCHEV (Анатолий ГОРЯЧЕВ)
Alexandre OBLASSOV ( Александр ОБЛАСОВ)
Taguir RAKHIMOV (Тагир РАХИМОВ)
Svetlana SMIRNOVA-KATSAGADJIEVA (Светлана СМИРНОВА-КАЦАГАДЖИЕВА)
 
Images : Maksim CHINKORENKO (Максим ШИНКОРЕНКО), Igor GRINIAKINE (Игорь ГРИНЯКИН)
Décors : Aleksandr BATENEV (Александр БАТЕНЕВ)
Musique : Andreï GOLOVINE (Андрей ГОЛОВИН)
Montage : Aleksandr KHATCHKO (Александр ХАЧКО)
Produit par : Aleksandr BROVARETS (Александр БРОВАРЕЦ), Fiodor POPOV (Федор ПОПОВ)
Production : Студия Стелла / Studio Stella
Recettes en Russie : 0.6862 million(s) de dollars
Date de sortie en Russie : 08/05/2019
 
Site : IMDb

Synopsis
1943, le blocus de Leningrad. En plein hiver et sous les bombes, les habitants de Leningrad construisent un chemin de fer en direction des territoires libres. Deux jeunes filles participent au chantier, puis accompagnent l’équipe du train la nuit sous le tir ajusté des Allemands, pour fournir des produits de première nécessité à la ville assiégée et tenter d’évacuer ses habitants.
Les 33 kilomètres du chemin de fer ont été construits pendant 17 jours par 5 mille habitants de Leningrad, essentiellement des femmes et des enfants. Le nom officiel de cette ligne était La route de la Victoire, mais ceux qui conduisaient les trains l’appelaient le couloir de la mort. Des 600 personnes qui y ont travaillé, 400 ont péri.
http://www.russieinfo.com
 

Commentaires et bibliographie
Fedor Popov: Convoy 48 (Koridor bessmertiia, 2019), Denise J. YOUNGBLOOD, Kinokultura, 2020
 
Le réalisateur Feodor Popov : J’ai appris cette histoire en lisant un petit article historique, et elle m’a frappée : le thème est global et exclusif, et tout à fait méconnu ! J’ai contacté l’auteur, nous avons écrit le scénario ensemble et obtenu un financement.
Au moment du tournage, notre banque a fait faillite et nous nous sommes retrouvés sans un sou en poche. Nous avons alors lancé un crowdfunding, ce qui a transformé le film en un véritable projet social.
Le soutien que nous avons reçu est difficile à mesurer en argent car de nombreux volontaires ont contribué en participant aux travaux. Il s'agit de personnes très diverses : des descendants de survivants au blocus de Leningrad, des cheminots ... Le générique les mentionne tous.
http://www.russieinfo.com

Sélections dans les festivals :
- Semaine du cinéma russe à Londres, Londres (Royaume Uni), 2019