37e Festival international Jean Rouch
Regards comparés Sibérie
Paris (France) - 12 Novembre 2018 - 15 Novembre 2018
http://comitedufilmethnographique.com/ ... - http://www.comitedufilmethnographique.com/ ...
http://www.comitedufilmethnographique.com/event/festival-international-jean-rouch-2018-jean-rouch-international-film-festival-2018/regards-compares-siberie-crossed-views-siberia/
Films russes
 
 Journal samoyède (1929-1930/2016)
Journal samoyède (1929-1930/2016), 2016

(Самодийский дневник (1929-1930/2016))


Dmitri ARZIOUTOV
(Дмитрий АРЗЮТОВ)

Dmitri ARZIOUTOV
 24 Neiges
24 Neiges, 2015

(24 Снега)


Mikhaïl BARYNINE
(Михаил БАРЫНИН)

Mikhaïl BARYNINE
 Le Livre de la toundra. L'histoire de Voukvoukaï, la petite pierre
Le Livre de la toundra. L'histoire de Voukvoukaï, la petite pierre, 2011

(Книга тундры. Повесть о Bуквукае - маленьком камне)


Alekseï VAKHROUCHEV
(Алексей ВАХРУШЕВ)

Alekseï VAKHROUCHEV
 Sept chants de la toundra
Sept chants de la toundra, 2000

(Семь песен тундры)


Anastassia LAPSOUI (Анастасия ЛАПСУИ)

Markku LEHMUSKALLIO (Маркку ЛЕХМУСКАЛЛИО)

Markku LEHMUSKALLIO
 Koral
Koral, 1994

(Кораль)


Vladimir EISNER
(Владимир ЭЙСНЕР)

Vladimir EISNER

Autres films
- Les Âmes dormantes (Sleeping souls), Vincent Sorrel, Alexander Abaturov, documentaire, couleur, 2013, 52’, France
La campagne présidentielle russe de 2012 à Atchinsk, petite ville de Sibérie. Les manifestations anti-Poutine de la capitale paraissent bien lointaines… Un regard grinçant et décalé sur le délitement du système.

«Atchinsk, Sibérie, quatre mille kilomètres de Moscou. Dans un foyer d’habitations aux confins de la ville, les habitants se croisent dans l’escalier, frileux à l'idée d'évoquer la campagne présidentielle en cours. Dehors, la ville vit au rythme du froid. Seule la radio se fait l’écho des manifestations anti-gouvernementales de la capitale. Ces images d’une ville endormie se mêlent à celles de militants salariés du parti de Poutine. Autour d’un verre de vodka, Iouri, mercenaire politique à la solde de Russie Unie, m’explique froidement la mécanique du système. La mise en scène de la vie démocratique devient un théâtre... » (AlexanderAbaturov)

http://www.telerama.fr/cinema/alexandre-abaturov-cineaste-ru
http://www.lussasdoc.org/medias/festival/pdf/catalogue_2013.pdf