9e Rencontres avec le cinéma russe de Limoges
Limoges (France) - 11 Avril 2012 - 14 Avril 2012
http://droujba.fr/
VINGT ANS DANS LE LIMOUSIN

Pourquoi le cinéma russe s’est-il implanté dans le Limousin ?
Le festival de Limoges « Rencontres avec le cinéma russe » va avoir vingt ans. Il est un des forums de cinéma qui existent depuis longtemps, est attendu par les simples spectateurs et entraîne dans son orbite les centres culturels et les cinémas des villes voisines. Il est né et s’est enraciné au cœur même de la France dans la région du Limousin et est devenu un événement de la vie culturelle de plusieurs villes : Limoges (capitale universitaire régionale, patrie du peintre Auguste Renoir et de la porcelaine de Limoges), ainsi que des villes de Brive La Gaillarde, Ussel et Tulle. Si on se reporte vingt ans plus tôt il convient de se rappeler et de comprendre pourquoi justement ici se manifeste un intérêt constant pour la culture russe, le peuple russe et le cinéma russe. Le Limousin a été une terre de résistance antifasciste active pendant la deuxième guerre mondiale, on s’y souvient bien de la tragédie d’Oradour-sur-Glane et des maquis, les associations d’amitié France-URSS (devenues maintenant Associations « Droujba. France-CEI et pays baltes ») y ont toujours été très actives, présidées à différentes périodes par nos grands amis : Monsieur Henry Boucharel, Monsieur l’Abbé Buge, Madame Danielle Carrance. Dans les années 90 ces personnes ont été à l’initiative de la création du Festival et d’actions parallèles : échanges cinématographiques et échanges d’élèves entre le Limousin et Moscou.
La célébration d’un anniversaire implique de revenir aux sources. Les voici : 1989, première année de la perestroïka en URSS. Sur invitation de l’Association d’amitié et du Centre culturel de Brive une délégation de 4 membres de la Fédération des ciné-clubs d’URSS est venue à Limoges au Festival de la francophonie. Parmi eux se trouvaient le président de la Fédération, Mikhaïl Bacharatian, et l’auteur de ces lignes. Nous avions apporté le film d’Alexandre Sokourov, « Sauve et Protège », tourné d’après le roman de Gustave Flaubert « Madame Bovary ». Cette démarche comportait un risque et une forme de provocation car au même moment sortait sur les écrans l’adaptation classique de ce roman filmée par Claude Chabrol. C’est aujourd’hui, 20 ans après, que le nom de Sokourov est connu dans le monde entier, aujourd’hui nous sommes heureux que son dernier film « Faust » ait reçu la plus haute récompense, « Le Lion d’Or », au Festival de Venise, mais alors ce n’était pas joué d ‘avance. Cependant le premier à s’enthousiasmer aussitôt pour le film et à le diffuser fut Monsieur Bernard Duroux, le directeur du Centre culturel de la ville de Brive. C’est à lui que l’on doit en grande partie la création et la longévité du Festival de cinéma russe de Limoges .

Quel cinéma russe est présenté à Limoges ?
Dès la première visite à Limoges on a fixé très haut la barre du niveau artistique du répertoire cinématographique du festival. Les programmes du festival ont toujours présenté des films de A. Sokourov et K. Mouratova, V. Abradchitov et R. Balaïan, P. Todorovski et A. Khrjanovski, V. Motyl et V. Roubintchik, A. Outchitel, A. Echpaï, D. Meskhiev, E. Tsymbal et d’autres maîtres du cinéma russe. Le festival a toujours voulu montrer au spectateur français les meilleurs films du cinéma russe sans faire de concessions sous prétexte que le public pouvait ne pas être préparé à voir des films d’Art et d’Essai. Les spectateurs avaient la possibilité de suivre l’évolution et les progrès de nos cinéastes et ensuite de découvrir leurs œuvres par eux-mêmes soit au cinéma soit sur Internet. On peut trouver aujourd’hui dans les nombreuses collections privées des organisateurs et des fidèles du festival des DVD des meilleurs films russes avec des acteurs célèbres : O. Iankovski, A. Demidova, E. Simonova, I. Mouraviova, O. Borissova, V. Tsoï et V. Machkov. Il est encore mieux d’aller à la Cinémathèque de Brive où un rayon entier est consacré au cinéma russe. Limoges et Brive ont montré certaines années des programmes thématiques comme « Regard du cinéma sur le Caucase, hier et aujourd’hui », « A la mémoire de S. Eisenstein », « L’avant-garde du cinéma russe du début et de la fin du siècle, de Dziga Vertov à V. Kobrine et O. Kovalov ».
Le festival n’a jamais laissé de côté les jeunes cinéastes qui, au fil des années, sont devenus des réalisateurs et des producteurs connus et comblés. Par exemple Valery Todorovski dont les films du premier, « Catafalque », au dernier, « Les Zazous », ont été présentés au Festival. Dans les programmes des dernières années on a pu voir des réalisations intéressantes de la génération « next » : A. Popogrebski, A. Melikian, A. Fedortchenko, E. Souni ; ainsi que de documentaristes : I. Golovniov, A. Jelezniakov, B. Dychenov ; et de cinéastes d’animation : A. Jouravliova, Z. Kireeva et beaucoup d’autres.
Grâce au festival l’intérêt pour la culture et le cinéma russes grandit sans cesse, témoin le nombre grandissant de spectateurs y compris de jeunes. Un autre aspect est apparu : l’intérêt pour la Russie et sa culture contemporaine dans le milieu de la diaspora russe et, à partir de là, sa consolidation et son action. La découverte de films sur des sujets actuels et universels de la société contemporaine, la rencontre directe avec des représentants du monde culturel, chassent les idées reçues et favorisent la compréhension mutuelle entre les gens.

Larissa Ostrovskaya, Directrice des programmes

La liste des films est donnée sous réserve de modifications encore possibles

Films d'ouverture
 Moscou, je t'aime
Moscou, je t'aime, 2010

(Москва, я люблю тебя!)


Différents réalisateurs
( Разные режиссёры)


Longs métrages de fiction
 Deux jours
Deux jours, 2011

(Два дня)


Avdotia SMIRNOVA
(Авдотья СМИРНОВА)

Avdotia SMIRNOVA
 La Maison
La Maison, 2011

(Дом)


Oleg POGODINE
(Олег ПОГОДИН)

Oleg POGODINE
 Présumé consentant
Présumé consentant, 2011

(Презумпция согласия)


Farkhot ABDOULLAEV
(Фархот АБДУЛЛАЕВ)

Farkhot ABDOULLAEV
 Gromozeka
Gromozeka, 2010

(Громозека)


Vladimir KOTT
(Владимир КОТТ)

Vladimir KOTT
 Il était une fois une bonne femme
Il était une fois une bonne femme, 2010

(Жила-была одна баба)


Andreï SMIRNOV
(Андрей СМИРНОВ)

Andreï SMIRNOV
 Comment j'ai passé cet été là
Comment j'ai passé cet été là, 2009

(Как я провел этим летом)


Alekseï POPOGREBSKI
(Алексей ПОПОГРЕБСКИЙ)

Alekseï POPOGREBSKI
 Fin heureuse
Fin heureuse, 2009

(Счастливый конец)


Yaroslav TCHEVAJEVSKI
(Ярослав ЧЕВАЖЕВСКИЙ)

Yaroslav TCHEVAJEVSKI
 Une pièce et demie
Une pièce et demie, 2008

(Полторы комнаты)


Andreï KHRJANOVSKI
(Андрей ХРЖАНОВСКИЙ)

Andreï KHRJANOVSKI

Documentaires
 Rerberg et Tarkovski. L'autre face de 'Stalker'
Rerberg et Tarkovski. L'autre face de 'Stalker', 2008

(Рерберг и Тарковский. Обратная сторона 'Сталкера')


Igor MAIBORODA
(Игорь МАЙБОРОДА)

Igor MAIBORODA

Courts métrages
 Aquarelle
Aquarelle, 2011

(Акварель)


Aleksandr BROUNKOVSKI
(Александр БРУНЬКОВСКИЙ)

Aleksandr BROUNKOVSKI
 Détails insignifiants d'un hasard
Détails insignifiants d'un hasard, 2011

(Незначительные подробности случайного эпизода)


Mikhaïl MESTETSKI
(Михаил МЕСТЕЦКИЙ)

Mikhaïl MESTETSKI
 La Demande de la mère
La Demande de la mère, 2011

(Наказ матери)


Baïr DYCHENOV
(Баир ДЫШЕНОВ)

Baïr DYCHENOV
 Le Monde des boulons
Le Monde des boulons, 2011

(Мир крепежа)


Mikhaïl SEGAL
(Михаил СЕГАЛ)

Mikhaïl SEGAL

Animation
 Avis de tempête
Avis de tempête, 2010

(Штормовое предупреждение)


Aleksandra CHADRINA
(Александра ШАДРИНА)

Aleksandra CHADRINA
 Patatras !
Patatras !, 2010

(Бах)


Anton DIAKOV
(Антон ДЬЯКОВ)

Anton DIAKOV
 Un ami d'enfance
Un ami d'enfance, 2010

(Друг детства)


Youlia POSTAVSKAIA
(Юлия ПОСТАВСКАЯ)

Youlia POSTAVSKAIA
 L'Espace pour chiens
L'Espace pour chiens, 2009

(Собачья площадка)


Leonid CHMELKOV
(Леонид ШМЕЛЬКОВ)

Leonid CHMELKOV
 Violoncelle
Violoncelle, 2008

(Виолончель)


Tatiana KOURNAEVA
(Татьяна КУРНАЕВА)

Tatiana KOURNAEVA
 Le Lion à la barbe blanche
Le Lion à la barbe blanche, 1994

(Лев с седой бородой)


Andreï KHRJANOVSKI
(Андрей ХРЖАНОВСКИЙ)

Andreï KHRJANOVSKI

Film de clôture
 Elena
Elena, 2010

(Елена)


Andreï ZVIAGUINTSEV
(Андрей ЗВЯГИНЦЕВ)

Andreï ZVIAGUINTSEV

Commentaires et bibliographie

- Весеннее обострение российского кино в Лимузене. Франция Larissa OSTROVSKAIA, Федерация киноклубов России, 2012
- Русское присутствие в Лимузене. Прошлое и настоящее Larissa OSTROVSKAIA, kinoglaz.fr, 2012
Palmarès

Prix du public :

Détails insignifiants d'un hasard (Незначительные подробности случайного эпизода), 2011, de Mikhaïl MESTETSKI (Михаил МЕСТЕЦКИЙ)

Prix de la ville :

La Maison (Дом), 2011, de Oleg POGODINE (Олег ПОГОДИН)

Prix Droujba :

Comment j'ai passé cet été là (Как я провел этим летом), 2009, de Alekseï POPOGREBSKI (Алексей ПОПОГРЕБСКИЙ)

Courts métrages

Détails insignifiants d'un hasard (Незначительные подробности случайного эпизода), 2011, de Mikhaïl MESTETSKI (Михаил МЕСТЕЦКИЙ)