Cinéma russe contemporain depuis 2006


 Films de cette période répertoriés sur kinoglaz.fr   - Bibliographie

2022

Contexte politique 2022

  • 21 février 2022 : Vladimir Poutine reconnait l’indépendance des deux territoires séparatistes prorusses du Donbass, dans l’est de l’Ukraine.
  • 24 février 2022 : la Russie envahit l'Ukraine et annonce organiser par l'armée "une mission spéciale pour dénazifier l'Ukraine". L'Union Européenne et les Etats-Unis condamnent aussitôt l'invasion russe de l'Ukraine et annoncent qu'ils prendront des sanctions contre la Russie.
  • 22 septembre 2022 : le président Vladimir Poutine autorise l'armée russe à mobiliser 300 000 réservistes.
  • 23 au 27 septembre 2022 : la Russie organise un référendum sur l’annexion à la Russie des régions ukrainiennes de Donetsk, Louhansk, Zaporijia et Kherson. Le « oui » obtient respectivement 99 %, 98 %, 93% et 87 % des voies pour une participation variant de 77 % à 97 %.
  • 30 septembre 2022 : le président Vladimir Poutine signe l’annexion à la Russie des territoires où se sont déroulés les référendums ci-dessus mentionnés.
  • 10 octobre 2022 : l'Assemblée générale de l'ONU déclare illégale l'annexion par la Russie des 4 territoires ukrainiens. Sur 193 états, 107 ont voté contre l'annexion, 35 se sont abstenus et 5 ont voté pour.

L'année cinématographique 2022

  • Le Premier ministre russe Mikhail Mishustin a déclaré le 17 décembre 2021 qu'en 2022 l'industrie cinématographique russe recevrait un financement direct de 5,5 milliards de roubles. Les fonds seront répartis entre le Fonds du cinéma (4 milliards) et le ministère de la Culture  (1,5 milliard).
  • Janvier : Kirill SEREBRENNIKOV est autorisé à quitter la Russie.
  • Mai 2022, Festival de Cannes : le Festival de Cannes prévoit de ne pas accueillir de délégations russes tant que l'invasion de l'Ukraine par la Russie se poursuit. En revanche le cinéaste russe Kirill Serebrennikov, qui a quitté légalement son pays, sera en compétition officielle pour pésenter son film La Femme de Tchaïkovski (Жена Чайковского), 2022.
  • L'attribution des prix NIKA pour l'année 2021 initialement prévue en avril 2022 et reportée à l'automne 2022 est repoussée à l'année 2023.
  • Le film Trap (Трэп), 2022, de Anastassia VEBER (Анастасия ВЕБЕР) remporte l'Ours d'Or des courts métrages au festival de Berlin.
  • Mars : suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les 5 sociétés américaines Disney, Universal, Sony Pictures, Warner Bros. et Paramount suspendent la diffusion de leurs films en Russie.
  • 24 mars 2022 : selon l'agence de presse russe RIA Novosti, le président du festival Kinotavr, Aleksandr RODNIANSKI, a déclaré que le festival n'aura pas lieu cette année.
  • Pour compenser l'absence de blockbusters américains, les salles de cinéma russes ressortent d'anciens films russes à succès. Voir la liste
  • Avril 2022 :  le site américain TorrentFreak signale que le piratage de films américains au profit de salles russes a commencé mi-avril. Ce piratage est néanmoins illégal en Russie.
  • À l'occasion du 70ème anniversaire d'Alexandre SOKOUROV deux rétrospectives de ses films auront lieu à Moscou en juin et à Saint Pétersbourg en juin, juillet et août.
  • Les deux réalisateurs Kantemir BALAGOV, et  Kira KOVALENKO ont décidé de quitter la Russie car, ont-ils déclaré : « Si nous étions restés, nous serions actuellement en prison en raison de nos opinions politiques. ». Ils se sont en effet exprimé publiquement contre la guerre en Ukraine, et sont actuellement aux Etats Unis.
  • Selon l'UAIS (Système d'information automatisé fédéral unifié pour l'information sur les projections de films dans les cinémas), au 17 juillet 2022, 89 films créés avec le soutien du ministère russe de la Culture et du Fonds du cinéma ont été en salles depuis le début de l'année, dont 35 films ont été re-sortis.
  • Selon l'UAIS, au 17 juillet 2022, il y avait 2 059 cinémas (5 028 écrans) dans la Fédération de Russie, dont 1 105 cinémas (1 245 écrans) de propriété publique et municipale et 954 cinémas (3 783 écrans) de propriété privée. Les propriétaires de chaînes de cinéma signalent une baisse de 60 % de leurs revenus au premier semestre 2022, par rapport au premier semestre 2021. Le nombre de spectateurs des salles de cinéma pour la première semaine de juillet n'était que de 800 000 personnes. C'est le chiffre le plus bas depuis de très nombreuses années. A titre de comparaison : en 2019, 4,5 millions de personnes sont venues voir des films la première semaine de juillet.
  • Le dernier film d'Alexandre SOKOUROVConte de fée / Fairytale (Сказка), 2022 est en compétition au festival de Locarno (2-13 août) 
  • Initialement prévu en avril le 44e Festival international du film de Moscou aura lieu du 26 août au 2 septembre 2022.
  • Du 15 juillet au 20 septembre 2022, exposition et projections : "Andreï Tarkovski. Kino kak molitva" au cinéma Rosizo de Moscou.
  • 23 août 2022 : la société canadienne IMAX interdit l'utilisation de son format de projection en Russie, y compris pour les films russes.
  • Du 29 août au 30 septembre 2022, exposition au Studio Gorki de Moscou sur le réalisateur Stanislav ROSTOTSKI.
  • Du 9 au 11 septembre 2022, au cinéma "L'Illusion" de Moscou, rétrospective des films de Boris KHLEBNIKOV.
  • 17 septembre  2022: décès à Saint Pétersvourg du réalisateur Igor MASLENNIKOV (1931-2022)
  • 26 septembre 2022: l'Académie russe du cinéma a décidé de ne pas envoyer cette année de film pour les Oscars du cinéma décernés chaque année à Los Angeles par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences.
  • Jusqu'à fin 2023, la Maison de la culture GES-2 et les centres culturels de 16 villes russes accueilleront quatre épisodes du projet « Arthouse », chacun étant construit autour d'un thème spécifique. "Arthouse: Episode 1" parle de la perturbation des communications dans la société moderne, de l'incompréhension entre les gens et de la recherche d'opportunités de dialogue. Les projections des nouveautés du cinéma d'auteur mondial seront accompagnées d'un programme public : conversations et débats avec la participation de philosophes, psychologues, sociologues et critiques de cinéma. Détails
  • 5-16 octobre : Beat-Week-end festival international du film créé dans 14 villes russes par le Beat-Film-Festival de Moscou.Détails
  • 30 novembre - 30 décembre 2022 : au Centre at the Voznesensky, exposition "Années 1960. Mots et images", conférences et projections de films.Détails
  • Fréquentation hebdomadaire des salles russes du 31 décembre 2020 au 16 novembre 2022
  • 28 octobre - 9 décembre 2022 : le centre culturel "Iskusstvo kino" organise un séminaire Eisenstein à Moscou.
  • 16 - 30 novembre 2022 :   2e Festival international des films d'archives de Moscou. Ce festival remplace le festival de Belye Stolby.

75e Festival de Cannes
73e Festival international du film de Berlin : Berlinale
79e Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica
44e Festival international du film de Moscou
33e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr (Annulé)
30e Festival du cinéma russe à Honfleur (Annulé)
8e Festival du film russe de Paris 


Films de 2022 primés
Prix 2022 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2022
Prix de l'aigle d'or 2022
Box Office 2022

Films russes sortant en France en 2021, 2022 ou 2023
Films de 2022 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2022
Films russes re-sortis en Russie en 2022

Agenda 2022
Dernières infos 2022
Tous les cine-dossiers de 2022

Bibliographie

2021

Contexte politique 2021

  • 25 mai 2021 : le Parlement adopte définitivement la loi « sur la garantie des droits électoraux » qui prévoit notamment que pourront être écartés de tout scrutin les candidats ayant apporté « toute forme de soutien » à une organisation classée comme « extrémiste »
  • 17-19 septembre 2021: élections législatives marquées par le rejet de centaines de candidatures par l’État, ainsi que par de nombreuses fraudes. Le parti présidentiel "Russie unie" conserve la majorité des deux tiers en dépit d’un léger repli, avec 49,8 % des suffrages et 324 sièges sur 450.
  • 21 septembre 2021 : la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) accuse la Russie d’être « responsable » de l’empoisonnement au polonium-210, une substance radioactive, du transfuge du FSB Alexandre Litvinenko à Londres, en novembre 2006.
  • 18 octobre 2022 : Moscou annonce la rupture de ses derniers canaux de communication avec l’OTAN, qui sera effective début novembre. Les réunions du Conseil OTAN-Russie étaient suspendues depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014.
  • 20 octobre 2022 : le Parlement européen attribue le prix Sakharov pour la défense des droits de l’homme et de « la liberté de l’esprit » à l’opposant russe Alexeï Navalny, emprisonné dans son pays depuis février
  • 1er-30 décembre 2022 : Entretiens entre Washington et Moscou sur les tensions à la frontière ukrainienne.
  • 28 décembre 2022 : la Cour suprême prononce la dissolution de l’ONG Memorial International, fondée en 1989, pour violation de la législation sur les « agents de l’étranger ». L’ONG qui défend la mémoire des victimes de la répression soviétique est accusée par le parquet d’avoir « créé une image mensongère de l’URSS comme État terroriste » et de « blanchir et réhabiliter les criminels nazis ».

L'année cinématographique 2021

  • Mai 2021, Festival de Cannes : le film Compartiment N° 6 (Купе номер шесть), 2021, de Juho KUOSMANEN obtient le Grand prix, le film Les Poings desserrés (Разжимая кулаки), 2021, de Kira KOVALENKO (Кира КОВАЛЕНКО) obtient le Prix un certain regard, le film La Fièvre de Pétrov (Петровы в гриппе), 2020, de Kirill SEREBRENNIKOV (Кирилл СЕРЕБРЕННИКОВ) obtient le Prix CST pour l'artiste-technicien Vladislav OPELIANTS (Владислав ОПЕЛЬЯНЦ)
  • Participation exceptionnellement élevée cette année du cinéma russe aux grands festivals internationaux (voir à ce sujet l'interview de Joël Chapron ci-dessous)
  • Le film Michel Ange de Andreï KONTCHALOVSKI a fait 114 000 entrées en France tandis que le film Chers Camarades (Дорогие товарищи) du même réalisateur a fait à peine 17 000 entrées, en Russie il n'a eu que 40 000 spectateurs.
  •  La majorité des films russes qui sortent en France ne sont pas vendus directement par les producteurs russes aux distributeurs français, il y a en général un intermédiaire, le vendeur international, qui se charge, pour le compte du producteur, de vendre le film à l’extérieur de ses frontières. Par exemple,  La Fuite du capitaine Volkonogov est vendu dans le monde entier par la société française Memento International, mais le coproducteur français Kinovista a conservé les droits de distribution sur la France et sortira lui-même le film en 2022.
  • Sur les 561 films sortis dans les salles russes 134 sont russes, soit 28,9%
  • Kirill Serebrennikov a terminé le tournage de son nouveau film La Femme de Tchaïkovski qui devrait être proposé au prochain festival de Cannes.
  • Contrairement à beaucoup de pays et notamment la Russie, la France continue d'éditer de nombreux DVD ou Blue-ray, soit pour de nouveaux films soit pour des films restaurés du patrimoine. Parmi les éditeurs : Potemkine Films, UFO, Pyramide, Condor, A.R.P. Sélection...
  • Des plateformes proposent de plus en plus de films russes en VOD. Allociné en dénombrait environ 180 fin 2021. Kinoglaz.fr s'efforce de le répertorier et les annonce sur sa page Films russes sortis en France.
  • Les recettes des salles de cinéma ont augmenté de 78% en 2021, elles avaient diminué de 59% en 2020 à cause de la Covid.

74e Festival de Cannes
72e Festival international du film de Berlin
78e Festival international du film de Venise
43e Festival international du film de Moscou
32e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
29e Festival du cinéma russe à Honfleur
18Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie (Annulé)

Films de 2021 primés
Prix 2021 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2021 (nominés seulement, prix reportés à  2023)
Prix de l'Aigle d'or 2021
Box Office 2021

Films sortis en France en 2021 ou 2022
Films de 2021 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2021

Agenda 2021
Dernières infos 2021
Tous les cine-dossiers de 2021

Bibliographie

2020

Contexte politique 2020

  • 10 mars 2020 : la Douma adopte le projet de réforme de la Constitution de 1993. Un amendement formellement présenté le jour même du vote par la Douma permet au chef de l’État d’effectuer deux mandats supplémentaires, à l’issue de celui qui court jusqu’en 2024
  • 18 juin 2020 : La revue américaine The National Interest publie un article du président russe Vladimir Poutine dans lequel il accuse l’Occident de faire une histoire « révisionniste » de la Seconde Guerre mondiale qui nuit au « développement pacifique » du monde.
  • 1 juillet 2020 : fin du « vote populaire », étalé sur une semaine, relatif à la révision de la Constitution de 1993 annoncée en janvier. Celle-ci vise principalement à permettre au président Vladimir Poutine d’effectuer deux nouveaux mandats consécutifs.
  • 22 juillet 2020 : l’Ukraine et la Russie signent un nouvel accord de cessez-le-feu dans le Donbass.
  • 2 septembre 2020 : la chancelière allemande Angela Merkel confirme que l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à Berlin en août à la suite d’un grave malaise survenu dans son pays, a été victime d’une tentative d’empoisonnement par un agent neurotoxique de la famille du Novitchok, poison mis au point dans les années 1970 en URSS.

L'année cinématographique 2020

  • Janvier 2020 : Olga Lioubimova qui dirigeait le Département du cinéma de ce ministère depuis janvier 2018 est nommée Ministre de la Culture, Evguenia Markova est nommée Directrice de Roskino en février sur proposition des producteurs russes eux-mêmes. 
  • Février 2020, Festival de Berlin : le film La Ville dort (Город уснул), 2019, de Maria IGNATENKO (Мария ИГНАТЕНКО ) [fiction, 67 mn] obtient e Prix du meilleur premier film.
  • Mai 2020, Festival de Cannes : en raison de la covid-19, le festival de Cannes est annulé. La liste des 56 films sélectionnés est publiée : aucun film russe.
  • 26 juin 2020 : le tribunal Mechtchanski de Moscou condamne le réalisateur et metteur en scène  Kirill SEREBRENNIKOV à trois ans de prison avec sursis pour détournement de fonds. Le parquet avait demandé une peine de six ans ferme. A cause de cette condamnation, Kirill Serebrennikov ne peut pas quitter son pays.
  • Septembre 2020, Festival de Venise : le film Chers Camarades (Дорогие товарищи), 2020, de Andreï KONTCHALOVSKI (Андрей КОНЧАЛОВСКИЙ) [fiction, 121 mn] reçoit le Prix spécial du jury, le film Le Chasseur de baleine (Китобой), 2020, de Philippe YOURIEV (Филипп ЮРЬЕВ) [fiction, 93 mn] reçoit le Prix de la Jounée des Auteurs.
  • Suite à la Covid, le nombre de spectateurs est passé de 219,4 millions en 2019 à 88,7 millions de spectateurs, soit une baisse de 59,6 % ; en France, la baisse fut de 69,4 %. La Russie, qui était passée de 2016 à 2017 de la 7e à la 6e place du classement des pays en nombre de spectateurs, l’a conservée en 2018 et 2019 et passe à la 5e place en 2020. En terme de box-office la Russie était 10e en 2019 et passe à la 9e place en 2020.
  • Un soutien exceptionnel de l’État à l’exploitation dû à la pandémie a été accordé via le Fonds du cinéma en 2020 à plus de 1 000 établissements cinématographiques : 2,1 milliards de roubles ont été répartis entre les bénéficiaires (auxquels s’ajoutent 2,1 milliards accordés aux sociétés de production russes) afin qu’ils puissent éponger une partie de leurs dettes, payer les salaires en retard, maintenir en état l’équipement technique, etc. [cf. Interview de Joël Chapron de l'année 2021}
  • Suite à la pandémie moins de blokbusters américains ont été montrés en Russie et parmi les 15 premiers films du box office russe 2020,  7 sont russes.
  • Les recettes des salles de cinéma ont diminué de 59% en 2020

73e Festival de Cannes
70e Festival international du film de Berlin
77e Festival international du film de Venise
42e Festival international du film de Moscou
31e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
28e Festival du cinéma russe à Honfleur
18e Semaine de cinéma russe à Paris : Regards de Russie (Annulé)

Films de 2020 primés
Prix 2020 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2020

Prix de l'Aigle d'or 2020
Box Office 2020

Films sortis en France en 2020 ou 2021
Films de 2020 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2020

Agenda 2020

Dernières infos 2020
Tous les cine-dossiers de 2020
Bibliographie

2019

Contexte politique 2019

  • 9 avril 2019 : la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) condamne la Russie à indemniser Alexeï Navalny pour avoir assigné l’opposant à résidence pendant dix mois en 2014.
  • 19 août 2019 : Cinq jours avant la réunion du G7 à Biarritz à laquelle la Russie n'est pas conviée, le président français Emmanuel Macron reçoit son homologue russe Vladimir Poutine au fort de Brégançon.
  • 7 septembre 2019 : Moscou et Kiev procèdent à un échange de prisonniers, au nombre de trente-cinq de part et d’autre. La Russie libère notamment le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, arrêté en mai 2014 en Crimée et condamné en août 2015 à vingt ans de prison pour terrorisme et trafic d’armes, ainsi que les vingt-quatre marins des navires ukrainiens arraisonnés au large de la Crimée en novembre 2018.
  • 1 octobre 2019 : accord entre la Russie et l'Ukraine sur l'octroi d'un statut spécial pour les régions séparatistes du Donbass. Le 6 et le 14 octobre nombreuses manifstations en Ukraine contre cet accord.
  • 9 décembre 2019 : une conférence sur la paix en Ukraine réunit à Paris les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky, sous l’égide du président Emmanuel Macron et de la chancelière Angela Merkel. les deux protagonistes du conflit, conviennent de l’échange de tous les prisonniers avant la fin de l’année, d’une démilitarisation de trois nouveaux points de la ligne de front d’ici à fin mars 2020 et de l’ouverture de points de passage supplémentaires dans les trente jours entre les régions séparatistes de l’Est et le reste du pays.
  • 9 décembre 2019 : l’Agence mondiale antidopage exclut la Russie pendant quatre ans de toute participation à une compétition sportive internationale. La Russie fait appel et obtient que la sanction soit réduite à deux ans.
  • 29 décembre 2019 : Kiev et les territoires séparatistes procèdent à l’échange de deux cents prisonniers

L'année cinématographique 2019

  • 9 avril 2019 : par décision d'un tribunal de Moscou, l'assignation à résidence de  Kirill SEREBRENNIKOV  est levée. Elle a duré deux ans.
  • Mai 2019, Festival de Cannes : le film Une grande fille (Дылда), 2019, de Kantemir BALAGOV (Кантемир БАЛАГОВ) [fiction, 130 mn] obtient le prix de la meilleure mise en scène. Le réalisateur géorgien Eldar Chenguelaïa est invié à venir présenté la version restaurée de son film La Caravane blanche (Белый караван), 1964, qui avait été sélectionné au festival de Cannes en 1964. 
  • 4 juin-22 septembre 2019 : à la Nouvelle Galerie Tretiakov, où prenait place l’installation Free Flight, les longs-métrages d’Andreï Tarkovski côtoyaient les œuvres de plasticiens soviétiques réunis sous la bannière du « non-conformisme » et de l’art « non-officiel ».
  • Création d'une fondation privée d'aide au cinéma nommée Kinoprime, basée à Moscou. La fondation, dirigée par Anton Malychev et soutenue fiancièrement par Roman Abramovitch, propose d'aider au financement de films russes ou étrangers, à hauteur d'au plus 50% du budget de la production avec un maximum de 100 millions de roubles.
  • D’après le Fonds du cinéma, les 12-17 ans représentent 15 % des spectateurs, les 18-24 ans ne représentent plus que 25 %, les 25-34 ans 31 %. Les 35-44 ans 18 %. Au-delà de cet âge (les 45 ans et plus) ne représentent plus que 10 % (en France, les plus de 50 ans représentent 41,5 % de la population; les moins de 25 ans 27,1 %).
  • En dehors de la Russie, 11,9 millions de spectateurs ont vu des films russes en 2019. 1/3 des entrées à l’étranger chaque année sont dues à des films d’animation (31,3 % en 2019). En 2019, 40,15 % des spectateurs étrangers de films russes sont de Chine, 9,91 % du Mexique,6,36 % de Turquie, 3,47% de Corée du Sud et 1,37% d’Allemagne.
  • 599 nouveaux films sont sortis sur les écrans russes en 2019, dont 157 russes et 57 français.  Dans les 10 premiers films du Box-office, deux films russes : le film Gosse de riche (Холоп), 2019, de Klim CHIPENKO (Клим ШИПЕНКО) qui occupe la première place et le film T-34 machine de guerre (Т-34), 2018, de Alekseï SIDOROV (Алексей СИДОРОВ), qui occupe les 3ème rang.
  • A propos du faible nombre de films russes qui sortent en France, Joël Chapron dit : "J’assiste depuis quelques années au développement d’un réseau de distribution en France que je qualifierais d’« alternatif » : il s’agit de celui du DVD et de la VOD. On peut trouver aujourd’hui de manière tout à fait légale, sous-titrés en français (parfois même doublés), des blockbusters russes comme Saliout-7 (Салют-7), 2017, de Klim CHIPENKO (Клим ШИПЕНКО)Attraction (Притяжение), 2017, de Fiodor BONDARTCHOUK (Федор БОНДАРЧУК), Mermaid. Le lac des âmes perdues (Русалка. Озеро мертвых), 2018, de Sviatoslav PODGAEVSKI (Святослав ПОДГАЕВСКИЙ), Le Gardien des mondes (Черновик), 2018, de Sergueï MOKRITSKI (Сергей МОКРИЦКИЙ),La Frontière des Balkans (Балканский рубеж), 2019, de Andreï VOLGUINE (Андрей ВОЛГИН), Furious (Легенда о Коловрате), 2017, de Djanik FAIZIEV (Джаник ФАЙЗИЕВ) et War Zone / Août 2008 (Август восьмого), 2012, de Djanik FAIZIEV (Джаник ФАЙЗИЕВ), et même Le Duelliste (Дуэлянт), 2016, de Alekseï MIZGUIRIOV (Алексей МИЗГИРЕВ), sur des plateformes VOD et en DVD/Blu-Ray, mais qui ne sortent pas en salles. ...Ces films, qui ont tous attiré en Russie plusieurs centaines de milliers de spectateurs, ne sortent pas en salles en France (ni généralement ailleurs, sauf parfois en Chine) tout simplement pour des questions de budget et d’inadéquation entre le potentiel commercial et l’argent qu’il faudrait investir pour attirer le public pour ces films-là.... On a donc, dans le paysage français, quelques films de festivals qui sortent en salle et quelques blockbusters qui sortent en DVD-Blu-Ray. On est bien évidemment loin de la diversité des genres qu’affiche le cinéma russe aujourd’hui." Extrait de l'interview annoncée ci-dessous.

72e Festival de Cannes
69e Festival international du film de Berlin
76e Festival international du film de Venise
41e Festival international du film de Moscou
30e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
27e Festival du cinéma russe à Honfleur
17e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2019 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2019
Prix de l'Aigle d'or 2019
Films de 2019 primés
Box Office 2019

Films sortis en France en 2019 ou 2020
Films de 2019 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2019

Agenda 2019
Dernières infos 2019
Tous les cine-dossiers de 2019

Bibliographie

2018

Contexte politique 2018

  • 18 mars : 2018 réélection du président Vladimir Poutine, dès le premier tour, avec 76,7% des suffrages.
  • 16 avril : l’agence fédérale de surveillance des télécommunications met en œuvre le blocage de la messagerie cryptée Telegram, ce qui constitue la plus massive opération de censure d’Internet de l’histoire du pays qui compte dix millions d’utilisateurs de l’application, parmi lesquels de nombreuses administrations.
  • 7 mai : Vladimir Poutine est investi pour un quatrième mandat à la tête de l’État. Il reconduit Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre.
  • 15 mai : inauguration d’un pont de 19 kilomètres entre la Russie et la Crimée.
  • 4 octobre : le Royaume-Uni, les Pays-Bas, les États-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Union européenne et l’OTAN accusent la Russie d’être à l’origine de cyberattaques de grande envergure.
  • 25 novembre aux abords du détroit de Kertch qui sépare la mer d’Azov de la mer Noire, la marine russe ouvre le feu sur trois navires de la marine ukrainienne en provenance d’Odessa qui sont arraisonnés par les services de sécurité du FSB chargés de la défense des frontières. Vingt-quatre marins ukrainiens sont faits prisonniers.

L'année cinématographique 2018

  • Février 2018, Festival de Berlin : Elena OKOPNAIA reçoit l'Ours d'argent des meilleurs décors pour le film Dovlatov (Довлатов), 2018, de Alekseï GUERMAN jr. (Алексей ГЕРМАН мл.).
  • Mai 2018, Festival de Cannes : le réalisateur Andreï ZVIAGUINTSEV est membre du jury, le réalisateur Kantemir BALAGOV est membre du jury de la section "Un certain regard". Le film Calendrier (Календарь), 2017, de Igor POPLAOUKHINE (Игорь ПОПЛАУХИН) obtient le prix de la Ciné fondation. La réalisatrice Samal ESLIAMOVA  obtient le prix du meilleur rôle féminin pour le film Ayka (Айка), 2018, de Sergueï DVORTSEVOI (Сергей ДВОРЦЕВОЙ), le film Leto (Лето), 2018, de Kirill SEREBRENNIKOV (Кирилл СЕРЕБРЕННИКОВ) obtient le prix de la meilleure bande sonore (Sound track Award).
  • Septembre 2018, Festival de Venise : l'acrice Natalia KOUDRIACHOVA reçoit le prix du meilleur rôle féminin pour le film L'Homme qui surprit tout le monde (Человек, который удивил всех), 2018, de Natalia MERKOULOVA (Наталья МЕРКУЛОВА), Alekseï TCHOUPOV (Алексей ЧУПОВ)
  • Financement du cinéma russe par l'Etat : en 2017, chacune des deux sources de financement du cinéma par l'Etat, le ministère de la Culture et le Fonds du cinéma, avait investi dans la production 3 milliards de roubles (environ 45,6 M€) ; en 2018, le ministère a augmenté son soutien de 33 % (3,99 milliards) et le Fonds de 16,3 % (3,49 milliards),  ces montants seront maintenus en 2019.
  • Le parc de salles gérées par l’État ou une mairie s’élève à 626 établissements sur les 1 658 que compte le pays, soit 38 % (en nombre de salles, le pourcentage est évidemment nettement moindre, puisque ce sont majoritairement des salles de 1 ou 2 écrans, alors que les établissements privés sont surtout des multiplexes).
  • Alors qu'en France, la tranche d’âge qui va le plus souvent au cinéma est celle des plus de 60 ans (6,6 fois par an en moyenne – plus que les 15-24 ans) ! En Russie, les plus de 50 ans vont au cinéma, en moyenne, 1 fois tous les 3 ans (soit 20 fois moins souvent qu’en France !), alors que les 18-24 ans y vont plus qu’en France (en moyenne, 7,1 fois par an).
  • Le film Arythmie (Аритмия), 2017, de Boris KHLEBNIKOV (Борис ХЛЕБНИКОВ) a fait un peu moins de 10 000 entrées en France, il en avait fait 332 000 en Russie.
  • Le film La Princesse des glaces 3 : le feu ou la glace (Снежная королева 3. Огонь и лед), 2016, de Alekseï TSITSILINE (Алексей ЦИЦИЛИН) a eu 255 000 spectateurs en France, en 2017, il en avait eu 1,4 millions en Russie. En France, le film a été entièrement doublé en français et vraisemblablement beaucoup de spectateurs n'ont pas su qu'il était russe.
  • Le film Tesnota, une vie à l'étroit (Теснота), 2017, de Kantemir BALAGOV (Кантемир БАЛАГОВ)  a fait 46 000 entrées en France, il n'en avait fait que 20 790 en Russie.

71e Festival de Cannes
68e Festival international du film de Berlin
75e Festival international du film de Venise
40e Festival international du film de Moscou
29e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
26e Festival du cinéma russe à Honfleur
16e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2018 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2018
Prix de l'Aigle d'or 2018
Films de 2018 primés
Box Office 2018

Films sortis en France en 2018 ou 2019
Films de 2018 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2018

Agenda 2018
Dernières infos 2018


Bibliographie

2017

Contexte politique 2017

  • 8 février 2017 : la cour de justice de Kirov condamne l’avocat et opposant Alexeï Navalny à cinq ans de prison avec sursis dans l’affaire de détournement de fonds au détriment d’une entreprise forestière,la Cour suprême avait annulé un précédent jugement sur la même affaire rendu en juillet 2013.
  • 3-25 avril : attentat terroriste à Saint-Pétersbourg. Le 3, une bombe explose dans une rame du métro de Saint-Pétersbourg, tuant ou blessant mortellement seize passagers. Le 25, l’attentat est revendiqué par le Bataillon de l’imam Chamil qui déclare avoir agi sur instruction d’Al-Qaida et avoir voulu venger les violences que les Russes font subir aux musulmans en Syrie, en Libye et dans la République russe de Tchétchénie.
  • 1er mai : à Saint-Pétersbourg, manifestation de soutien aux homosexuels tchétchènes.
  • 27 - 30 juillet : le Congrès américain renforce les sanctions à l’encontre de la Russie pour son annexion de la Crimée. Le 30, le président russe Vladimir Poutine ordonne une réduction de mille deux cents à quatre cent cinquante-cinq du personnel des représentations diplomatiques américaines en Russie.
  • 27 septembre : le président Vladimir Poutine annonce l’achèvement du processus de destruction de l’arsenal chimique russe, en application de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques entrée en vigueur en avril 1997
  • 5-27 décembre : le 5, le Comité international olympique (CIO) suspend, pour des rasons de dopage, la participation de la Russie aux jeux Olympiques (JO) d’hiver prévus à Pyeongchang, en Corée du Sud, en février 2018.

L'année cinématographique 2017

  • En février 2017, commence une virulente campagne de prêtres orthodoxes et de politiciens russes pour empêcher la sortie de Matilda (Матильда), 2016, de Alekseï OUTCHITEL (Алексей УЧИТЕЛЬ). Le 18 juillet 2017, d’immenses bannières condamnant le film sont brandies par des supporters du Spartak et du Lokomotiv durant la finale de la Super Coupe de football en Russie. Pourtant la sortie du film est finalement autorisée en Russie le 11 août 2017, le ministère de la Culture précisant que « les autorités locales… pourront juger de l’utilité de la diffusion de tel ou tel film ». Suite aux menaces reçues beaucoup de gérants de salles renonceront à programmer le film qui aura pourtant 2,1 millions de spectateurs.
  • Mai 2017, Festival de Cannes : le film Faute d'amour (Нелюбовь), 2017, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ) reçoit le Prix du Jury.
  • Le 20 mai 2017, sur le Pavillon russe du Village international du Festival de Cannes, est annoncée la création de la Moscow Film Commission, agence chargée d'aider les tournages de films russes et étrangers à Moscou.
  • Le 23 mai, Kirill SEREBRENNIKOV, après perquisition de son domicile et du Centre Gogol qu’il dirige, est cité comme témoin dans une affaire de détournement d’argent (un spectacle pour lequel il aurait reçu de l’argent de l’État, mais qu’il n’aurait pas monté – l’enquête a prouvé que le spectacle avait réellement eu lieu). Ensuite, le 22 août 2017, il est arrêté et, le lendemain, assigné chez lui à résidence. Cette assignation à résidence sera prolongée jusqu'au 8 avril 2019.
  • Septembre 2017, Festival de Venise : le film Requiem pour un massacre (Иди и смотри), 1985, de Elem KLIMOV (Элем КЛИМОВ) reçoit le Prix du meilleur film restauré.  
  • En 2017-2018, le CNC français a agréé 3 films qui deviennent donc reconnus français, bien que ce soient des coproductions minoritairement françaises) : L'Homme qui surprit tout le monde (Человек, который удивил всех), 2018, de Natalia MERKOULOVA (Наталья МЕРКУЛОВА) , Alekseï TCHOUPOV (Алексей ЧУПОВ)Faute d'amour (Нелюбовь), 2017, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ) et Factory (Завод), 2018, de Youri BYKOV (Юрий БЫКОВ). Enfin, toujours pour ce qui concerne le CNC, le programme de soutien aux coproductions intitulé « Aide aux cinémas du monde » a participé à la finition du film Leto (Лето), 2018, de Kirill SEREBRENNIKOV (Кирилл СЕРЕБРЕННИКОВ).
  • Le film Trois secondes (Движение вверх), 2017, de Anton MEGUERDITCHEV (Антон МЕГЕРДИЧЕВ)a fait en Russie plus de 53 millions de dollars de recettes ce qui est le record pour les années de 1992 à 2021.
  • En 2017 : Zoologie (Зоология), 2016, de Ivan TVERDOVSVKI jr. (Иван ТВЕРДОВСКИЙ мл.) a fait 1 800 entrées), 
    14 ans - Premier amour (14+), 2015, de Andreï ZAITSEV (Андрей ЗАЙЦЕВ)
     900 entrées, Faute d'amour (Нелюбовь), 2017, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ)  230 000 entrées et Paradis d’Andrei Konchalovsky  4 200 entrées.
  • Statistiques 2013-2017
  • The impact of Russia on world cinema [2016-2017}]

70e Festival de Cannes
67e Festival international du film de Berlin
74e Festival international du film de Venise
39e Festival international du film de Moscou
28e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
25e Festival du cinéma russe à Honfleur
15e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2017 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2017
Prix de l'Aigle d'or 2017
Films de 2017 primés
Box Office 2017

Films sortis en France en 2017 ou 2018
Films de 2017 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2017

Agenda 2017
Dernières infos 2017
Tous les cine-dossiers de 2017
Bibliographie

2016

Contexte politique 2016

  • 14 mars 2016 ; Vladimir Poutine annonce le début du retrait d'une partie des forces russes engagées en Syrie
  • 4 août 2016 : le Comité international olympique (CIO) annonce l'exclusion de 119 sportifs russes de la participation aux JO de Rio pour des raisos de dopage.
  • 18 septembre 2016 : aux élections législatives, le parti Russie unie du Premier ministre Dmitri Medvedev obtient la majorité absolue des suffrages et 343 sièges sur 450.
  • 16 novembre 2016 : le président Vladimir Poutine dénonce par décret le traité établissant la Cour pénale internationale (CPI), signé par la Russie mais jamais ratifié.

L'année cinématographique 2016

  • Mai 2016, Festival de Cannes : le film Le Disciple (Ученик), 2016, de Kirill SEREBRENNIKOV (Кирилл СЕРЕБРЕННИКОВ) reçoit le Prix François Chalais 
  • Septembre 2016, Festival de Venise :  le film Paradis (Рай), 2016, de Andreï KONTCHALOVSKI (Андрей КОНЧАЛОВСКИЙ) reçoit le Lion d'argent du meilleur réalisateur.
  • Les films Viking, la naissance d'une nation (Викинг), 2016, de Andreï KRAVTCHOUK (Андрей КРАВЧУК) et L'Équipage / The Crew (Экипаж), 2016, de Nikolaï LEBEDEV (Николай ЛЕБЕДЕВ) occupent respectivment la 3ème et la 7ème place au Box office russe avec des recettes de plus de 20 millions de dollars. Ce sont les films russes qui ot fait le plus de reettes après Stalingrad de Fiodor Bondartchouk qui avait fait, en 2013, plus de 51 millions de dollars de recettes. 
  • 3,8 milliards de roubles ont été débloqués cette année pour rouvrir des salles fermées ou rééquiper des salles obsolètes. Mais ces salles-là, par contrat avec l’État, doivent avoir montrer 50% de leus séances consacrées au cinéma russe. Et ces 50% les excluent du programme Europa Cinemas, un programme du Conseil de l’Europe auquel la Russie participe car pour bénéficier de la subvention, la part du cinéma national dans ces salles ne doit pas excéder 25%.
  • Selon Kinopoisk.ru sur les 417 films  sortis dans les salles russes en 2016, eniron 15% sont russes.
  • Parmi les films soviétiques restaurés cette année citons Solaris (Солярис), 1972, de Andreï TARKOVSKI (Андрей ТАРКОВСКИЙ) présenté à Cannes,  Stalker (Сталкер), 1979, de Andreï TARKOVSKI (Андрей ТАРКОВСКИЙ)  présenté à Venise. et La Ville zéro (Город зеро), 1988, de Karen CHAKHNAZAROV (Карен ШАХНАЗАРОВ)  pésenté à Lyon.
  • Statistiques 2013-2017
  •  The impact of Russia on world cinema

69e Festival de Cannes
66e Festival international du film de Berlin
73e Festival international du film de Venise
36e Festival international du film de Moscou
27e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
14e Festival du cinéma russe à Honfleur
14e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2016 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2016
Prix de l'Aigle d'or 2016
Films de 2016 primés
Box Office 2016

Films sortis en France en 2016 ou 2017
Films de 2016 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2016

Agenda 2016
Dernières infos 2016
Tous les cine-dossiers de 2016

Bibliographie

2015

Contexte politique 2015

  • 27 février 2015 : assassinat de l'opposant Boris Nemtsov devant le Kremlin.
  • 30 septembre 2015 : à la demande officielle du président syrien Bachar el-Assad, Russie décide d'envoyer des militaires russes pour soutenir l'armée syrienne. Il s'agit de la première intervention militaire de la Russie en dehors des frontières de l'ancienne Union soviétique depuis la guerre d'Afghanistan (1979-1989).
  • 5 décembre 2015 : le Parlement adopte une loi qui place les décisions de la Cour constitutionnelle au-dessus de celles de la Cour européenne des droits de l’homme (C.E.D.H.).

L'année cinématographique 2015

  • 11 janvier 2015 : aux Golden Globes, le film Léviathan (Левиафан), 2014, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ) obtient le prix du Meilleur Film Etranger.
  • Février 2015, Festival de Berlin : le film Sous les nuages électriques (Под электрическими облаками), 2015, de Alekseï GUERMAN jr. (Алексей ГЕРМАН мл.) reçoit l'Ours d'argent.
  • 25 août 2015 : le tribunal militaire de Rostov-sur-le-Don condamne le réalisateur ukrainien Oleg SENTSOV (Олег СЕНЦОВ) à vingt ans de prison pour « organisation d’un groupe terroriste ».
  • le film  Les Nuits blanches du facteur (Белые ночи почтальона Алексея Тряпицына), 2014, de Andreï KONTCHALOVSKI (Андрей КОНЧАЛОВСКИЙ) a fait 43 276 entrées en France.
  • Le film Francofonia. Le Louvre sous l'occupation (Франкофония. Лувр под немецкой оккупацией), 2014, de Alexandre SOKOUROV ( Александр СОКУРОВ) entièrement financé par la France et qui n’est pas une coproduction avec la Russie a fait 31 400 entrées en France. Le film Le Souffle (Испытание), 2014, de Aleksandr KOTT (Александр КОТТ) a fait 15 572 entrées, L'Idiot (Дурак), 2014, de Youri BYKOV (Юрий БЫКОВ) a fait 9 000 entrées. Le dernier film d’Alekseï GUERMAN (Алексей ГЕРМАН) Il est difficile d'être un Dieu (Трудно быть Богом), 2013 a fait 6 300 entrées. 
  • Statistiques 2013-2017

68e Festival de Cannes
65e Festival international du film de Berlin
77e Festival international du film de Venise
37e Festival international du film de Moscou
26e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
23e Festival du cinéma russe à Honfleur
13e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2015 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2015
Prix de l'Aigle d'or 2015
Films de 2015 primés
Box Office 2015

Films sortis en France en 2015 ou 2016
Films de 2015 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2015

Agenda 2015
Dernières infos 2015
Tous les cine-dossiers de 2015

Bibliographie

2014

Contexte politique 2014

  • 16 mars 2014 : la Crimée est rattachée à la Russie suite à l'approbation donnée par 96,7% des participants à un référendum.
  • 27 mars 2014 : l'Assemblée générale de l'ONU a adopté avec 100 voix pour et 11 contre, une résolution non contraignante qui dénonce le référendum en Crimée et le rattachement de cette péninsule à la Russie, 58 pays se sont abstenus et une vingtaine n'ont pas pris part au vote
  • 11 mai 2014 : un référendum d’autodétermination organisé par les insurgés prorusses à Donetsk et Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, est approuvé avec près de 90 % des voix.
  • 5 septembre 2014 : signature d’un cessez-le-feu, à Minsk (Biélorussie), entre les représentants de l’Ukraine, de la Russie et des séparatistes ukrainiens. La Russie dénonce ces accords le 23 février 2022.

L'année cinématographique 2014

  • 5 mai 2014 : promulgation d'une loi interdisant l'emploi de mots grossiers, désignés par le mot "mat" en russe, dans les films, à la télévision, au théâtre et dans les médias. Beaucoup de films sortiront en deux versions, l'une delle, réservée aux spectateurs russes, aura ses éventuels mots grossiers remplacés par des bips ou des silences. Les DVD peuvent contenir des mots grossiers, si c'est indiqué sur le support du DVD.
  • Mai 2014, Festival de Cannes : le film Léviathan (Левиафан), 2014, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ) reçoit le Prix du meilleur scénario.
  • Septembre 2014 : le film Les Nuits blanches du facteur (Белые ночи почтальона Алексея Тряпицына), 2014, de Andreï KONTCHALOVSKI (Андрей КОНЧАЛОВСКИЙ) reçoit le Lion d'argent du meilleur réalisateur.
  • Le nombre de salles de cinéma est passé de 144 en 2001 à 1187 en 2014.
  • La fréquentation des salles est passée de 60 millions de spectateurs en 2001 à 190,6 en 2014
  • Le film Léviathan (Левиафан), 2014, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ), diffusé avec des silences pour remplacer des mots "grossiers",  provoque une vive polémique en Russie, les autorités religieuses  dénoncent, en particulier, l'expression d’une collusion entre certains milieux de l’Église et des politiciens corrompus. Il a fait 198 000 entrées en France.
  • 4 mai 2014 : décès de Tatiana Samoïlova (1934 - 2014) à Moscou. Elle est l'héroïne principale de Quand passent les cigognes
  • Statistiques 2013-2017

67e Festival de Cannes
64e Festival international du film de Berlin
56e Festival international du film de Venise
36e Festival international du film de Moscou
25e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
22e Festival du cinéma russe à Honfleur
12e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2014 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Films de 2014 primés
Box Office 2014

Films sortis en France en 2018 ou 2019
Films de 2014 répertoriés sur Kinoglaz

Films russes sortis en Russie en 2014

Agenda 2014
Dernières infos 2014
Tous les cine-dossiers de 2014Films de 2014 répertoriés sur Kinoglaz

Bibliographie

2013

Contexte politique 2013

  • 30 juin 2013 : Vladimir Poutine promulgue deux lois punissant la « propagande » homosexuelle devant mineur et réprimant les « offenses aux sentiments religieux ».
  • 18 juillet 2013 : l’opposant Alexeï Navalny, candidat à la mairie de Moscou, est condamné à cinq ans de prison pour détournement de fonds. Il est remis en liberté le lendemain et placé sous contrôle judiciaire.
  • 9 décembre 2013 : l’agence d’information RIA Novostiet la radio publique
  • Voix de la Russie
  • sont remplacées par l’agence internationale Russie aujourd’hui, placée sous le contrôle direct du Kremlin.
  • 29-30 décembre 2013 : deux attentats-suicides à Volgograd font respectivement dix-sept et quatorze morts.

L'année cinématographique 2013

  • 26 avril 2013 : le Département international du Fonds de soutien au cinéma est supprimé. Cela entraîne la disparition de l'Académie franco-russe du cinéma.
  • Le Ministère de la Culture publie sur son site une liste de thèmes qui devraient faire l'objet de films.
  • Le film Stalingrad (Сталинград), 2013, de Fiodor BONDARTCHOUK (Федор БОНДАРЧУК) fait plus de 51 millions de dollars de recettes. Fin 2021, il est, depuis la fin de l'Union soviétique le deuxième film russe par les recettes après Trois secondes (Движение вверх), 2017, de Anton MEGUERDITCHEV (Антон МЕГЕРДИЧЕВ) qui a totalisé plus de 53 millions de dollars.
  • Statistiques 2013-2017  statistiques 2012-2013

66e Festival de Cannes
63e Festival international du film de Berlin
70e Festival international du film de Venise
35e Festival international du film de Moscou
24e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
21e Festival du cinéma russe à Honfleur
11e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2013 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix de l'Aigle d'or 2013
Films de 2013 primés
Box Office 2013

Films sortis en France en 2013 ou 2014
Films de 2013 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2013

Agenda 2013
Dernières infos 2013
Tous les cine-dossiers de 1998
Bibliographie

 

2012

Contexte politique 2012

  • 4 mars 2013 : Vladimir Poutine remporte la présidentielle dès le premier tour du scrutin, avec 63,6% des suffrages. Il nommera Dmitri Medvedev à la tête du gouvernement.
  • 22 août 2013 : La Russie intègre l’OMC après dix-huit ans de négociations.

L'année cinématographique 2012

  • Mai 2012, Festival de Cannes :
  • le prix moyen du billet en Russie est plus cher qu’en France et il n’y a pas de cartes type UGC, en raison d'un système de billetterie non suffisamment performant. Mais pour le même film, le même jour et dans la même salle, l’échelle des prix peut alors aller de 1 à 9 (cf l'interview de Joël Chapron, signalée ci-dessous.)
  • Création de L'Ecole du cinéma de Moscou : Московская школа кино (МШК) / Moscow Film School (https://moscowfilmschool.ru)
  • La part de marché nationale en Russie en 2012 est d’environ 15,2%. Elle est de 40,2% en France, 32,1% au Royaume-Uni, 18,1% en Allemagne.
  • Le film Elena (Елена), 2010, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ), sorti en France dans 56 salles a fait 142 257 entrées.
  • 2010-2012 : Industrie du cinéma en Russie, évolutions et statistiques (en anglais)
  • Statistiques 2012-2013

65e Festival de Cannes
62e Festival international du film de Berlin
69e Festival international du film de Venise
34e Festival international du film de Moscou
23e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
20e Festival du cinéma russe à Honfleur
10e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2012 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2012
Prix de l'Aigle d'or 2012
Films de 2012 primés
Box Office 2012

Films sortis en France en 2012 ou 2013
Films de 2012 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2012

Agenda 2012
Dernières infos 2012
Tous les cine-dossiers de 2012

Bibliographie

2011

Contexte politique 2011

  • 24 janvier 2011 : un attentat-suicide à l’aéroport de Moscou, revendiqué par la rébellion tchétchène, cause la mort de trente-cinq personnes.
  • 9 novembre 2011 : la Russie et la Géorgie trouvent un compromis frontalier concernant l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud qui ouvre la voie à l’accession de Moscou à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

L'année cinématographique 2011

  • 1er février 2011 : le ministre de la culture annonce que Lenfilm va devenir une société par actions avec participation de l'Etat ne devant pas être inférieure à 25% + 1 action.
  • 1er février 2011 : le Conseil gouvernemental pour le développement de la cinématographie nationale, présidé par Vladimir Poutine, annonce que 4,3 milliards de roubles sont affectés au soutien du cinéma. En 2010 cette somme était de 4,9 milliards.
  • 1er mars 2011 : la Russie devient membre d'Eurimages,  le Fonds culturel du Conseil de l'Europe. L'objectif est d'augmenter le nombre de coproductions Europe-Russie et Russie-Europe.
  • Mai 2011, Festival de Cannes : le film Elena (Елена), 2010, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ) reçoit le Prix spécial du Jury de "Un certain regard".
  • 11 juillet 2011 : lancement de l’Académie franco-russe du cinéma qui a eu lieu à Saint Petersbourg, le 11 juillet dernier, en présence de sa Présidente d'honneur, Mme Carole Bouquet, et de son Président, le réalisateur russe Pavel Lounguine.
  • Septembre 2011, Festival de Venise : le film Faust (Фауст), 2011, de Alexandre SOKOUROV ( Александр СОКУРОВ) reçoit le Lion d'Or du meilleur film.
  • Le Vilain petit canard (Гадкий утёнок), 2010, de Garri BARDINE (Гарри БАРДИН) est le film russe de 2011 qui a fait le plus d’entrées en France (plus de 98 000), le film Sibérie, Monamour (Сибирь, Монамур), 2011, de Slava ROSS (Слава РОСС) n'a fait que 4 200 entrées.
  • Novembre 2011: A partir de 2012, le Fonds du cinéma commencera à apporter un soutien financier aux distributeurs de films russes à l'étranger, a déclaré Elena Romanova, responsable du département international du Fonds, lors d'une réunion de l'Académie franco-russe du cinéma à Honfleur.
  • 2010-2012 : Industrie du cinéma en Russie, évolutions et statistiques (en anglais)

64e Festival de Cannes
61e Festival international du film de Berlin
68e Festival international du film de Venise
33e Festival international du film de Moscou
22e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
19e Festival du cinéma russe à Honfleur
9e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2011 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2011
Prix de l'Aigle d'or 2011
Films de 2011 primés
Box Office 2011

Films sortis en France en 2011 ou 2012
Films de 2011 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2011

Agenda 2011
Dernières infos 2011
Tous les cine-dossiers de 2011

Bibliographie

2010

Contexte politique 2010

  • 5 février 2010 : le président Dmitri Medvedev signe la nouvelle doctrine de défense russe. Elle place l’OTAN en tête des menaces extérieures.
  • 29 mars 2010 : deux attentats-suicides dans le métro de Moscou font une quarantaine de morts. Ils sont revendiqués par la rébellion islamiste du Caucase du Nord.
  • 8 avril 2010 : signature, à Prague, d’un nouveau traité de réduction des armements stratégiques (Start) entre le président russe et son homologue américain.
  • 20 octobre 2010 : adoption du plus vaste plan de privatisations depuis la fin de l’URSS. Etalé sur cinq ans, il concerne neuf cents entreprises.

L'année cinématographique 2010

  • Février 2010 : par décision gouvernementale le Fonds de soutien au cinéma doit aider les films "correspondant aux intérêts nationaux".
  • Février 2010, Festival de Berlin ; le film Comment j'ai passé cet été là (Как я провел этим летом), 2009, de Alekseï POPOGREBSKI (Алексей ПОПОГРЕБСКИЙ) reçoit le Prix de la meilleure contribution artistique pour Pavel KOSTOMAROV, le prix du Meilleur rôle masculin pour Grigori DOBRYGUINE.
  • Mars 2010 : Le Fonds de soutien au cinéma annonce le nom des 8 studios qui pourront recevoir deux milliards de roubles sur les deux milliars huit cent soixante millions dont dispose le Fonds. Il s'agit de : « СТВ » de Sergueï Selianov, « Direktsia Kino » d’Anatoli Maksimov, « TriTé » de Nikita Mikhalkov, « Central Partnership » de Rouben Dichdichian, « Profit » d’Igor Tolstounov, « Art Pictures » de Fiodor Bondartchouk, « Baselevs » de Timour Bekmambetov et « Rekoun-Film » de Valeri Todorovski. En signe de protestation de nombreux membres de l'Union des cinéastes quittent cette Union et créent l'Union alternative des cinéastes.
  • En 2010 les recettes cinématographiques dépassent pour la première fois le milliard de dollars. Ce qui est largement dû aux films américains.
  • Fin 2010 : 2 420 écrans répartis dans 865 cinémas situés dans 137 villes. Le nombre d'écrans a augmenté d'environ 250 en un an. En france on compte environ 5500 écrans.
  • Le Dernier voyage de Tania (Овсянки), 2009, de Alekseï FEDORTCHENKO (Алексей ФЕДОРЧЕНКО) est le film russe qui a fait le plus d'entrées en France en 2010, avec 60 000 entrées.
  • 2010-2012 : Industrie du cinéma en Russie, évolutions et statistiques (en anglais)

63e Festival de Cannes
60e Festival international du film de Berlin
67e Festival international du film de Venise
32e Festival international du film de Moscou
21e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
18e Festival du cinéma russe à Honfleur
8e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2010 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2010
Prix de l'Aigle d'or 2010
Films de 2010 primés
Box Office 2010

Films sortis en France en 2010 ou 2011
Films de 2010 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2010

Agenda 2010
Dernières infos 2010
Tous les cine-dossiers de 2020

Bibliographie

2009

Contexte politique 2009

  • 16 avril 2009 : Moscou met fin au régime d’exception en Tchétchénie, après dix ans d’« opération antiterroriste ».

L'année cinématographique 2009

  • Février 2009, Festival de Berlin : le film Le Sourire de Boudda (Улыбка Будды), 2009, de Baïr DYCHENOV (Баир ДЫШЕНОВ) reçoit le Prix du meilleur court métrage de la section "Génération".
  • La crise économico-financière de 2008 entraîne une crise dans le cinéma qui se traduit par un net ralentissement de la production.
  • 20-31 mars 2009 : nouvelle réunion du septième congrès de l'Union des cinéastes, le précédent ayant été annulé par décision de justice. Nikita Mikhalkov est élu président.
  • 7 avril 2009 : le Ministère de a Culture déclare qu'il n'y aura pas d'argent pour la production de films en 2009. Les projets de subventions pour 2010 sont revus à la baisse.
  • 31 décembre 2009 : création du Fonds fédéral de soutien social et économique au cinéma de Russie, parmi ses onze membres un seul cinéaste : Nikita Mikhalkov
  • Statistiques 2006-2009

62e Festival de Cannes
58e Festival international du film de Berlin
66e Festival international du film de Venise
31e Festival international du film de Moscou
20e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
17e Festival du cinéma russe à Honfleur
7e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2009 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2009
Prix de l'Aigle d'or 2009
Films de 2009 primés
Box Office 2009

Films sortis en France en 2009 ou 2010
Films de 2009 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2009

Agenda 2009
Dernières infos 2009

Tous les cine-dossiers de 2009

Bibliographie

2008

Contexte politique 2008

  • 2 mars 2008 : Dmitri Medvedev est élu président dès le premier tour avec plus de 70% des suffrages.
  • 8 mai 2008 : Vladimir Poutine est nommé premier ministre.
  • 7-26 août 2008 : crise russo-géorgienne en Ossétie du Sud.
  • 26 novembre 2008 : une révision constitutionnelle fait passer la durée du mandat présidentiel de quatre à six ans.
  • La crise russo-géorgienne et la crise financière internationale vont entrainer en Russie une crise économique de très grande ampleur qui va se prolonger en 2009

L'année cinématographique 2008

  • En mai 2008, l'Agence fédérale pour la gestion de la propriété d'Etat déclare que Mosfilm, Lenfilm et le studio Gorki ne seront pas privatisés.
  • Octobre 2008 : création du « Conseil gouvernemental sur le cinéma » présidé par Vladimir Poutine.
  • 18 - 19 dcembre 2008 : réunion du septième Congrès de cinéastes qui aurait dû avoir lieu en novembre 2007. Il élit Marlem Khoutsiev comme président. Des proches de Nikita Mikhalkov déposent plainte. Le 17 mars 2009 un tribunal déclare ce septième Congrès illégitime.
  • Le nombre de coproductions entre la France et la Russie est limité par le coût élévé des tournages en Russie et le fait que la Russie n'est pas encore membre de Eurimages, le Fonds culturel de l'Europe, elle le deviendra le 1er mars 2011.
  • On constate cette année que les comédies russes, telles que Ironie du sort. La suite (Ирония судьбы. Продолжение), 2007, de Timour BEKMAMBETOV (Тимур БЕКМАМБЕТОВ), L'Amour-Carotte (Любовь-Морковь), 2007, de Aleksandr STRIJENOV (Александр СТРИЖЕНОВ), Le Meilleur film (Самый лучший фильм), 2008, de Kirill KOUZINE (Кирилл КУЗИН), qui avaient été supplantées au cours des dernières années par les films d'action qui s'adressaient à un public très jeune, reviennent au premier plan en s'adressant à un pubblic plus large.
  • Statistiques 2006-2009

61e Festival de Cannes
58e Festival international du film de Berlin
65e Festival international du film de Venise
30e Festival international du film de Moscou
19e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
16e Festival du cinéma russe à Honfleur
6e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2008 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2008
Prix de l'Aigle d'or 2008
Films de 2008 primés
Box Office 2008

Films sortis en France en 2008 ou 2009
Films de 2008 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2008

Agenda 2008
Dernières infos 2008

Tous les cine-dossiers de 2008

Bibliographie

2007

Contexte politique 2007

  • 23 avril 2007 : mort de Boris Eltsine.
  • 14 juillet 2007 : en représailles au projet américain de bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque, la Russie suspend sa participation au traité sur la réduction des forces conventionnelles en Europe (FCE), signé en novembre 1990.

L'année cinématographique 2007

  • Le festival Kinotavr à Sotchi, crée cette année un programme qui s’appelle Showcase
  • , qui sert à présenter les films à des distributeurs et des sélectionneurs de festivals étrangers. Il manque toujours en Russie un organisme qui travaillerait toute l’année, comme Unifrance en France, sur la promotion et l’exportation du cinéma russe.
  • Nombreux festivals de cinéma russe en France : 15e Festival du cinéma russe à Honfleur, 5e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris : Regards de Russie à Paris, 10e Festival Univerciné Russe de Nantes, 12e Festival de cinéma russe au Toursky à Marseille, 9e Cinémas russes à Montauban, Orléans, Bordeaux, Limoges, Cannes (semaine de la culture russe en août), Brives la Gaillarde, Strasbourg, Regards sur le cinéma russe à l'Arlequin (Paris), 1er Festival du film russe "Vesna" à Paris, Rétrospectives Alexandre SOKOUROV ( Александр СОКУРОВ) et TARKOVSKI Andreï (ТАРКОВСКИЙ Андрей) à la Cinémathèque française.
  • Deux films russes sont sortis en France cette année : L'Italien (Итальянец), 2005, de Andreï KRAVTCHOUK (Андрей КРАВЧУК) et Alexandra (Александра), 2007, de Alexandre SOKOUROV ( Александр СОКУРОВ)
  • Statistiques 2006-2009

60e Festival de Cannes
57e Festival international du film de Berlin
64e Festival international du film de Venise
29e Festival international du film de Moscou
18e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
15e Festival du cinéma russe à Honfleur
5e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2007 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2007
Prix de l'Aigle d'or 2007
Films de 2007 primés
Box Office 2007

Films sortis en France en 2007 ou 2008
Films de 2007 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2007

Agenda 2007
Dernières infos 2007

Tous les cine-dossiers de 2007

Bibliographie

2006

Contexte politique 2006

  • 6 mars 2006 : promulgation d’une loi antiterroriste qui renforce les pouvoirs de l’armée et des forces de l’ordre.
  • 15-17 juillet 2006 : la tenue du G8 à Saint-Pétersbourg consacre le retour de la Russie au sein du club des grandes puissances.
  • 7 octobre 2006 : assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa à Moscou.
  • 24 novembre 2006 : décès à Londres de l’ancien espion russe et opposant au régime de M. Poutine, Alexandre Litvinenko, empoisonné au polonium.

Contexte politique 2006

  • Au festival de Cannes, rencontre entre Mikhaïl Chvydkoï, directeur de l'Agence fédérale russe pour la Culture et la Cinématographie, et Véronique Cayla, Directrice générale du CNC, et une autre rencontre de M. Chvydkoï avec des représentants du ministère des Affaires étrangères français. Il s'agit d'évaluer la nécessité de revoir les accords de 1967 entre la France et la Russie concernant le cinéma.
  • La Russie organise, notamment avec l'aide de fonds européens, une lutte systématique contre le piratage qui reste encore très important. Les DVD de films, contrairement à ce qui se passe en France, sortent généralement très peu de temps après la sortie en sallle; cela diminue le nombre de spectateurs potentiels, mais cela réduit le piratage qui sort des DVD de moins bonne qualité.
  • Le marché intérieur du cinéma russe continue d’être en pleine expansion, ses recettes au box-office ont augmenté de 30 % en 2006. Aujourd’hui, on compte en Russie plus de 1 400 écrans de bonne qualité, nombre également en pleine ascension. 98,91 millions de spectateurs ont fréquenté les salles de cinéma en 2006 ; 59 films russes sont sortis sur les écrans sur un total de 293 nouvelles sorties.
  • Statistiques 2006-2009

59e Festival de Cannes
56e Festival international du film de Berlin
63e Festival international du film de Venise
28e Festival international du film de Moscou
17e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
14e Festival du cinéma russe à Honfleur
4e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2006 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2006
Prix de l'Aigle d'or 2006
Films de 2006 primés
Box Office 2006

Films sortis en France en 2006 ou 2007
Films de 2006 répertoriés sur Kinoglaz
Films russes sortis en Russie en 2006

Agenda 2006
Dernières infos 2006
Tous les cine-dossiers de 2006

Bibliographie