Cinéma russe post-soviétique : 1992-2005
Cette page est en construction, aux lecteurs qui voudraient bien nos envoyer leurs remarques, critiques ou suggestions nous adressons nos vifs remerciements. Ils peuvent le faire en cliquant ici

Les notes historico-cinématographiques et statistiques s'inspirent lagement du livre Le cinéma russe contemporain, (r)évolutions, dirrigé par Eugénie Zvonkine, et plus particulièrement du chapitre 1 Subventions, distribution, exploitation, rédigé par Joël Chapron et  Maria Vogt.

Films de cette période répertoriés sur kinoglaz.fr  - Bibliographie


Avant 1992

Contexte politique 1984-1991

  • 11 mars 1985 : Mikhaïl Gorbatchev devient secrétaire général du Parti Communiste de l'Union Soviétique. Début de la Perestroïka.
  • juin 1990 : la République de Russie proclame sa souveraineté. Elle est suivie par les autres républiques fédérées.
  • 12 juin 1991 : Boris Eltsine est élu président de la République de Russie par 57,3% des électeurs.
  • 8 décembre 1991 : la Russie, l’Ukraine et la Biélorussie constatent officiellement la disparition de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et créent la Communauté des Etats indépendants (CEI).
  • 25 décembre 1991 : Mikhaïl Gorbatchev met fin à ses fonctions de président de l’URSS, qui est formellement dissoute.

Les années cinématographiques 1984-1991

  • 13-15 mai 1986 : cinquième Congrès de l'Union des cinéastes d'URSS. Il demande une plus grande automnomie du cinéma par rapport à Goskino. Elem Klimov remplace Lev Koulidjanov à la tête de l'Union.
  • 1988 : premières coopératives de distribution de films et premiers studios privés.
  • 18 novembre 1989 : arrêté du Conseil des ministres de l’URSS n° 1003 « Sur la perestroïka dans l’activité artistique, organisationnelle et économique de la cinématographie soviétique ». Les cinémas peuvent faire leur propre programmation, ce qui va se faire aux détriments des films russes auxquels sont préférés les films étrangers et surtout les films américains .
  • 1er janvier 1990 : le prix unique de la location de copies de films pour la distribution est aboli.
  • 28 février 1990 : création de l'Unnion des cinéastes de Russie.
  • 1990 : en France, le CNC crée le Fonds d’aide aux coproductions avec l’Europe centrale et orientale.
  • 27 mai 1991 : l'Union des cinéastes d'URSS est remplacée par la Confédération des Unions des cinéastes.
  • 1990 : 2,7 milliards de spectateurs.
  • 1991 : 2,2 milliards de spectateurs, 2700 salles de cinéma en Russie, 213 longs métrages de fiction.
  • Répartition des films sortis en Russie par nationalité en 1987, 1991 et 1993 :
    • 1987 : 73% Russie, 4% USA, 11% Europe occidentale, 7% Europe orientale
    • 1991: 24% Russie, 38% USA, 24% Europe occidentale, 3% Europe orientale
    • 1993: 19% Russie, 56% USA, 15% Europe occidentale, 1% Europe orientale

Films sortis en France de 1985 à 1992
Films de 1985 à 1991 répertoriés sur Kinoglaz

Bibliographie

1992

Contexte politique 1992

  • 2 janvier 1992 : mise en route des réformes visant à libéraliser l’économie.
  • 31 mars 1992 : le Tartastan et la Tchétchénie refusent de signer le traité définissant les rapports entre Moscou et les régions ou républiques composant la Fédération de Russie.
  • 14 juin 1992 : le Parlement russe adopte la loi sur la privatisation des entreprises.

L'année cinématographique 1992

  • Février 1992, Festival de Berlin : le film Infinitas (Бесконечность), 1991, de Marlen KHOUTSIEV (Марлен ХУЦИЕВ) reçoit le Prix spécial.
  • Mai 1992, Festival de Cannes : le film Une vie indépendante (Самостоятельная жизнь), 1991, de Vitali KANEVSKI (Виталий КАНЕВСКИЙ) reçoit le Prix spécial du Jury.
  • Septembre 1992, Festival de Venise : le film La Chasse aux papillons (Охота на бабочек), 1992, de Otar IOSSELIANI (Отар ИОСЕЛИАНИ) reçoit les prix C.I.C.A.E. Award et Pasinetti Award.
  • Les majors américaines boycottent le marché russe à cause du piratage.
  • Beaucoup d'investissements privés dans le cinéma sont du banchiment d'argent.
  • 774 millions de spectateurs. Le nombre de spectateurs continuera à baisser régulièrement jusqu'en 1998.
  • En 1992, 172 longs métrages de fiction contre 213 en 1991.

45e Festival de Cannes
42e Festival international du film de Berlin
49e Festival international du film de Venise
3e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr

Prix "Nika"
Films de 1992 primés

Films sortis en France en 1992 ou 1993
Films de 1992 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1992
Tous les cine-dossiers de 1992

Bibliographie

1993

Contexte politique 1993

  •  25 avril 1993 : 58% des votants accordent leur confiance au président Eltsine lors d’un référendum.
  • 15 juin 1993 : le cours du rouble s’effondre.
  • 21 septembre 1993 : Eltsine dissout le Parlement et convoque des élections législatives anticipées. Les parlementaires le destituent et nomment à sa place M. Alexandre Routskoï.
  • 4 octobre 1993 : l’armée prend d’assaut la « Maison blanche », siège du Parlement. Les combats font près de cent cinquante morts.
  • 12 décembre 1993 : parallèlement aux élections législatives, les Russes approuvent la Constitution présentée par Eltsine. Elle consacre notamment la primauté du président sur le pouvoir législatif. 

L'année cinématographique 1993

  • Février 1993, Festival de Berlin : le film Boléro (Болеро), 1992, de Ivan MAKSIMOV (Иван МАКСИМОВ) [animation, 5 mn] reçoit l'Ours d'or des courts métrages.
  • 28 avril 1993 : un décret du Conseil des ministres rend obligatoire l’enregistrement des films et réglemente leur diffusion.
  • 9 juillet 1993 : loi sur les droits d’auteur et les droits voisins.
  • Septembre 1993, Festival de Venise : le film Oeil pour œil / On est quitte (Кош ба кош), 1993, de Bakhtier KHOUDOINAZAROV (Бахтиер ХУДОЙНАЗАРОВ) reçoit le Lion d'argent.
  • "Au 1er décembre 1993, 296 maisons de distributions étaient dûment répertoriées sur le territoire russe. De tailles inégales, ces sociétés ont toutes vues le jour depuis 1988, la plupart n'ayant été créées que depuis 1992. Au 1er janvier 1993, 33% d'entre elles étaient détenues en totalité par les pouvoirs publics (qu'ils soient nationaux, régionaux ou municipaux) ; 24% appartenaient aux pouvoirs publics et à des investisseurs privés ; 41% étaient des sociétés privées ou des sociétés par actions... En 1993 101 films furent achetés par 99 sociétés." (Joël Chapron, CinemAction N° 148)
  • Développement d'un conflit entre l'Union des cinéastes de Russie et la Confédération des Unions des cinéastes à propos de la possession du Centre du Cinéma de Moscou qui contient le Musée du cinéma.
  • Répartition des films sortis en Russie par nationalité : 19% Russie, 56% USA, 15% Europe occidentale, 1% Europe orientale.
  • En 1993, 253 millions de spectateurs.
  • En 1993, 152 longs métrages de fiction contre 213 en 1991, 172 en 1992.

46e Festival de Cannes
43e Festival international du film de Berlin
50e Festival international du film de Venise
18e Festival international du film de Moscou
4e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr

Prix "Nika"
Films de 1993 primés

Films sortis en France en 1993 ou 1994
Films de 1993 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1993
Tous les cine-dossiers de 1993

Bibliographie

1994

Contexte politique 1994

  • 14 janvier 1994 : les Etats-Unis, la Russie et l’Ukraine concluent à Moscou un accord prévoyant le démantèlement de l’arsenal nucléaire ukrainien.
  • 22 juin 1994 : signature à Bruxelles, entre Moscou et l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), de l’accord-cadre du « partenariat pour la paix ».
  • 11 décembre 1994 : les troupes russes entrent en Tchétchénie après l’échec, en mars, des négociations avec le président tchétchène Djokhar Doudaev. Le conflit durera deux ans.

L'année cinématographique 1994

  • Février 1994, Festival de Berlin : le film L'Année du chien (Год Собаки), 1994, de Semion ARANOVITCH (Семён АРАНОВИЧ) reçoit l'Ours d'argent. 
  • Mai 1994, Festival de Cannes : le film Soleil trompeur (Утомленные солнцем), 1994, de Nikita MIKHALKOV (Никита МИХАЛКОВ) reçoit le Prix spécial du Jury.
  • Ouverture de la première société étrangère de distribution, société allemande: Gemini Film.
  • Création de la Société russe des ayants droits du secteur audiovisuel.
  • En 1994, 160 millions de spectateurs.
  • En 1994, 68 longs métrages de fiction contre 213 en 1991, 172 en 1992, 152 en 1993.

47e Festival de Cannes
44e Festival international du film de Berlin
51e Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica
5e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr

Prix "Nika"
Films de 1994 primés
Box Office 1994

Films sortis en France en 1994 ou 1995
Films de 1994 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1994
Tous les cine-dossiers de 1994

Bibliographie

1995

Contexte politique 1995

  • 31 juillet 1995 : la commission des droits de l’homme auprès du Kremlin, opposée à l’intervention en Tchétchénie, est dissoute.
  • 21 décembre 1995 : victoire du Parti communiste de M.Guennadi Ziouganov aux élections législatives.

L'année cinématographique 1995

  • Février 1995, Festival de Berlin : le film Une pièce pour un passager (Пьеса для пассажира), 1995, de Vadim ABDRACHITOV (Вадим АБДРАШИТОВ) reçoit l'Ours d'argent.
  • Mars 1995 : la Russie adhère à la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques.
  • 19 septembre 1995 : décret obligeant les sociétés diffusant des films en salles ou sur video à acquérir une licence qui est payante.
  • Ouverture de la société de distribution East-West qui représente légalement la compagnie UIP (United Artists, MGM, Paramount, Universal, DreamWorks). East-West prend les films de UIP et, à ses frais, les double en russe, assure toute la campagne publicitaire ainsi que le tirage et le transport des copies. L'exemple de East-West sera suivi par de nombreuses sociétés de distribution privées qui concluent des accords avec les majors américaines.
  • En 1995, 86 millions de spectateurs.
  • En 1995, 46 longs métrages de fiction contre 213 en 1991, 172 en 1992, 152 en 1993, 68 en 1994.

48e Festival de Cannes
45e Festival international du film de Berlin
52e Festival international du film de Venise
19e Festival international du film de Moscou
6e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
3e Festival du cinéma russe à Honfleur

Prix "Nika" 1995
Films de 1995 primés
Box Office 1995

Films sortis en France en 1995 ou 1996
Films de 1995 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1995
Tous les cine-dossiers de 1995

Bibliographie

1996

Contexte politique 1996

  • 25 janvier 1996 : la Russie est admise au Conseil de l’Europe.
  • 3 juillet 1996 : Eltsine est réélu avec 53,8% des suffrages.
  • 31 août 1996 : accord de paix russo-tchétchène. Un référendum sur le statut définitif de la Tchétchénie doit être tenu avant le 31 décembre 2001.

L'année cinématographique 1996

  • Février 1996, Festival de Berlin : le film L'Arrivée du train (doc.) (Прибытие поезда (док.)), 1995, de Andreï JELEZNAKOV (Андрей ЖЕЛЕЗНЯКОВ) reçoit l'Ours d'or des courts métrages.
  • 17 juillet 1996 : la Douma vote une loi qui prévoit que le financement par l'Etat peut représente jusqu'à 100% du coût de production d'un film et jusqu'à 70% des frais de distribution.
  • 22 août 1996 : loi fédérale n°26 « Sur le soutien étatique à la cinématographie de la Fédération de Russie »
  • Création de l’Organisation russe contre le piratage (RAPO)
  • Création de la Guilde des producteurs
  • Ouverture à Moscou de Kodak-Kinomir, première salle russe équipée en Dolby-Stereo
  • En 1996, 49,4 millions de spectateurs.
  • En 1996, 20 longs métrages de fiction contre 213 en 1991, 172 en 1992, 152 en 1993, 68 en 1994, 46 en 1995.

49e Festival de Cannes
46e Festival international du film de Berlin
53e Festival international du film de Venise
7e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
3e Festival du cinéma russe à Honfleur

Prix "Nika" 1996
Films de 1996 primés
Box Office 1996

Films sortis en France en 1996 ou 1997
Films de 1996 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1996
Tous les cine-dossiers de 1996

Bibliographie

1997

Contexte politique 1997

  • 27 mai 1997 : signature de l’Acte fondateur entre la Russie et l’OTAN. 

L'année cinématographique 1997

  • L'Etat veut créer un réseau de Centres de cinéma russe qui sont des salles qui devraient uniquement distribuer des films russes dont la production serait en partie financée par l'Etat. Mais en 2005 seuls 77 Centres avaient été ouverts.
  • Septembre 1997, Festival de Venise : le film Le Voleur et l'enfant / Le Voleur (Вор), 1997, de Pavel TCHOUKHRAI (Павел ЧУХРАЙ) reçoit la Médaille d'or du Président du Sénat italien et le Prix de l'UNICEF.
  • 23 décembre 1997 : Nikita Mikhalkov est élu président de l'Union des cinéastes de Russie.
  • 37,2 millions de spectateurs.

58e Festival de Cannes
47e Festival international du film de Berlin
54e Festival international du film de Venise
8e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
5e Festival du cinéma russe à Honfleur

Prix "Nika" 1997
Films de 1997 primés

Box Office 1997

Films sortis en France en 1997 ou 1998
Films de 1997 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1997
Tous les cine-dossiers de 1997

Bibliographie

1998

Contexte politique 1998

  • 17 août 1998 : alors que le FMI a accordé un nouveau prêt, historique, de 22,6 millards de dollars à la Russie en juillet, le rouble est dévalué, plongeant le pays dans une crise financière sans précédent.
  • 20 novembre 1998 : la députée de l’opposition libérale, Galina Starovoïtova, est tuée à Saint-Pétersbourg — c’est le cinquième parlementaire assassiné depuis 1994.

L'année cinématographique 1998

  • Les investissements dans la production cinématographique proviennent à 40 % du budget de l’Etat et à 60 % de fonds privés.
  • Nikita Mikhalkov devient président de l’Union des cinéastes de Russie qui va rapidement entrer en conflit avec la Confédération des cinéastes de la CEI à propos de biens immobiliers.
  • 25 septembre 1998 : loi interdisant et sanctionnant le piratage.
  • 36,6 millions de spectateurs.

51e Festival de Cannes
48e Festival international du film de Berlin
55e Festival international du film de Venise
9e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
6e Festival du cinéma russe à Honfleur
Prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 1998

Films de 1998 primés
Box Office 1998

Films sortis en France en 1998 ou 1999
Films de 1998 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1998
Tous les cine-dossiers de 1998
Bibliographie

 

1999

Contexte politique 1999

  • 9 août 1999 : Eltsine nomme M.Vladimir Poutine, chef du FSB (ex-KGB) depuis 1998, premier ministre par intérim.
  • 31 août-13 septembre 1999 : plusieurs attentats à la bombe, attribués aux indépendantistes tchétchènes par le Kremlin, font près de trois cents morts au Daghestan et à Moscou.
  • 23 septembre 1999 : l’aviation russe bombarde Grozny. Une offensive terrestre contre la république causasienne est lancée le 30. Seconde guerre de Tchétchénie.
  • 19 décembre 1999 : le bloc Unité, dirigé par M.Poutine, remporte les élections législatives.
  • 31 décembre 1999 : Eltsine annonce sa démission. M. Poutine devient président par intérim.

L'année cinématographique 1999

  • Février 1999, Festival de Berlin : le film Le Pharaon (Фараон), 1998, de Sergueï OVTCHAROV (Сергей ОВЧАРОВ) reçoit l'Ours d'or des courts métrages. Armen MEDVEDEV reçoit la Berlinale Camera. 
  • Mai 1999, Festival de Cannes : le film Moloch (Молох), 1999, de Alexandre SOKOUROV ( Александр СОКУРОВ) reçoit le Prix du meilleur scénario pour Youri ARABOV.
  • Suite à la crise financière et économique le tournage de beaucoup de films est interrompu, beaucoup de films terminés ne sortiront pas faute d’argent pour le tirage des copies.
  • 37,6 millions de spectateurs, c'est à dire un million de plus qu'en 1998.

52e Festival de Cannes
49e Festival international du film de Berlin
56e Festival international du film de Venise
21e Festival international du film de Moscou
10e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
7e Festival du cinéma russe à Honfleur

Prix 1999 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 1999
Films de 1999 primés
Box Office 1999

Films sortis en France en 1999 ou 2000
Films de 1999 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 1999
Tous les cine-dossiers de 1999 Films de 1999 répertoriés sur Kinoglaz

Bibliographie

2000

Contexte politique 2000

  • 6 février 2000 : Vladimir Poutine annonce que « l’opération de libération de Grozny est terminée ». Les troupes russes sont accusées de se livrer à un « nettoyage » meurtrier dans la capitale tchétchène.
  • 26 mars 2000 : Vladimir Poutine est élu président avec près de 53% des suffrages.
  • 6 avril 2000 : la Russie est suspendue de son siège au Conseil de l’Europe en raison des violations des droits de l’homme en Tchétchénie.
  • 13 mai 2000 : un décret présidentiel divise le pays en sept districts fédéraux qui seront dirigés par des « superpréfets » choisis par M. Poutine.
  • 12 août 2000 : accident du sous-marin nucléaire Koursk en mer de Barents.

L'année cinématographique 2000

  • Mai 2000, Festival de Cannes : le film La Noce (Свадьба), 1999, de Pavel LOUNGUINE (Павел ЛУНГИН) reçoit une Mention spéciale.
  • 13 juillet 2000 : l'Union des cinéastes de Russie se retire de la Confédération des Unions de cinéastes.
  • Les tickets de cinéma sont exonérés de la TVA.
  • Ouverture de la première salle de cinéma dans un centre commercial.
  • Sur 196 films sortis en salles, 47 sont russes, 91 américains, 24 français.
  • 42,8 millions de spectateurs, soit environ 5 millions de plus qu'en 1999.

53e Festival de Cannes
50e Festival international du film de Berlin
57e Festival international du film de Venise
22e Festival international du film de Moscou
15e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
8e Festival du cinéma russe à Honfleur

Prix 2000 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2000
Films de 2000 primés
Box Office 2000

Films sortis en France en 2000 ou 2001
Films de 2000 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 2000
Tous les cine-dossiers de 2000

Bibliographie

2001

Contexte politique 2001

  • 3 avril 2001 : NTV passe sous le contrôle de proches du Kremlin.
  • 16 juillet 2001 : la Russie et la Chine concluent à Moscou un « traité de bon voisinage, d’amitié et de coopération » pour vingt ans. C’est le premier du genre depuis le traité sino-soviétique de 1950.
  • 11 septembre : Vladimir Poutine déclare que les attentats qui ont frappé le territoire américain « ne doivent pas rester impunis » et offre son aide aux Etats-Unis pour lutter contre le terrorisme.

L'année cinématographique 2001

  • Création par un décret présidentiel de Roskinoprokat, essentiellement chargé de créer un circuit de salles d’État avec multiplexes modernes et salles modulaires dans de petites villes.
  • Création par des distributeurs de l'Alliance des sociétés de distribution indépendantes (ANKO).
  • Un décret présidentiel "Sur la réorganisation des studios d'Etat fédéraux" stipule que tous les studios, à l'exception de Mosfilm, doivent séparer les "Unités de production créative" des catalogues de films dont ils sont privés des revenus.
  • De 2001 à 2005 le nombre de cinémas équipés passe de 94 à 566, le nombre d'écrans de 144 à 1071.
  • 60 millions de spectateurs.

54e Festival de Cannes
51e Festival international du film de Berlin
49e Festival international du film de Venise
23e Festival international du film de Moscou
15e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
9e Festival du cinéma russe à Honfleur

Prix 2001 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2001
Films de 2001 primés
Box Office 2001

Films sortis en France en 2001 ou 2002
Films de 2001 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 2001
Tous les cine-dossiers de 2001

Bibliographie

2002

Contexte politique 2002

  • 11 janvier 2002 : la chaîne indépendante TV6, propriété de l’oligarque Boris Berezovski, est mise en liquidation.
  • 26 juin 2002 : la Russie devient membre de plein droit du G8, qu’elle avait formellement intégré en 1997 (G7 + 1).
  • 23-26 octobre 2002 : un commando tchétchène prend en otage sept cent cinquante personnes dans un théâtre de Moscou. L’assaut mené par les forces spéciales fait cent dix-huit morts.

L'année cinématographique 2002

  • Septembre 2002, Festival de Venise :
    • Le film La Maison des fous (Дом дураков), 2002, de Andreï KONTCHALOVSKI (Андрей КОНЧАЛОВСКИЙ) obtient le Grand Prix Spécial du Jury et le Prix de l'UNICEF.
    • Le film Clown (Клоун), 2002, de Irina EVTEEVA (Ирина ЕВТЕЕВА) obtient le Prix du meilleur court métrage.
  • 3 décembre 2002 - 24 février 2003 : à Paris, au Centre Pompidou, rétrospective Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968)
  • Mesures fiscales destinées à limiter l'utilisation de l'industrie du cinéma pour le blanchiment d'argent.
  • L'aide directe de l’État à la production et à l’exploitation de films nationaux doit atteindre un milliard de roubles en 2002.
  • le gouvernement confie au ministère de la Culture le droit de réclamer au nom de l’État ses droits sur les films produits avec l’aide publique, en fonction de la part de celle-ci dans le financement du film.
  • "...le gouvernement prend la décision d’augmenter le financement annuel de la production de films nationaux de 500 millions de roubles. Il se fixait comme but de garantir à l’horizon 2006 la production de 100 films de fiction, de 65 films d’animation et de 330 documentaires nationaux par an, et d’arriver à au moins 25 % de part de marché pour le cinéma national sur les écrans du pays. ...Ce but est atteint en 2006. (Maria Vogt, Le cinéma russe contemporain, (R)évolutions, 2016).
  • Sur 263 films sortis en salle, 42 sont russes.

55e Festival de Cannes
52e Festival international du film de Berlin
59e Festival international du film de Venise
28e Festival international du film de Moscou
13e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
10e Festival du cinéma russe à Honfleur

Prix 2002 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2002
Prix de l'aigle d'or 2002
Films de 2002 primés
Box Office 2002

Films sortis en France en 2002 ou 2003
Films de 2002 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 2002
Tous les cine-dossiers de 2002
Bibliographie

2003

Contexte politique 2003

  • 17 avril 2003 : Le député libéral Serguëi Iouchenko, opposé à la politique du gouvernement en Tchétchénie, est assassiné.
  • 5 octobre 2003 : Le candidat du Kremlin, Akhmad Kadyrov, est élu président de la Tchétchénie avec 82 % des voix. Il sera tué dans un attentat à la bombe le 9 mai 2004.
  • 25 octobre 2003 : M.Mikhaïl Khodorkovski, PDG du groupe pétrolier Ioukos, est arrêté. Il sera condamné, en mai 2005, à neuf ans de prison pour escroquerie et fraude fiscale. Ioukos sera mis en liquidation en août 2006.

L'année cinématographique 2003

  • Février 2003, Festival de Berlin : le réalisateur Alexandre SOKOUROV obtient le Prix de la liberté Andrzej Wajda.
  • Mai 2003, Festival de Cannes : le film Père, fils (Отец и сын), 2003, de Alexandre SOKOUROV ( Александр СОКУРОВ) obtient le Prix de la FIPRESCI.
  • Septembre 2003, Festival de Venise : le film Le Retour (Возвращение), 2003, de Andreï ZVIAGUINTSEV (Андрей ЗВЯГИНЦЕВ)
  • 31 octobre - 5 novembre 2003 :
  • Sur les 270 films sortis en salle 40 seulement sont russes ils sont vus par 5 % des spectateurs.
  • 61,2 millions de spectateurs.

56e Festival de Cannes
40e Festival international du film de Berlin
60e Festival international du film de Venise
25e Festival international du film de Moscou
13e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
11e Festival du cinéma russe à Honfleur
1ere Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2003 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2003
Prix de l'aigle d'or 2003
Films de 2003 primés
Box Office 2003

Films sortis en France en 2002 ou 2003
Films de 2003 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 2003
Tous les cine-dossiers de 2003

Bibliographie

2004

Contexte politique 2004

  • 14 mars 2004 : Vladimir Poutine est réélu à la tête de l’Etat avec 71,2% des suffrages.
  • 3 septembre 2004 : une prise d’otages dans une école de Beslan, en Ossétie du Nord, se solde par la mort de plus de trois cents personnes —en majorité des enfants— après l’intervention des forces spéciales.
  • 14 octobre 2004 : lors d’une visite officielle de M.Poutine en Chine, Moscou et Pékin signent un accord mettant fin au contentieux sur la délimitation de leurs frontières en Extrême-Orient.
  • 1er décembre 2004 : une réforme constitutionnelle renforce les pouvoirs présidentiels au détriment des gouverneurs régionaux.

L'année cinématographique 2004

  • Juillet 2004 : sortie du premier blocbuster russe Night watch de Timour Bekmanbetov dont le producteur Konstantin Ernst est président de la Première chaine de télévision. Le film génère 16,03 millions de dollars de recettes. L'exportation dans une centaine de pays sera assurée par la FOX,  société américaine de distribution.
  •  « ...la production cinématographique reste encore largement tributaire des investissements de l'État. Celui-ci a injecté 52,8 M$(US) en 2004 dans ce secteur (soit 18 % de plus qu'en 2003), alors même que les films russes sortis l'an passé n'ont généré que 33 M$ de recettes. Privée, à cause du piratage, d'une grosse partie des recettes de la vidéo et du DVD, et peu diffusée commercialement à l'étranger, la cinématographie russe est encore déficitaire, même si l'année 2004 a pris un tournant capital. En effet, en plaçant cinq films dans un Top 50 totalement anglophone, en en mettant six dans le Top 10 russe des quinze dernières années et en quadruplant ses recettes en un an, la production nationale a pris un nouvel essor qu'accompagnent une distribution en pleine effervescence (268 M$ de recettes contre 111,7 M$ en 2002) et une exploitation en profonde mutation (783 écrans de standard international contre 130 en 2000).... [Joël Chapron Le cinéma russe en pleine mutation, 2005, 24 images, n° 124, Article]
  • Création de l'Alliance des exploitants de cinéma.
  • Sur 282 films sortis en salle, 50 sont russes.
  • 76,57 millions de spectateurs.

57e Festival de Cannes
54e Festival international du film de Berlin
61e Festival international du film de Venise
26e Festival international du film de Moscou
14e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
12e Festival du cinéma russe à Honfleur
2e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Prix 2004 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2004
Prix de l'aigle d'or 2004
Films de 2004 primés
Box Office 2004

Films sortis en France en 2004 ou 2005
Films de 2004 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 2004
Tous les cine-dossiers de 2004

Bibliographie

2005

Contexte politique 2005

  • Janvier-février 2005 : des milliers de retraités russes manifestent contre la réforme de la protection sociale.
  • 3 février 2005 : le FMI annonce que la Russie a fini de rembourser ses dettes.
  • 25 avril 2005 : dans un discours à la Douma, le président Poutine déclare que la disparition de l’URSS représente « la plus grande catastrophe géopolitique du XXe siècle ».
  • 23 décembre 2005 : le Parlement russe adopte une loi renforçant le contrôle administratif sur les organisations non gouvernementales (ONG) locales et étrangères.

L'année cinématographique 2005

  • Février 2005, Festival de Berlin : le film L'Italien (Итальянец), 2005, de Andreï KRAVTCHOUK(Андрей КРАВЧУК) reçoit le Grand Prix de la section "Kinderfilmfest / 14+.
  • décembre 2005 : le Musée du cinéma doit quitter le Centre du cinéma malgré les protestations de nombreux cinéastes du monde entier.
  • Goskino participe au financement d’environ 80 % des films à hauteur de 50 à 70 % du budget de chaque film.
  • Les chaines de télévision participent de plus en plus au financement des films.
  • Les DVD et vidéos participent peu au financement des films, le piratage étant encore largement majoritaire sur ce marché.
  • L’exportation du cinéma russe est difficile et fournit des revenus très faibles. Les films russes qu'on voit à l'étranger sont la plupzrt du temps des coproductions. Avec l'exception notable de Night Watch / Ronde de nuit  (Ночной дозор), 2004, de  Timour BEKMAMBETOV  (Тимур БЕКМАМБЕТОВ) qui doit sortir le 28 septembre avec 250 copies, ce qui serait la plus grosse sortie de film russe en France. Finalement ce blockbuster fera 175 000 entrées en France, contre 185 000 au Retour de Zviaguintsev.
  • Sur les 10 premiers films du Box office russe, 4 sont russes dont les deux premiers
  • Alors qu'en 1997, les recettes cumulées des films russes s’élèvent à 8 millions de dollars ; elles se montent, en 2005, à 320 millions !
  • Sur les 288 films sortis en salle, 60 sont russes.
  • 91,84 millions de spectateurs.

58e Festival de Cannes
55e Festival international du film de Berlin
62e Festival international du film de Venise
28e Festival international du film de Moscou
15e Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr
13e Festival du cinéma russe à Honfleur
3e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris: Regards de Russie

Films de 2005 primés
Prix 2005 de la Guilde des critiques et historiens du cinéma
Prix "Nika" 2005
Prix de l'aigle d'or 2005
Box Office 2005

Films sortis en France en 2005 ou 2006
Films de 2005 répertoriés sur Kinoglaz

Agenda 2005
Dernières infos 2005
Tous les cine-dossiers de 2005

Bibliographie