Kinoglaz

 

Diary of events

- Stop Press

On current release

Festivals

 

Films

DVDs

- Watch on line

Names

Articles

Production

History

Seminars


Bibliography


Ongoing events

 

Awards

Box office

 

Statistics

 

Partnerships

 

Site map

Links

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Titles and names in bold print contain more complete information
Director,
Writer
 
Born 1934, USSR
 
Died 1986

Ilya AVERBAKH

Илья Александрович АВЕРБАХ
Ilia AVERBAKH

Filmography (extracts)
 
Director
1982 - Golos (Голос) [fiction, 92 mn]
1979 - Fantasii Faryatyeva (Фантазии Фарятьева) [TV film, 152 mn]
1977 - A declaration of Love (Объяснение в любви) [fiction, 135 mn]
1975 - Somebody else's letters (Чужие письма) [fiction, 93 mn]
1972 - The Monologue (Монолог) [fiction, 100 mn]
1971 - An Old Life Drama (Драма из старинной жизни) [fiction, 86 mn]
1968 - The Degree of Risk (Степень риска) [fiction, 95 mn]
1967 - The Private Life Of Kuzyayev Valentin (Личная жизнь Кузяева Валентина) [fiction, 68 mn]
 
Writer
1979 - Fantasii Faryatyeva (Фантазии Фарятьева) by Ilya AVERBAKH [TV film, 152 mn]
1971 - An Old Life Drama (Драма из старинной жизни) by Ilya AVERBAKH [fiction, 86 mn]
1968 - The Degree of Risk (Степень риска) by Ilya AVERBAKH [fiction, 95 mn]

Biography
No English biography available !
 
Ilia Averbakh est né à Saint-Pétersbourg (Leningrad). En 1958 il obtient son diplôme de médecin à l’Institut de médecine de Leningrad. Après avoir exercé quelques années comme médecin, il fait des études aux Cours supérieurs de dramaturgie dans la classe de Evgueni Gabrilovitch (Высшие сценарные курсы при Госкино СССР), puis en 1967 il étudie aussi aux Cours supérieurs de scénaristes et réalisateurs au studio Lenfilm dans la classe de Grigori Kozintsev (Высшиe курсы сценаристов и режиссеров).
Ilia Averbakh débute en tant que réalisateur avec une nouvelle Papania, qui fait partie du film La Vie privée de Valentin Kouziaev (l’auteur d’une autre nouvelle dans le film est le réalisateur Igor Maslennikov).
Le film Les degrés du risque, tourné en 1969 montre déjà la problématique, qui va occuper le réalisateur tout au long de sa carrière. C’est l’aspect moral de l'exercice d’un métier, quel qu’il soit, chez ses personnages : médecins, enseignants, scientifiques. La finesse d’analyse sociologique comme psychologique est toujours le signe particulier de l'œuvre de Averbakh, comme dans son film La voix, qui raconte le processus de tournage d’un film, dont le déroulement est étroitement est fortement influencé par les relations entre les membres de l'équipe et leurs sentiments privés.

Your remarks