Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Scénariste,
Actrice
 
Née en 1961, URSS (Russie)
 
 

Maria KHMELIK

Мария Александровна ХМЕЛИК
Mariya KHMELIK

Extrait de la filmographie
 
Scénariste
2015 - Entre les notes ou la symphonie tantrique (Между нот или Тантрическая симфония) de Boris GRATCHEVSKI [fiction]
2007 - Shakespeare n'y aurait pas pensé (Шекспиру и не снилось) de Alekseï ZERNOV [fiction, 104 mn]
2006 - Festival de cinéma, ou le Porto d'Eisenstein (Кинофестиваль, или Портвейн Эйзенштейна) de Vassili PITCHOUL [fiction, long métrage]
1998 - Un ciel parsemé de diamants (Небо в алмазах) de Vassili PITCHOUL [fiction, 110 mn]
1993 - Rêves d'un idiot (Мечты идиота) de Vassili PITCHOUL [fiction, 92 mn]
1988 - La Petite Véra (Маленькая Вера) de Vassili PITCHOUL [fiction, 135 mn]
 
Actrice
1988 - La Petite Véra (Маленькая Вера) de Vassili PITCHOUL [fiction, 135 mn]

Biographie
Scénariste russe et soviétique.
Née le 31 août 1961 à Moscou (Russie/URSS).
Fille d’Alexandre Khmelik (1925-2001) : écrivain, dramaturge et scénariste russe et soviétique ; un des créateurs de la ciné revue-satirique « Eralach » (Pêle-mêle). Sœur de l’écrivaine Natalia Khmelik. Veuve du réalisateur russe et soviétique Vassili Pitchoul (1961-2015) qu’elle a rencontré au VGIK où ils faisaient leurs études : elle à la section Scénaristes (atelier d’E. Gabrilovitch, L. Goloubkina, N. Fokina et S. Lounguine) et lui à celle des Réalisateurs (première promotion de l’atelier de M. Khoutsiev). Elle sort diplômée en 1983.
De 1983 à 1985, elle est stagiaire à la Rédaction Principale de Mosfilm.
Son premier scénario est « La Petite Vera » (1988), réalisé par V. Pitchoul. Coup d’essai et coup de maître puisque le film engrange l’année de sa sortie 54,9 millions de spectateurs - c’est d’ailleurs le dernier film soviétique à dépasser 50 millions. Le film devient emblématique de la Pérestroïka. (1) Entre 1988 et 2015, elle écrit 9 scénarios.
En 1985-1986 elle est secrétaire d’audience au tribunal de l’arrondissement Sverdlov de Moscou.
De 1995 à 1999, elle suit des études au Collège Psychiatrique Supérieur de l’Académie Russe des Sciences. A la même époque, elle travaille au Centre de Suicide de l’Hôpital N°20 de Moscou.
Depuis 1999, elle dirige une classe de scénario au VGIK.
(1) Elle fait une apparition (amie de l’héroïne principale) dans ce même film.
 
Vos remarques