Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Réalisateur,
Scénariste,
Acteur
 
Né en 1889, Russie
 
Décédé en 1939

Ivan MOSJOUKINE

Иван Ильич МОЗЖУХИН
Ivan MOZZHUKIN

Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
1923 - Le Brasier ardent (Пылающий костер) [fiction, 84 mn]
1921 - L'Enfant du carnaval (Дитя карнавала) [fiction, 39 mn]
 
Scénariste
1927 - Casanova (Казанова) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 132 mn]
1924 - Les Ombres qui passent (Мимолетные тени) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 2400 m]
1923 - Le Brasier ardent (Пылающий костер) de Ivan MOSJOUKINE [fiction, 84 mn]
1923 - Kean ou désordre et génie (Кин, или гений и беспутство) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 70 mn]
1922 - La Maison du mystère (Дом тайн) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 117 mn]
1921 - Justice d'abord (Правосудие прежде всего) de Yakov PROTAZANOV [fiction]
1921 - L'Enfant du carnaval (Дитя карнавала) de Ivan MOSJOUKINE [fiction, 39 mn]
1920 - L'Angoissante aventure (Страшное приключение) de Yakov PROTAZANOV [fiction, 63 mn]
1916 - Le Péché (Грех)
 
Acteur
1927 - Casanova (Казанова) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 132 mn]
1924 - Les Ombres qui passent (Мимолетные тени) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 2400 m]
1923 - Le Brasier ardent (Пылающий костер) de Ivan MOSJOUKINE [fiction, 84 mn]
1923 - Kean ou désordre et génie (Кин, или гений и беспутство) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 70 mn]
1922 - La Maison du mystère (Дом тайн) de Alexandre VOLKOFF [fiction, 117 mn]
1921 - Justice d'abord (Правосудие прежде всего) de Yakov PROTAZANOV [fiction]
1921 - L'Enfant du carnaval (Дитя карнавала) de Ivan MOSJOUKINE [fiction, 39 mn]
1920 - L'Angoissante aventure (Страшное приключение) de Yakov PROTAZANOV [fiction, 63 mn]
1918 - Un héros de l'esprit (Богатырь духа) de Yakov PROTAZANOV [fiction, 53 mn]
1918 - La Petite Elli (Малютка Элли) de Yakov PROTAZANOV [fiction, 1700 m]
1917 - Le Père Serge (Отец Сергий) de Yakov PROTAZANOV [fiction, 70 mn]
1917 - Satan triomphant (Сатана ликующий) de Yakov PROTAZANOV [fiction, 3683 m]
1917 - Les Coulisses de l'écran (Кулисы экрана)
1916 - La Dame de Pique (Пиковая дама) de Yakov PROTAZANOV [fiction, 2300 m]
1916 - Le Péché (Грех)
1916 - La Danse de la mort (Пляска смерти)
1916 - La Mendiante (Нищая) de Yakov PROTAZANOV [1594 m]
1915 - Les Idoles (Кумиры) de Evgueni BAUER [fiction, 1475 m]
1915 - Nicolas Stavroguine (Николай Ставрогин)
1914 - Gloire - à nous, la mort - aux ennemis (Слава – нам, смерть - врагам) de Evgueni BAUER [fiction, 1120 m]
1914 - La Femme de demain (1ère partie) (Женщина завтрашнего дня (1-я серия)) de Piotr TCHARDYNINE [fiction, 1075 m]
1914 - Les Chrysanthèmes (Хризантемы) de Piotr TCHARDYNINE [fiction, 1140 m]
1914 - La Vie dans la mort (Жизнь в смерти) de Evgueni BAUER [fiction, 1300 m]
1913 - L'Avènement de la Maison des Romanov (Воцарение Дома Романовых) de Vassili GONTCHAROV [fiction, 44 mn]
1913 - La Petite maison de Kolomna (Домик в Коломне) de Piotr TCHARDYNINE [fiction, 610 m]
1913 - La Veillée de Noël (Ночь перед Рождеством) de Ladislas STAREWITCH [fiction, 115 m]
1913 - L'Appartement de l'oncle (Дядюшкина квартира) de Piotr TCHARDYNINE [fiction, 873 m]
1913 - La Terrible vengeance (Страшная месть) de Ladislas STAREWITCH [fiction]
1913 - Le Malheur de Sarah (Горе Сарры) de Alexandre ARKATOV [fiction, 22 mn]
1913 - Khas Boulat (Хас Булат) de Vassili GONTCHAROV [fiction]
1913 - L'Alcoolisme et ses conséquences (Пьянство и его последствия) de A. DVORETSKI [documentaire, 1460 m]
1912 - Les Frères (Братья) de Piotr TCHARDYNINE [fiction, 30 mn]
1912 - Les Frères-brigands (Братья-разбойники) de Vassili GONTCHAROV [fiction, 21 mn]
1912 - Le Sort du paysan (Крестьянская доля) de Vassili GONTCHAROV [fiction, 875 m]
1911 - La Défense de Sébastopol (Оборона Севастополя) de Vassili GONTCHAROV , Alexandre KHANJONKOV [fiction, 59 mn]
1911 - La Sonate à Kreutzer (Крейцерова соната) de Piotr TCHARDYNINE [fiction, 570 m]

A noter
http://www.encinematheque.net/muet/M10/index.asp
Et aussi, voir compléments de filmographie ci-dessous

Biographie
Ivan Mosjoukine est né le 26 septembre 1889 dans le village Kondol (aujourd’hui dans la région de Penza). Il est issu d’une famille appartenant à la noblesse terrienne. Pour satisfaire aux exigences de son père il accepte de faire des études de droit à l’Université de Moscou. Mais deux ans après il quitte l’Université et entre dans une troupe de théâtre, avec laquelle il travaille à Moscou et à Kiev et fait plusieurs tournées en province. La carrière théâtrale de Mosjoukine continue à Moscou. D’abord il joue dans la Maison Populaire de Vveden (Введенский народный дом), puis jusqu’au 1917 - au Théâtre dramatique de Moscou. Mosjoukine se produit dans tous les répertoires, le classique russe ou le boulevard européen. Lors de ses débuts au cinéma dans les films de Studios Khanjonkov (Торговый дом А. Ханжонков и К/ АО "А. Ханжонков и К) en 1911 il n’est pas encore très connu. Interprétant différents rôles du répertoire, notamment comiques et folkloriques à ses débuts, Mosjoukine se produit, pour les studios Khanjonkov, dans plus de quarante films. C’est Evgueni Bauer, qui lui permet de révéler énergie et intensité du jeu, associés à une grande sobriété et maîtrise des émotions, notamment dans son film La Vie dans la mort (1914) d’après le scénario du poète symboliste Valeri Broussov. Ce film prédestine l’image de Mosjoukine dans le cinéma et fait naître son mythe. La particularité de jeu de Mosjoukine est observée par plusieurs critiques, qui parlent beaucoup du regard grave et magnétique de l'acteur. Ainsi il interprète des mélodrames romantiques, « sataniques », « décadents ». A partir de 1915 Mosjoukine entre aux studios Ermoliev (Т-во И. Ермольев). Dirigé dans une vingtaine de films par Yakov Protazanov, Mosjoukine joue souvent les doubles rôles, comme dans le film Le Satan Triomphant (1917). Avec La Dame de Pique, en 1916 et Le Père Serge (1918), il atteint à la perfection créatrice : le réalisme avec lequel il interprète ses rôles est inédit. A la fin de 1918, Mosjoukine fuit la révolution. Il quitte Moscou avec Ermoliev qui transfère ses studios à Yalta. En 1920, la troupe Ermoliev émigre à Paris. La société Pathé lui apporte son appui : elle devient « l’école russe de Montreuil ». Mosjoukine retrouve la gloire, et se surpasse dans de grands films : Kean d’Alexandre Volkoff (1924), Le Lion des Mogols de Jean Epstein (1924), Feu Mathias Pascal de Marcel L’Herbier (1925). Le comédien cherche aussi à changer son emploi de héros mystique, il découvre le cinéma d’avant-garde, français et américain. Il devient aussi réalisateur et tourne deux œuvres, saluées par l’avant-garde : L’Enfant du carnaval (1921) et Le Brasier ardent (1923). En 1927, Mosjoukine part pour les Etats-Unis, mais l’expérience hollywoodienne est un échec et marque le déclin de sa carrière. En effet, après une opération de chirurgie esthétique malheureuse, qui enlève à ses traits leur puissance expressive, il tourne dans cinq films médiocres réalisés à Berlin pour l'UFA entre 1928 et 1930. L’avènement du cinéma parlant condamne le comédien. Il joue encore dans La Mille et deuxième nuit de A.Volkoff (1933) et la même année dans Les Amours de Casanova de René Barberis : dans ce dernier film, il donne une nouvelle interprétation du rôle déjà joué pour le Casanova de A.Volkoff en 1927. Il n’obtient que des demi-succès. Il jouera encore en 1936, mais dans un rôle secondaire dans Nitchevo de Jean de Baroncelli. Mosjoukine vit d’expédients les trois dernières années de sa vie qu’il termine dans la misère. Il meurt, après une longue maladie, le 18 janvier 1939 à Neuilly-sur-Seine et repose au cimetière russe de Saint-Geneviève-des-Bois (Île-de-France, Dép. Essonne).
 

Commentaires et bibliographie
 
Filmographie complémentaire d'acteur (Films réalisés hors Russie et hors URSS) :
1921 L’Enfant du carnaval (Дитя карнавала) de Ivan MOSJOUKINE (Иван МОЗЖУХИН) …Henry Strogonoff
1921 Justice d'abord (Правосудие прежде всего) de Yakov PROTAZANOV (Яков ПРОТАЗАНОВ)
1922 Tempêtes (Бури) de Robert BOUDRIOZ (Робер БУДРИОЗ)
1922 La Maison du mystère (Дом тайн) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ) …Julien Villandrit
1923 Le Brasier ardent (Пылающий костер) de Ivan MOSJOUKINE (Иван МОЗЖУХИН)
1924 Kean (Кин или Гений и беспутство) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ)...Edmund Kean
1924 Le Lion des Mogols (Лев Моголов) de Jean EPSTEIN (Жан ЭПШТЕЙН)
1925 Feu Mathias Pascal (Покойный Матиас Паскаль) de Marcel L’HERBIER (Марсель Л’ЭРБЬЕ)
1926 Michel Strogoff (Михаил Строгов / Курьер царя) de Victor TOURJANSKY (Виктор ТУРЖАНСКИЙ)
1927 Casanova (Казанова) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ)
1927 Surrender (Сдавайтесь) de Edward SLOMAN (Эдвард СЛОМАН)
1928 Der Präsident (Le président / Президент) de Gennaro RIGHELLI (Дженнаро РИГЕЛЛИ)
1928 Der Geheime Kurier (Le courrier secret / Секретный курьер) de Gennaro RIGHELLI (Дженнаро РИГЕЛЛИ)
1929 Der Adjutant des Zaren (L’adjoint du Tsar / Адъютант царя) de Vladimir STRIZHEVSKY (Владимир СТРИЖЕВСКИЙ)
1929 Manolescu - der König der Hochstapler (Manolescu, Roi des Voleurs /Манолеску — король воров) de Victor TOURJANSKY (Виктор ТУРЖАНСКИЙ)
1933 La Mille et deuxième nuit (Тысяча вторая ночь) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ)
1933 Casanova /Les Amours de Casanova (Казанова) de René BARBERIS (Рене БАРБЕРИ)
1934 L’Enfant du carnaval (Дитя карнавала) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ) …Henry Strogonoff
1936 Nitchevo (Ничего) de Jacques de BARONCELLI (Жак де БАРОНСЕЛЛИ)

Filmographie complémentaire de scénariste (Films réalisés hors Russie et hors URSS) :
1921 L’Enfant du carnaval (Дитя карнавала) de Ivan MOSJOUKINE (Иван МОЗЖУХИН)
1921 La justice d’abord (Правосудие превыше всего) автор сценария de Yakov PROTAZANOV (Яков ПРОТАЗАНОВ)
1923 Le Brasier ardent (Пылающий костер) de Ivan MOSJOUKINE (Иван МОЗЖУХИН)
1924 Les ombres qui passent (Проходящие тени) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ), co-auteur avec Alexandre VOLKOFF
1925 Le Lion des Mogols (Лев Моголов) de Jean EPSTEIN (Жан ЭПШТЕЙН) co-auteur avec Jean EPSTEIN
1926 Michel Strogoff (Михаил Строгов / Курьер царя) de Victor TOURJANSKY (Виктор ТУРЖАНСКИЙ)
1926 Casanova (Казанова) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ), co-auteur avec Alexandre VOLKOFF
1934 L’Enfant du carnaval (Дитя карнавала) de Alexandre VOLKOFF (Александр ВОЛКОВ)
 
Vos remarques