Kinoglaz

 

Diary of events

- Stop Press

On current release

Festivals

 

Films

DVDs

- Watch on line

Names

Articles

Production

History

Seminars


Bibliography


Ongoing events

 

Awards

Box office

 

Statistics

 

Partnerships

 

Site map

Links

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Others 
Titles and names in bold print contain more complete information
Emile LOTEANU
Эмиль ЛОТЯНУ
Emile LOTEANU
 
USSR (Moldavia), 1972, 141 mn 
Colour, fiction

Lautary

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Лаутары

 

 Les Léoutars

 Lautary


 
Directed by : Emile LOTEANU (Эмиль ЛОТЯНУ)
Writing credits : Emile LOTEANU (Эмиль ЛОТЯНУ)
 
Cast
Dumitru FUSU (Думитру ФУСУ)
Valeriu KUPCHA (Валериу КУПЧА)
Mikhail KURAGZU (Михаил КУРАГЗУ)
Olga KYMPYANU (Ольга КЫМПЯНУ)
Anjelika YASHCHENKU (Анжелика ЯЩЕНКУ)
 
Cinematography : Vitali KALASHNIKOV (Виталий КАЛАШНИКОВ)
Production design : George DIMITRU (Георге ДИМИТРУ)
Music : Yevgeni DOGA (Евгений ДОГА)
Production : Moldova-Film
 

Plot synopsis
No English plot synopsis available !
 

Le film évoque la vie de Léoutars, musiciens et chanteurs ambulants, qui vivaient en Moldavie
1e partie
La vie des Léoutars n’est pas facile. Ils n’ont le droit ni de choisir leur femme dans des familles décentes ni d’être enterrés dans le même cimetière que les croyants. Ils sont toujours en butte aux vexations des gendarmes qui les poursuivent pour leur extorquer de l'argent et les chasser à coups de pied. C’est dans ces circonstances d’humiliation perpétuelle que les Léoutars accompagneront en musique leur protecteur populaire Rada Negostine qui accepte de devenir esclave pour libérer son frère pris en otage. Le chef des Léoutars, Toma Alistar, se rappelle son amour pour la bohémienne Lanka, son seul amour, et leur essai manqué d'arracher la jeune fille à l'emprise de ses parents qui étaient contre son mariage avec lui, le Léoutar moldave.

2e partie
Le père de Toma savait que les Léoutars avaient été maudits et a cassé le premier violon de son fils. Mais il n’a pas pu changer son destin. Ayant entendu Toma jouer du violon chez le maître de musique, Alexei Batourine a persuadé le boyard de laisser le jeune homme partir avec lui à l’étranger. Après avoir séduit le public étranger par sa virtuosité, Toma revient chez lui et apprend que Lanka a été obligée de se marier à un riche bohémien hongrois. Toma recherchera sa bien-aimée toute sa vie. Avant sa mort il offre son violon au plus jeune Léoutar, Dineget . Et la vieille Lanka pleure en écoutant avec quelle émotion il joue la chanson de Toma Alistar.

О прекрасной и трагической любви известного молдавского скрипача Томы Алистара из бродячего племени лаутаров.
 


Your remarks