Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Alexandre PROCHKINE
Александр ПРОШКИН
Alexander PROSHKIN
 
URSS, 1988, 102 mn 
Couleur, fiction

L'Eté froid de l'année 53

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Холодное лето пятьдесят третьего

 

 Cold Summer Of 1953

 Kholodnoe leto pyatdecyat tretyego


 
Réalisation : Alexandre PROCHKINE (Александр ПРОШКИН)
Scénario : Edgar DOUBROVSKI (Эдгар ДУБРОВСКИЙ)
 
Interprétation
Valeri PRIOMYKHOV (Валерий ПРИЕМЫХОВ) ...Sergueï Bassarguine, "Louzga"
Anatoli PAPANOV (Анатолий ПАПАНОВ) ...Ivan "Kopalytch"
Youri KOUZNETSOV (Юрий КУЗНЕЦОВ) ...Ivan Zotov
Vladimir KACHPOUR (Владимир КАШПУР)
Zoïa BOURIAK (Зоя БУРЯК)
Andreï DOUDARENKO (Андрей ДУДАРЕНКО)
Vladimir GOLOVINE (Владимир ГОЛОВИН)
Alekseï KOLESNIK (Алексей КОЛЕСНИК)
Viktor KOSSYKH (Виктор КОСЫХ)
Nina OUSSATOVA (Нина УСАТОВА)
Elizaveta SOLODOVA (Елизавета СОЛОДОВА)
Viktor STEPANOV (Виктор СТЕПАНОВ)
Sergueï VLASSOV (Сергей ВЛАСОВ)
Alexandre ZAVIALOV (Александр ЗАВЬЯЛОВ)
 
Images : Boris BROJOVSKIY (Борис БРОЖОВСКИЙ)
Décors : Valeri FILIPPOV (Валерий ФИЛИППОВ)
Musique : Vladimir MARTYNOV (Владимир МАРТЫНОВ)
Ingénieur du son : Alexandre TSYGANKOV (Александр ЦЫГАНКОВ)
Production : Mosfilm
Date de sortie en Russie : 1988
 

Prix et récompenses :
Meilleur film de fiction Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1988

DVD avec sous-titres
Editeur : Ruscico

Synopsis
L’année 1953, celle de la mort de Staline. Une bande de récidivistes récemment sortis de prison, se cache dans la taïga. Ils commètent un crime après l’autre. A la recherche de nourriture et de moyens de locomotion, ils tombent sur un village, point de chute pour deux prisonniers politiques, eux aussi amnistiés après la mort de Staline. Ces deux derniers, engagés dans un face-à-face avec les criminels, protègeront les habitants du village.
 

Commentaires et bibliographie
 
Le rôle de Kopalytch est le dernier dans la carrière cinématographique de Anatoly PAPANOV.
3ème dans le box-office cinématographique de 1988, le film a été vu par 41,8 millions de spectateurs

Interviews
Extraits des interviews réalisées par Argumenty i facty du 17 avril 2001 et traduites par Valéry Tchoulkov
Alexandre PROCHKINE "(...)Pour les repérages, moi, en pêcheur confirmé, je cherchais sciemment un bel étang abondant en poissons. Et nous avons trouvé l’endroit qu’il fallait, dans le village de Rouga, près de Petrozavodsk. Il y avait là une beauté triste, nordique, froide ; le mauvais temps aidant, on avait à la sortie une image d’un pays figé, dans l’attente des changements (...)
Pendant le tournage, j’ai habité le village même, alors que l’équipe du film logeait à Petrozavodsk même, tous voulaient du confort au quotidien. Valera PRIEMYKHOV m’a rejoint dans le village pour un certains temps. Nous étions sur la même longueur d’onde, nous travaillions aisément l’un avec l’autre. Il m’a dit un jour : « Je veux incarner l’honneur d’un officier ». Dans la foulée, je me suis demandé : « Comment peut-on jouer cela au cinéma ? ». Ce n’est qu’après que j’ai réalisé quel acteur talentueux j’ai eu l’occasion de diriger.

Viktor KOCYKH Chaque fois j’ai assisté aux projections du film dans les prisons, on me disait : « Quel jeu ! Vous nous ressemblez. On dirait quelqu’un sorti de notre milieu ». Un spectateur ordinaire est également enclin à penser que j’avais fais de la taule, ne faisant plus qu’un avec mon personnage. Au fait, nous avons eu un très bon consultant, un responsable d'une prison de la région de Perm’. C’est d’ailleurs lui nous conseillait les tatouages à mettre (…)
Nous avons dû apprendre cette authenticité du milieu criminel. Nous n’avons jamais été en prison. Or, il fallait que notre jeu fût véridique. Souvent, dans nombre de films, on repère les fausses notes dans le jeu concernant les personnages des prisonniers, il y a du superflu, décalage par rapport à la réalité (…)
Nous avons tourné en Carélie, dans les forêts impénétrables, fourmillant de moustiques. Il se peut que ce soit dureté de l’environnement du lieu de tournage et le paysage ennuyeux sinon lugubre qui nous ont « positivement » influencé pour un jeu adéquat.
Yuri KOUZNETSOV "(...) J’ai joué un rôle qui m’était inhabituel. A ce propos, j’ai eu un petit échange avec le réalisateur. Celui-ci me demande : « A ton avis, que dois-tu jouer ? » Je réponds : « Que jouer ? Un homme normal, c’est tout ! » Il en convient : « D’accord. C’est ce qu’on va faire ». Cette confiance compte beaucoup pour moi (...)"
Ce film était sérieux, pas un simple « film d’action ». C’était un film qui a marqué, il a été important pour le pays. Cela s’apprécie.
Après, en rencontrant des spectateurs, j’ai dû défendre mon personnage, son comportement dans le film. Mais il a pris la défense, il a envoyé le mot salvateur, sinon tout aurait pu se terminer dans les circonstances beaucoup plus tragiques. J’ai justifié son comportement partout ! Au fait, j’aime jouer des personnages ambivalents, ni sciemment « bons » ou « méchants », mais ceux qui doivent décider comment s’adapter à la situation.

Sélections dans les festivals :
- Scènes et Ciné - Programme Panorama - Cinématographies de Russie et d'Europe Centrale, Fos sur Mer (France), 2019
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2018
- Festival de cinéma russe au Toursky à Marseille, Marseille (France), 2013
- Festival "Vive le cinéma de Russie", Saint-Pétersbourg (Russie), 2012
- Festival "Le Printemps Russe en Tunisie". Les Journées du cinéma russe en Tunisie, Tunis / Sousse / Hammamet (Tunisie), 2012
- Festival du film russe "Vesna" à Paris, Paris (France), 2011
- Festival International du film Nancy-Lorraine (Aye Aye), Nancy (France), 2008
- Festival du cinéma russe à Honfleur, Honfleur (France), 2005
- Festival de cinéma russe ''Une fenêtre sur l'Europe'' , Vyborg (Russie), 2003
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1988

Images et vidéos
 


Film with English and French subtitles : Click here

 


Vos remarques