Kinoglaz

 


- Dernières infos


Agenda

 

Films


Personnes


Ciné-dossiers

 

Liens

 

L'association kinoglaz.fr




Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Evgueni BAUER
Евгений БАУЭР
Yevgeni BAUER
 
Russie, 1913, 48 mn 
Noir et blanc, muet, fiction

Les Ténèbres de l'âme féminine

Le Crépuscule dans le coeur d'une femme

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Сумерки женской души

 

 Twilight of a Woman's Soul

 Sumerki zhenskoy dushi


 
Réalisation : Evgueni BAUER (Евгений БАУЭР)
Scénario : V. DEMERT (В. ДЕМЕРТ)
 
Interprétation
Vitali BRIANSKI (Виталий БРЯНСКИЙ)
V. DERMERT (В. ДЕРМЕРТ) ...Maxime Petrov
A. OUGRIOUMOV (А. УГРЮМОВ) ... Le prince Dolski
Nina TCHERNOVA (Нина ЧЕРНОВА) ... Vera Doubrovskaïa
 
Images : Nikolaï KOZLOVSKI (Николай КОЗЛОВСКИЙ)
Décors : Evgueni BAUER (Евгений БАУЭР)
Sociétés de production : Studio « Star » (A. Khanjonski et Frère Pathé)
Date de sortie en Russie : 26/11/1913
 

A noter :
Le film est conservé de façon incomplète

DVD avec sous-titres
Editeur : Image Entertainment. Titre : Mad love.
Le DVD contient aussi les deux films d'Evgueni Bauer : Après la mort et La Mort du cygne

Synopsis
La jeune et belle Vera n'est pas attirée par les fastes de la haute société, elle rêve d'être utile à l'humanité. C'est pourquoi elle décide d'accompagner sa mère pour aller apporter de l'aide aux pauvres. Mais les pauvres rencontrés sont souvent des alcoliques et des voleurs.
Un jour elle reçoit une lettre de Maxime, un charpentier qu'elle avait rencontré quelques jours avant. Il lui demande de l'aide, affirmant qu'il est malade et n'a personne pour l'aider. La jeune fille se rend seule chez lui et comprend trop tard que Maxime ne l'avait attirée chez lui que pour abuser d'elle. Profitant de son sommeil, elle prend un couteau et le tue.
Elle garde le silence mais est bouleversée par son acte. Elle tombe malade. Pourtant après quelque temps, la douleur s'apaise, elle rencontre un jeune prince, Dolski. Ils tombent amoureux l'un de l'autre et se marient. Mais Vera ne peut supporter de garder pour elle son terrible secret. Elle le dit à son mari qui sans pitié la répudie.
Après quelques années Vera se lance avec succès dans une carrière de chanteuse qui la conduit à Paris. Le prince Dolski vient la rejoindre : il est toujours amoureux. Mais il est trop tard, Vera ne l'aime plus. Le malheureux se tue d'une balle de révolver.
 

Commentaires et bibliographie
Les Ténèbres de l’âme féminine (Сумерки женской души) - La critique, Claude RIEFFEL, avoir-alire.com, 2001
 
Premier film réalisé par Evgueni BAUER


Sélections dans les festivals :
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 2007
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 1995


Vos remarques