Kinoglaz

 


- Dernières infos


Agenda

 

Films


Personnes


Ciné-dossiers

 

Liens

 

L'association kinoglaz.fr




Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Kalykbek SALYKOV
Калыкбек САЛЫКОВ
Kalykbek SALYKOV
 
1988, 86 mn 
Couleur, fiction

Le Balcon

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Балкон

 

 Balcony

 Balkon


 
Réalisation : Kalykbek SALYKOV (Калыкбек САЛЫКОВ)
Scénario : Chakhimarden KHOUSSAINOV (Шахимарден ХУСАИНОВ), Oljas SOULEIMENOV (Олжас СУЛЕЙМЕНОВ)
Images : Aoubakir SOULEEV (Аубакир СУЛЕЕВ)
Décors : Boris YAKOUB (Борис ЯКУБ)
Musique : Alfred CHNITKE (Альфред ШНИТКЕ)
Autres personnes :
Sound : Zinaida MUKHAMEDZHANOVA
Music : S. GUBAJDULINA
Cast : Ismail IGILMANOV, Yuri GOROSHEVSKY, K. SARSENBEKOV, A. CHUZHEGULOV, Zibagul KARINA
Sociétés de production : Kazakh Films
Distribution en France : Arkeïon Films
 

Synopsis
Au cours d'une opération, un chirurgien remarque le chiffre 20 tatoué sur la main du patient. Il reconnaît alors son voisin d'enfance et se remémore leur vie à Almaty, dans les années 50, quand ils vivaient au numéro 20 du même immeuble. Ils ont grandi ensemble à la fin du stalinisme, au milieu d'adultes pleins de contradictions, lâches et courageux à la fois.
Il rêve au balcon qui leur servait de refuge.
Ce film, dont le scénario a été écrit par le célèbre poète et écrivain kazakh Oljas Suleimenov, est l'immédiat précurseur de la Nouvelle Vague kazakh. Il séduit par sa liberté de ton et sa manière de raconter le destin de toute une génération, celle des enfants des années 1950, mais aussi de dessiner en creux la génération à laquelle appartient Salykov et qui, elle aussi, court après son rêve. Le Balcon est devenu un film incontournable pour plusieurs générations de cinéastes kazakhs et une source d'inspiration autant formelle que thématique.
Source : Festival de Vesoul, 2012
 

Sélections dans les festivals :
- Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul (FICA), Vesoul (France), 2012


Vos remarques