Kinoglaz

 


- Dernières infos


Agenda

 

Films


Personnes


Ciné-dossiers

 

 

L'association kinoglaz.fr




Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Vladimir NEPEVNY
Владимир НЕПЕВНЫЙ
Vladimir NEPEVNY
 
Russie, 2010, 52 mn 
Couleur, noir et blanc, documentaire

Anna Akhmatova et Artur Lurie. Parole et musique

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Анна Ахматова и Артур Лурье. Слово и музыка

 

 Anna Akhmatova and Artur Lurie. Word and Music

 Anna Akhmatova i Artur Lurie. Slovo i musyka


 
Réalisation : Vladimir NEPEVNY (Владимир НЕПЕВНЫЙ)
Scénario : Vladimir NEPEVNY (Владимир НЕПЕВНЫЙ)
 
Interprétation
Svetlana KRIOUTCHKOVA (Светлана КРЮЧКОВА)
Valeri KOUKHARECHINE (Валерий КУХАРЕШИН)
 
Images : Nikolaï_4 VOLKOV (Николай_4 ВОЛКОВ)
Ingénieur du son : Ivan GOUSSAKOV (Иван ГУСАКОВ)
Produit par : Viktor SKOUBEI (Виктор СКУБЕЙ)
 

Synopsis
Artur Sergueevitch Lurie (de son vrai nom Naum Izrailevitch Luria) est l’un des compositeurs futuristes les plus célèbres de l’avant-garde russe du début du XXe siècle.
Né dans la région de Moguiliov (Biélorussie) en 1892, il a passé son enfance à Odessa et y a fait des études dans une école de commerce. Aussitôt il a déménagé à Saint-Pétersbourg où il est entré au conservatoire qu’il a quitté avant d’avoir terminé ses études. Il alors commencé à jouer dans le célèbre café « Brodiatchaia sobaka » où se rencontraient peintres, poètes et autres artistes. C’est alors qu’il a rencontré la poétesse Anna Akhmatova et qu’a commencé leur relation amoureuse.
Au début des années 1920, Lurie est tombé amoureux de Olga Grebova et pendant quelque temps, Artur, Anna et Olga ont vécu ensemble. Lurie mettait des poèmes d’Anna en musique et cette dernière lui consacrait des poèmes.
En 1922 Artur partit vivre à Berlin où il espéra en vain qu’Anna viendrait le rejoindre. Anna a alors épousé le futuriste Punine, avec lequel elle vécu pendant 15 ans.
Artur fut déporté pour ses points de vue gauchistes, mais revint à Paris grâce au soutien de Stravinski. Au début de la Seconde guerre mondiale, il a émigré aux Etats Unis où il restera jusqu’à la fin de sa vie (1966).
A la fin des années 1950, le rideau de fer se faisait moins opaque et Artur put recevoir des poèmes d’Anna et même entendre des enregistrements. En 1963, il lui écrit mais n’obtint pas de réponse. Anna est décédée en mars 1966 et Artur 6 mois plus tard. Depuis Anna Akhmatova est devenue de plus en plus célèbre, tandis qu’Artur Lurié tombait dans l’oubli.
 


Vos remarques