Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Boris ERMOLAEV
Борис ЕРМОЛАЕВ
Boris ERMOLAYEV
 
URSS, 1989, 87 mn 
Couleur, fiction

Pater Noster

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Отче наш

 

 Pater Noster

 Otche nash


 
Réalisation : Boris ERMOLAEV (Борис ЕРМОЛАЕВ)
Scénario : Boris ERMOLAEV (Борис ЕРМОЛАЕВ), Valentin KATAEV (Валентин КАТАЕВ)
D'après la nouvelle éponyme de V. Kataev
 
Interprétation
Valentina MALIAVINA (Валентина МАЛЯВИНА)
Vladimir MENCHOV (Владимир МЕНЬШОВ)
Valentin NIKOULINE (Валентин НИКУЛИН)
Margarita TEREKHOVA (Маргарита ТЕРЕХОВА)
 
Images : Boris KOTCHEROV (Борис КОЧЕРОВ)
Décors : Pavel ILYCHEV (Павел ИЛЫШЕВ)
Musique : Moïsseï VAINBERG (Моисей ВАЙНБЕРГ)
Production : Mosfilm, Soyouz
 

Synopsis
Drame de guerre.
En URSS, dans une ville occupée par les Allemands, une jeune Juive reçoit l'ordre de se présenter avec son fils au pont de rassemblement. Voulant échapper au sort promis aux Juifs, elle erre dans la ville sans oser frapper à la porte des amis ou connaissances. Finalement on les retrouve morts de froid sur un banc.
 

Commentaires et bibliographie
 
Ce film adapte le récit éponyme de Valentin Kataev écrit en 1946. Il fut inspiré par une histoire authentique arrivée à Odessa pendant l'occupation fasciste de la ville : l'errance en hiver d'une femme et de son très jeune enfant pour fuir la rafle et l'envoi dans le ghetto.
Le projet du film remonte à 1964 mais pendant longtemps il ne fut pas possible de le réaliser. Sans entrer dans les détails, le réalisateur a explique qu'il "avait profité" de ce laps de temps pour écrire 21 versions de son scénario... Selon lui, le plus important dans le film était d'exprimer "le vide spirituel, la désunion des gens qui conduit à la perte des valeurs morales fondamentales et le fait que l'appartenance à une quelconque nation ne donne pas le droit à la xénophobie et au sentiment de supériorité raciale."
Dans le rôle principal, Margarita Terekhova, célèbre depuis "Le Miroir" d'Andreï Tarkovski. Pour le jeune garçon de quatre ans, Sacha Ignatev fut choisi parmi plus de deux mille candidats.


Vos remarques