Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Alexandre KHVAN
Александр ХВАН
Alexander KHVAN
 
Russie, 2003, 113 mn 
Couleur, fiction

Carmen

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Кармен

 

 Carmen

 Karmen


 
Réalisation : Alexandre KHVAN (Александр ХВАН)
Scénario : Youri KOROTKOV (Юрий КОРОТКОВ)
 
Interprétation
Maksim AVERINE (Максим АВЕРИН)
Yaroslav BOIKO (Ярослав БОЙКО)
Olga FILIPPOVA (Ольга ФИЛИППОВА)
Alekseï GORBOUNOV (Алексей ГОРБУНОВ)
Igor PETRENKO (Игорь ПЕТРЕНКО)
 
Images : Igor KOJEVNIKOV (Игорь КОЖЕВНИКОВ)
Décors : Vladimir KARTACHOV (Владимир КАРТАШОВ)
Musique : Guennadi GLADKOV (Геннадий ГЛАДКОВ)
Ingénieur du son : Gleb KRAVETSKI (Глеб КРАВЕТСКИЙ)
Produit par : Sergueï TCHLIANTS (Сергей ЧЛИЯНЦ)
Production : Pygmalion Production
Date de sortie en Russie : 31/03/2003
 

Prix et récompenses :
Grand prix du Festival "L'automne de l'Amour", 2003

DVD avec sous-titres
Editeur : Image Entertainment

Synopsis
Lui - policier exemplaire, honnête et ponctuel- attend une promotion. Elle - prisonniére- purge sa peine en travaillant dans une fabrique de tabac. Tout le monde l'appelle Carmen, mais personne ne connaît son vrai nom. A la suite d’une rixe sur son lieu de travail, elle doit être reconduite dans sa prison. Le jeune policier est chargé du transfert : elle le persuade de la laisser s’évader, en lui promettant de lui manifester sa reconnaissance. Commence alors pour lui un emprisonnement moral, celui d’une passion douloureuse et exaltante à laquelle il sacrifie tout. Le film réactualise dans le monde contemporain d’une Russie déboussolée, livrée à toutes les convoitises et à tous les excès, le motif de la femme fatale. L’inéluctable engrenage de l’amour et de la mort s’y développe dans une tension suffocante. Il pose une nouvelle fois la question du lien mystérieux qui unit le bourreau et la victime.
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international des premiers films "Esprit du feu", Khanty Mansiïsk (Russie), 2004
- Semaine du nouveau cinéma russe à Paris : Regards de Russie, Paris (France), 2003
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2003
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2003
- Semaine de cinéma russe à New York, New York (USA), 2003


Vos remarques